Comment la France s'est-elle construite ? D'où vient le nom de chaque Province ? Leurs Spécialités et leurs Traditions...

Yves Denizot fait ses recherches et travaille seul, bénévolement. Si vous appréciez l'histoire comme il vous la raconte sur nos provinces historiques de France et souhaitez participer aux frais inhérents à la création, au maintien et aux articles de ce site,

Vous pouvez le faire sur Paypal.me - Merci de votre soutien

 

Une collection est en cours d'édition chez TheBookEditions, vous pouvez (vous) offrir le livre de chaque province

"Les Provinces Historiques de France"

1 2 3

L'AUNIS

30/12/2021

L'AUNIS

Alors, si je vous dis La Rochelle ? Cela vous parle plus, n'est-ce-pas ?

L'Aunis correspond au quart nord-ouest de la Charente Maritime

 

L'Origine de son nom apparait dans l'histoire de France en 785 sous la forme orthographiée "Pagus Alnensis" ce qui veut dire "le pays des Aulnes".

L’Aquitaine était l’ancienne province romaine qui couvrait tout le sud-ouest de la Gaule. 
La région actuelle Nouvelle Aquitaine lui correspond.

 

Son blason représente un lion dressé et l'eau ce qui ne fut pas facile car l'ensemble de cette région a toujours été divisée en plusieurs provinces.

 

Les Aulnes sont des arbres qui poussent en milieu humide, nombreux dans cette région qui est au niveau de l'océan.

 

Une autre hypothèse veut que l'origine du nom vienne du castrum "Alionis", château d'un dénommé Alion qui devient, au Xème siècle, Châtelaillon... 

 

Je vous donne mon avis personnel sur mon livre !

 

SON BLASON

 

Il est sympa avec sa perdrix couronnée mais ce choix-là reste un mystère !

 

LE RATTACHEMENT A LA FRANCE

Bien que petite, cette province va se trouver soit anglaise, soit française ! Encore pas mal d'intrigues au sein des grands du royaume...

 

Le duc d’Aquitaine Guillaume X (1099-1137) met au pas son vassal d’Aunis, Isembert de Châtelaillon et confirme ainsi sa suzeraineté sur l’Aunis.

Pour la petite histoire, ça allait mal dans le couple d’Isembert. 
C’est sa femme Aelina qui portait la culotte et Guillaume est beau garçon.

Conséquence, Guillaume prend le contrôle de Châtelaillon, Isembert se retire à l’Ile de Ré.

Mais Aliénor, la fille de Guillaume rend Châtelaillon à ses descendants Eble et Geoffroy, qui étaient sans doute des demi-frères…

La ville sera engloutie par une tempête.

 

A la fin du moyen âge, il ne reste qu’un petit hameau, quelques fermes et des cabanes de marais qui deviendront l’actuel Châtelaillon-Plage.

La Rochelle qui dépend directement du comte-duc va pouvoir commencer son essor…

Guillaume qui avance en âge, s’inquiète pour sa fille unique Aliénor. Ce sera dur pour cette femme de s’imposer à la tête de ce duché, le plus grand de France. 

 

Il demande au roi de France Louis VI le Gros de veiller sur elle ce qu'il fera en la mariant à son fils, le futur Louis VII le Jeune ainsi, le royaume récupère en dot l'Aquitaine dont l'Aunis...

 

Très bon pour les impôts qui, de ce mariage, vont directement dans la cassette du roi !

 

Alienor (en a déjà parlé dans d'autres livres de ma collection) accompagne son mari en croisade, sacrée femme ! Seulement, de retour au Palais de la Cité à Paris, elle s'ennuie /

à Poitiers, ce n'était que fêtes, belles robes, troubadours...

à Paris, les rues sont sales, il y a des rats, vie quasi monastique... elle demande le divorce qu'elle va obtenir alors qu'il s'agissait là d'une chose impensable pour l'époque ! 

Ceux qui ont lu mon livre sur la Normandie savent dans quelles conditions tout cela a pu être possible.

 

Elle se remarie avec Henri Plantagenet... Vous suivez ? Il devient roi d'Angleterre

L'Aunis devient donc... anglaise !

 

Ce n'est pas fini...

 

Philippe Auguste part en croisade avec Richard Cœur de Lion, le fils d'Henri et d'Aliénor mais pendant ce temps-là, son frère Jean sans Terre usurpe le trône d'Angleterre.

Philippe Auguste, en fin stratège, va soutenir son frère contre Richard...

Nul doute que Cœur de Lion va frapper fort... très fort... mais il meurt frappé d'un coup de carreau d'arbalète...

Jean sans Terre devient roi d'Angleterre

 

Mais ce n'est pas tout !

 

Ferrand, le nouveau compte de Flandre se révolte contre le roi de France ! Il a le soutien de Jean et même de l'empire germanique.

Néanmoins, victoire sans appel pour la France le 27/7/1214 à Bouvines.

"Ferrand, te voilà ferré" crie le peuple

 

Quant à Jean, il débarque à la Rochelle pour prendre les troupes françaises à revers mais, là aussi, la France remporte la victoire à la Roche aux Moines grâce à Louis VIII le lion (fils de Philippe Auguste).

 

Jean doit signer un traité de paix où il abandonne toutes ses possessions françaises dont... l'Aunis !

 

Et voilà, l'Aunis est enfin redevenu française !

 

Que nenni, l'histoire ne s'arrête pas là... mais pour connaitre la suite, rien ne vaut tous les détails des péripéties (rançon, dette, guerre) à venir en vous procurant mon livre ;-) 

 

Sachez que l'Aunis redeviendra anglaise encore avant d'être définitivement française en 1374.

 

Et je vous raconte aussi la guerre des Armagnac et des Bourguignons !

 

Jeanne d'Arc va jouer son rôle, libère la France et met fin à la guerre de Cent Ans à Castillon la Bataille en 1453 : l'Aunis reste française. OUF !

 

Mais cette région va vivre encore des épisodes éprouvants : sous Louis XIII, la Rochelle veut faire sécession. Richelieu l'enclercle et fait construire une digue devant le port, empêchant ainsi tout ravitaillement. 

La population meurt de faim.

Aucun rochelais n'a donc d'ancêtres qui habitaient la ville avec 1628.

 

Visitons maintenant autour de la Rochelle :

Le port de la Pallice avec la pointe des minimes et l'avant-port de la Rochelle

Si vous avez vu le film "Das Boot", la base du sous-marin U-Boote dans le bassin du fond de la Pallice. Le film raconte l'odyssée d'un sous-marin allemand pendant la seconde guerre mondiale.

 

Le phare du Bout du Monde... toute une histoire !

André Bronner, spécialiste des courses transatlantiques, suit les traces de Jules Verne sur l'Ile des Etats, non loin du Cap Horn pour retrouver les traces du phare du Bout du Monde construit en 1884.

Depuis 2000, vous en voyez la réplique exacte à la Pointe des Minimes, facile à reconnaitre avec sa forme octogonale.

 

Le port des Minimes : plus grand port de plaisance d'Europe créé à partir de rien en 1972 sur l'emplacement d'anciens marais salants.

 

La porte des Deux Moulins, le vieux port, le bassin des grands yachts, l'aquarium etc.

 

La tour de la Lanterne

Et bien sûr, l'entrée du vieux port avec deux tours et au premier plan, l'Hermione, le voilier qui a emmené La Fayette en Amérique !

 

Il embarque au port des Barques. Son but ?

Aider les américains dans leur guerre d'Indépendance contre les anglais 

 

 

Le buste a souffert des tempêtes, la plaque commémorative rongée par le sel est peu lisible, il y est écrit :


Ici le 10 mars 1780
le marquis de La Fayette
a embarqué sur le navire l’Hermione
à destination des Amériques
il a 23 ans

 

C'est à Rochefort que le chantier de l'Hermione commence. Nous sommes en 1997, à l'arsenal.

La construction va durer 17ans mais l'Hermione sera reconstruire à l'identique. 

 

Être gabier sur ce bateau, quelle aventure ! 

 

C'est aussi à Rochefort que Colbert, vers 1650, va créé un port militaire muni d'un chantier naval important pour abrité les vaisseaux trois-ponts de 80 canons. 

 

Jean-Baptiste Colbert a fait de la France la première puissance mondiale pour plusieurs siècles

 

Question d'école : 

De quel sobriquet la marquise de Sévigné appelait-elle Colbert ? 

 

réponse où vous savez... ;-)

 

Et pendant que nous sommes à Rochefort, c'est là aussi qu'il y a le conservatoire du bégonia !

C'est le père Charles Plumier, éminent botaniste, qui donne ce nom à une plante originaire des Antilles... 

 

 

On y trouve aussi et bien sûr la place Colbert, la corderie royale (construction assez spectaculaire) et un clin d'œil au passage aux "Demoiselles de Rochefort" ! (film de 1967 avec Catherine Deneuve et Françoise Dorléac)

 

Mais revenons maintenant à La Rochelle...

 

La vieille ville dont le blason a trois fleurs de Lys ce qui signifie que c'est une bonne ville : elle paye des impôts en contrepartie d'une liberté de gestion.

 

Ses rues sont caractérisées par de belles arcades. En vous promenant, vous visiterez la cathédrale Saint-Louis, la porte de la Grosse Horloge, la Cour des Dames, le palais de justice, la maison Venette et celle d'Henri II... puis vous pourrez balader au parc Charruyer qui ceinture la ville le long des anciennes fortifications.

 

Vous voulez faire une halte ? 

Allez au Café de la Paix, là où Simenon a écrit plusieurs enquêtes du commissaire Maigret. 

 

Pour manger ? 

J'aime bien le restaurant de Christopher Coutanceau (3 étoiles en 2020)

 

Au nord de la Rochelle, voir Marsilly, l'église fortifiée d'Esnandes au bord des marais, la pointe Saint Clément (réserve naturelle)...

 

Marans, au cœur d'un réseau dense de canaux et ses dégustations d'huîtres

l'église Notre Dame des Marais restée sans clocher faute de moyens financiers... mais l'histoire ne s'arrête pas là...

 

Connaissez-vous la poule de Marans ? Ses œufs sont extra-roux

 

Passez par Arçay, l'un des plus beaux villages du marais mouillé

 

L'Ile d'Elle, là où les eaux se croisent sur deux niveaux sans se mélanger !? Oui, grâce à un ouvrage hydraulique datant de 1663... incroyable.

Le canal du Vix passe SOUS la rivière Vendée !

 

Saint-Hilaire-la-Palud

ses canaux, conches, rigoles et fossés dans une cathédrale de verdure faite de frênes, de saules et peupliers.

 

Des villages agricoles comme Saint-Jean-de-Liversay ou Saint-Sauveur-D'Aunis...

 

Mauzé-sur-le-Mignon, spécialisée dans le sciage et rabotage du bois

 

Question d'école 

Surgères ! Alors... de quoi est-elle la capitale ? 

 

Et avez-vous rencontré la belle Hélène de Surgères ? Non ! elle est décédée en 1618.

Egérie du poète Ronsard à qui il a écrit quelques sonnets... bien que ses avances soient repoussées...

 

Quelques bonnes adresses :

Chez Alexandre Lachaumette à la Table d'A.S.

Au Clos Gourmand à Saint Félix

Les Sources du Moulin à Migré

 

Pour digérer, la forêt de Benon est un bel endroit ! En 2008, on a mis à jour une villa gallo-romaine.

 

A Aigrefeuille-d'Aunis, on a retrouvé les vestiges d'une vie lacustre préhistoriques au lac de Frace.

Vous y trouverez, pour les amateurs de catamarans, le siège du constructeur n°1 Fountaine-Pajot.

 

Châtelaillon-Plage, station balnéaire bâtie sur la ville fortifiée de Castrum Allionis engloutie, comme nous l'avons vu plus haut, par la mer au XVIIIème siècle.

La promenade en front de mer offre une belle vue sur la pointe de la Fumée, le fort Enet, l'ile d'Aix, l'Ile d'Oléron et la pointe du Chay...

Le port des Boucheleurs conserve sa tradition ostréicole

 

A la Jarne, le château de Buzay de style Louis XVI, était la maison des champs de l'armateur rochelais Pierre-Etienne Harouard du Beignon.

 

Question d'école :

Qui était Sophie Blanchard, née dans cette commune, au lieu-dit Trois Canons ?

 

Je vous livre la réponse dans le livre mais en lisant son parcours biographique, vraiment, quelle femme et quel parcours !

 

La Cabane de Moins

 

Et ce n'est pas très loin que vous pouvez rencontrer le père Fouras à Fort Boyard !

Fort Boyard, devenu célèbre grâce à l'émission télévisée.

A l'origine, Louis XIV envisage sa construction. Vauban lui répond :

 

« Sire, il serait plus facile de saisir la lune avec les dents

que de tenter en cet endroit pareille besogne »

 

Pourtant, connaisseur en matière de fortifications, il démarre les travaux en 1801 sur l'ordre de Bonaparte, encore 1er consul.

65 ans plus tard, c'est le fort de l'inutile... 

Merci à la télévision de lui avoir donné vie !

 

L’embouchure sinueuse de la Charente dévoile l’Ile Madame, le Port des Barques, le Fort Lupin, au centre la petite ville de Soubise et au fond Rochefort où se trouve le dernier pont sur la Charente... à Soubise, ce sera le dernier bac !

Le port des Barques, lui, est le dernier embarcadère avant l'océan.

 

Soubise : pendant la guerre de cent ans, elle est occupée par les anglais comme toute la région. Anglais et français s'assiègent par surprise et se font prisonniers... la garnison anglaise, bloquée dans le fort se rend le lendemain ce qui aura pour conséquence de laisser la voie libre vers la Saintonge pour les troupes françaises.

 

Dans ces échauffourées, il y avait des gascons de part et d'autre :

côté anglais, Jean de Grailly resté fidèle au duc d'Aquitaine, devenu roi d'Angleterre.

côté français, le plus célèbre est Etienne de Vignolles dit Lahire mais je vous ai déjà parlé de cela... tout au début de ma collection.

 

Question d'école :

Quel fort défend l'entrée de la Charente ? 

 

Vauban est passé par là...

 

L'Ile Madame est reliée à marée basse au continent par la Passe aux Boeufs, longue de 1km

Vous pouvez y aller en calèche ou à pied... mais regarder bien l'heure des marées avant de vous y engager ;-)

 

L'ILE DE RÉ, une bien belle Ile

Le phare des Baleines, le petit bois de Trousse-Chemise (dans mon livre, je vous raconte une aventure vécue à ce sujet...)

 

Saint-Martin-de-Ré

En vue aérienne, on voit les fortifications, le port et la citadelle, construite par Vauban, devenue un bagne très bien chanté par Léo Ferré 

 

Le village le plus typique de l'ile serait Ars-en-Ré, peut-être avec son clocher peint en noir et blanc pour que les marins se repèrent ? Ou pour ses marais salants, ses salicornes...

 

A la cabane du Fier, vous aurez une cuisine régionale... l'ardoise est alléchante avec ses entrées, ses poissons, ses viandes, ses desserts et bien sûr ses huîtres et ses moules... 

 

Peut-être servent-ils « La charron » qui est la reine des moules de bouchot. En tous cas, vous la trouverez sûre à La Ponetère, au port du Corps de Garde.

 

Ce qui est sûr, c'est que vous n'aurez que l'embarras du choix :

  • Les salicornes des marais
  • La chaudrée charentaise
  • la jonchée d'Aunis
  • le tricorne de Marans

 

Le temps que vous dégustiez tout cela, je vous raconte une traversée bien mouvementée vers l'Ile d'Aix ! 

L'Ile d'Aix, la plus petite des trois iles et son Fort de la Rade construit par... Vauban !

 

Saviez-vous que l'auteur des "Liaisons Dangereuses", Pierre Choderios de Laclos a participé à la fortification de l'ile contre les anglais ?

 

Et que c'est de la jetée Barbotin que Napoléon s'est embarqué pour l'ile de Sainte-Hélène.

 

L'ile d'Oléron (la plus grande) avec sa côté sauvage et ses immenses plages dont la richesse essentielle viennent de ses parcs à huitre.

On peut citer quand même la station balnéaire de Trojan-les-Bains et Saint-Pierre-d'Oléron, la capitale de l'ile.

 

C'est aussi sur l'ile que Richelieu a fait construire la citadelle du château d'Oléron.

 

Ne passer pas à côté de la lanterne des morts, monument funéraire édifié au XIIème siècle : tour octogonale de 23m de haut avec son escalier à vis permettant d'aller allumer un feu en mémoire des morts dans le lanternon.

 

Vous avez aussi à voir la maison des aïeules qui n'est autre que la maison de Pierre Loti qui a écrit, entre autre, "Mon frère Yves" dont j'ai le prénom (ma mère lisait ce roman durant sa grossesse).

PPDA à fait un téléfilm de ce roman.

 

Sur l'ile, vous pouvez observer toutes espèces "aux marais aux oiseaux"

 

Le principal port de pêche de l'ile est La Cotinière.

 

Dans mon livre, je vous montre toutes les plages car pour se baigner, il n'y a que l'embarras du choix !

Je le termine avec "Les Filles de la Rochelle", chanson paillarde mais devenue contine pour enfants... plusieurs versions sont données quant à leur origine mais moi, j'ai ma petite idée...

 

Nous sommes prêts maintenant pour la Saintonge !

A bientôt !

 

 

 

 

LA CHAMPAGNE

02/12/2021

LA CHAMPAGNE

Si vous voulez comprendre comment s'est formé cette province, il va falloir vous offrir mon livre car c'est un peu compliqué à suivre comme par exemple, pour notre bonne Jeanne d'Arc, vous savez la bonne lorraine qui entendait des voix... En fait, elle était champenoise !

Autre curiosité : Château Thierry, ville champenoise qui maintenant fait partie de la Picardie ?!

Jusqu'à son nom "La Champagne" qui a une connotation géographique, inhabituel pour l'époque car les noms étaient plutôt choisis en fonction du peuple gaulois qui l'habitait... 

Seulement, dans ce paysage d'étendue ouverte de plaine avec des champs, des côteaux et le massif forestier des Ardennes... il y avait 5 peuples différents !

 

Les noms de ces peuples se retrouvent dans les noms de villes comme les Rèmes à Reims, les Senones à Sens etc. 

 

Le blason, lui, est élégant ne trouvez-vous pas ?

Ce sont les armes des comtes de Blois devenus comtes de Champagne par mariage, conquêtes ou compensations, là aussi, pas simple de s'y retrouver !

 

Dans cette famille, il est de coutume de s'appeler Thibaud et le plus connu sera Thibaud IV grâce à une chanson qu'il créé pour motiver ses pairs à partir en croisade.

Un troubadour moderne en donne une excellente interprétation : René Zosso 

Curieux personnage que l'on voit très bien sorti tout droit du moyen-âge !!

 

 

Un appel entendu car bon nombre de ducs, de comtes, de seigneurs se joignirent à lui !

 

Comment cette province s'est-elle rattachée à la France ?

Grâce au mariage entre Philippe IV le Bel, roi de France, et Jeanne de Navarre ! 

Il a 16 ans et elle... 11 ans.

 

Que vient-elle faire en Champagne ? Là aussi, c'est toute une histoire !

Thibaut III,  comte de Champagne épouse Blanche de Navarre, fille unique du roi Sanche VI de Navarre. 

Il devient donc roi de Navarre sous le nom de Thibaut 1er, vous suivez ?

Leur fils, c'est celui qui chante de IVème, il succèdera en tant que roi sous le nom de Thibaut 2...

On continue...

Son fils Thibaut V... deviendra... logique... roi de Navarre Thibaut 3

Celui-là part en croisade avec son beau-père, le roi Louis IX dit "Saint Louis"

Tous deux meurent de la peste, l'un à Trapani et l'autre à Tunis.

Pas d'héritier.

 

C'est son frère, Henri le Gros qui lui succèdera mais l'amour s'en mêle : amoureux d'une espagnole dont il a un enfant, il veut se marier ce qui rend Thibaut furieux qui le chasse de ses terres et empêche ce mariage. 

Pour accéder au trône, Henri doit faire amende honorable et se marier avec une française.

Il se marie avec Blanche d'Artois, la nièce de Saint Louis. 

Le fils restera illégitime et le couple "officiel" n'aura qu'une fille unique et devinez qui ?

 

Jeanne de Navarre bien sûr ! 

La comtesse de Navarre épouse donc le roi de France Philippe Le Bel

ils ont un fils, Louis X le Hutin, qui hérite de La Champagne et de Navarre

 

La Champagne devient donc française ! Et bien non... l'histoire n'est pas finie :

Après une partie de jeu de Paume, il meurt d'une pleurésie... Enfin, c'est la version officielle... il aura été plutôt empoisonné.

 

Du coup, qui va prendre la succession ?

il a une fille d'un premier mariage avec Marguerite de Bourgogne, seulement la reine est convaincue d'adultère et meurt en prison... étranglée sur ordre du roi

D'une deuxième mariage avec Clémence de Hongrie, il a un enfant Jean Ier le posthume... le posthume ? Et pour cause, il ne vivra que cinq jours !! Empoisonné aussi semble-t-il...

 

Entre en scène Mahaut d'Artois (soupçonnée de cet empoisonnement contre son neveu) avec ses filles Jeanne et Blanche qu'elle va marier au fils cadets de Philippe Le Bel : Philippe et Charles.

Une affaire d'adultère de la tour de Nesle compromet ces dames qui s'en sortiront libres mais... il n'y a pas de fumée sans feu, n'est-ce-pas ? 

Il s'en passait de belles dans la Tour de Nesle !

Bon, elles s'en sortent mais les damoiseaux eux, seront châtrés et exécutés.

 

Je vous détaille tout cela dans mon livre sur La Champagne et vous pouvez aussi voir ou revoir toute la série "Les Rois Maudits" où ces scènes sont bien représentées ;-)

 

Bon, Jeanne (la fille de Louis X) aurait pu succéder à son père mais une femme sur le trône !! Impensable. Elle sera Reine de Navarre mais certainement pas Reine de France.

 

C'est Philippe V Le Long, frère de Louis X qui devient roi et Jeanne (la fille de Mathilde) devient reine.

 

Ah ! Ne vous mélangez pas les pinceaux ! 

En ce temps-là, il y a beaucoup de Jeanne... ce ne sont pas les tantes de Gilbert Bécaud mais il y a de quoi s'y perdre...

 

 

Bon, revenons à Philippe V Le Long qui meurt de dysenterie ne laissant que des filles...

C'est donc son frère, Charles IV Le Bel qui lui succède. Blanche devient reine à son tour mais lui aussi meurt, laissant la reine enceinte. 

Suspense ! Fille ou garçon ? Fille ! Et c'est la fin de la branche directe des Capétiens.

Je vous l'ai dit... Les rois maudits...

 

Rappelez-vous en revoyant mon livre sur Le Lyonnais combien le Pape a joué un rôle déterminant lors du rattachement de Lyon à la France et bien c'est le même qui fait condamner les templiers avec le soutien de Philippe Le Bel !

Le grand maître des templiers sera mené au bûcher : il s'agit de Jacques de Molay qui maudira tous ces rois jusqu'à la treizième génération :

Regardez cette scène impressionnante et la prestation époustouflante de Gérard Depardieu incarnant Jacques de Molay... elle donne la chair de poule...

 

                               

 

La treizième génération serait Louis XVI qui mourra, je vous le rappelle, guillotiné !

 

Officiellement, le Pape combattait les mœurs soi-disant dépravées des templiers...

La réalité était qu'il voulait s'approprier leurs trésors ! 

Trésors d'ailleurs toujours recherché du côté de Rennes le Château... Avez-vous lu le Da Vinci Code ? 

 

Bref, la malédiction ne tarde pas à s'exécuter :

Le roi part chasser sur les terres de son frère, il rencontre un cerf portant croix, son cheval se cabre, il tombe et meurt !

 

  La justice divine est en marche...

 

Qui va succéder au Roi ?

 

Edouard III ? Un roi d’Angleterre, roi de France ? Jamais !
Ses prétentions viennent de sa mère, or les femmes sont écartées du trône de France… le roi d’Angleterre est débouté de ses prétentions.
Il s’en suivra la Guerre de Cent Ans !

 

Charles le Mauvais ? Il est vraiment mauvais, de plus ses prétentions lui viennent aussi de par sa mère, c’est non.
Du coup il s’allie aux anglais !

 

Reste Philippe (cousin de Louis X) qui a le mérite d’être français.
Ce sera lui le roi sous le nom de Philippe VI de Valois

 

Et c'est son fils, Jean II Le Bon, devenu à son tour roi de France qui tranchera sur la question de l'appartenance de la Champagne : Elle sera française ! 

 

Charles Le Mauvais qui pouvait prétendre aussi au trône l'a mauvaise... ;-) d'autant que pour l'amadouer, le roi Jean II Le Bon lui promit sa fille (encore une Jeanne) en mariage avec une dot de 100 000 écus. Il eut la fille mais pas l'argent. 

Charles va profiter de son titre de comte d'Evreux de Normandie pour soulever cette province contre le roi de France avec l'aide des anglais. 

La situation est grave.

Les États Généraux sont convoqués par le roi pour lever une armée de 30 000 hommes.

Le Mauvais, lui, projette de s'allier avec l'Empereur germanique et d'assassiner le roi.

Le complot est démasqué.

Le dauphin Charles (fils de Jean Le Bon) convie en son château de Rouen toute la noblesse de la province y compris, bien sûr, le comte d'Evreux.

Nous sommes le 5 avril 1356.

Jean Le Bon arrive en plein milieu de la fête, épée au poing et arrête puis emprisonne Charles le Mauvais.

Mais il y a une suite...

Les nobles normands se révoltent, s'allient aux anglais avec le Prince Noir à leur tête.

Les français sont défaits. Jean le Bon est fait prisonnier.

 

Mais La Champagne restera néanmoins française. 

 

Bon, nous allons laisser là tous ces rois maudits... et visiter un peu mieux cette province avec tout ce qu'elle apporte de bon et de beau ! Ce sera plus gai.

 

Manger, vous avez dit manger ? Hum miam miam

avec les Faverolles (beignets de carnaval), la Cacasse à cul nu, spécialité des Ardennes tout comme son jambon sec, sa galette à Suc' et son gâteau Mollet...

Sur mon livre, je vous détaille tous ces mets et les petites anecdotes qui vont avec.

 

Bien sûr, dans cette région des Ardennes, le sanglier est l'animal emblématique et... mariné avec une bayenne, c'est bien meilleur. 

 

 

Voyons voir un peu les villes de la région :

Charleville-Mézières, magnifique ville grâce à Charles de Gonzague (fils du Duc de Mantoue en Italie), qui, trouvant la forteresse de Mézières dont il vient d'hériter bien austère, décide de créer Charleville-Mézières. 

 

La ville est d'une grande élégance et regorge de beautés comme Le Grand Marionnettiste : un automate géant qui conte la légende des 4 fils Aymon qui s'égrène au fil des heures de l'horloge.

 

Il vous faudra attendre 2023 pour participer au Festival Mondial des marionnettes dont le fondateur Jacques Félix rencontre un vif succès en 1945 avec « Les Gueux au Paradis », le premier spectacle produit par sa compagnie « Les Petits Comédiens de Chiffon »

 

Ah il y a bien longtemps que je vous ai posé une question d'école, pas depuis Le Dauphiné !

Quel élève a fréquenté l'Ecole Royale du Génie ? 

Juste un indice : il est à l'origine d'un chant cher à nos cœurs de patriotes.

 

Réponse dans mon livre bien sûr

 

Un autre homme célèbre dont Le Vieux Moulin, devenu un musée, abrite tous ses souvenirs : 

Arthur Rimbaud

 

Une ville à triste réputation est SEDAN

  • Napoléon III y est fait prisonnier
  • en 1914, les allemands déboulent sur Paris
  • en 1940 les allemands encerclent l'armée française

 

C'est pourtant là que se trouve le plus vaste château fort de France ! Turenne, un des brillants généraux de Louis XIV, y est né. 

 

D'ailleurs, à ce propos, dans mon livre, je vous livre ma réflexion sur l'enchaînement de différentes guerres qui, à mon humble avis, auraient pu être évitées. 

 

RETHEL 

Confrérie des Compagnons du Boudin Blanc suite au rachat du Comté par le Cardinal Mazarin.

 

ROCROI

Les espagnols sont impliqués dans cette partie nord de la France bien qu'ils paraissent très loin de chez eux... 

Pour comprendre, il faut remonter à la fin du Moyen-âge mais tous les détails sont dans le livre

Retenez ici que c'est à Rocroi qu'a lieu une bataille, en 1643, où contre toute attente et grâce au jeune prince de Condé alors âgé de 18ans, les français vont remporter la victoire sur les troupes espagnoles. 

Ce jeune prince a osé ce qu'il était impensable : une attaque par le flanc. Une véritable stratégie d'attaque audacieuse.

 

Le chant d'agonie des tercios est poignant : 

 

Dans la cavalerie française, il y avait un régiment de croates appelés "cravates" par le général français qui n'arrivait pas à prononcer correctement. Ces croates portaient un foulard rouge noué autour du cou qui a fini par prendre ce nom de cravate.

Le Royal Cravate existe toujours en Croatie. 

 

En continuant notre visite, nous traversons la Brie Champenoise avec 

Meaux, son brie et sa moutarde à l'ancienne

Coulommiers et son fromage

Provins et sa rose (magnifique château de Sigy)

les médiévales de Provins sont la plus grande fête médiévale de France

 

regardez bien, vous y retrouverez une célébrité...

 

Allez, nous sommes en Champagne, alors oui nous allons enfin parler du Champagne !!

           

La Marne de Reims à Sézanne, en passant par Epernay

 

Si vous me suivez depuis le tout premier livre, vous devez savoir combien j'aime le bon vin alors je vous emmène faire une véritable dégustation dans ces vignobles avec de bonnes adresses et de quoi vous régaler pour les fêtes de fin d'année.

 

Au travers de cette découverte où même les plus grands amateurs de bons crus apprendront certaines choses... on s'attardera sur Reims, là où les rois depuis Clovis ont été sacrés dans sa belle cathédrale. 

 

Vous pourrez aussi vous balader dans les jardins du palais du Tau (résidence de l'archevêque) 

et puis... dans ce petit bar ou ce qui fut un petit bar à la sortie de Reims, en direction d'Epernay.

Après avoir été restaurant, guinguette, pension, auberge, il est aujourd'hui un tabac tenu par deux demoiselles dont le plafond du bureau est des plus curieux :

 

   Remarquez-vous le plafond ? 

 

Voilà 107 ans que cette "chaise au plafond" est là, figé dans le plafond et que l'endroit s'appelle ainsi...

le 12 septembre 1914, les allemands sont repoussés mais bombardent. Une déflagration envoie une chaise du petit bar au plafond qui s'y incruste !   

 

 

Question d'école :

Pourquoi Henri IV est-il fêté à Aÿ ? 

Vous le savez, la réponse est... dans mon livre

 

Châlons-en-Champagne et son monument aux morts qui fut au centre de la bataille de la Marne en 1914 et 1915.

 

La Porte Sainte-Croix, construite en l'honneur de Marie-Antoinette qui arrivait d'Autriche pour épouser Louis XVI mais comme vous le savez, ce couple finit aux Tuileries. 

 

Louis XVI décide de s’enfuir avec sa famille pour rejoindre à Montmédy en Lorraine les troupes de l’armée de l’Est, un renfort des troupes autrichiennes fournies par le frère de Marie Antoinette est même envisagé.

Etant passé par Châlons, l’équipage s’arrête au relais de poste de Sainte Menehould pour un changement de chevaux.

Seulement, un ardent patriote reconnait le roi déguisé en bourgeois.

Il s'agit de Jean-Baptiste Drouet

  qui galope jusqu'au prochain relais à Varennes-en-Argonne et donne l'alarme. 

Pour ce premier coup d'éclat, il recevra une récompense de trente mille livres mais ce ne sera pas le seul haut fait de ce patriote qui passionnera François Duboisy qui lui consacrera un livre « La folle vie du révolutionnaire Jean-Baptiste Drouet » (éditions Terres d’Argonne)

 

Pas loin de là a lieu la célèbre bataille de Valmy en 1792.

Pendant la Grande Guerre (14-18) la Butte de Vauquois a été convoitée par les deux camps : français et allemands ont vécu sous terre dans des conditions incroyables pendant des mois. 

Les vestiges témoignent de ces affrontements, les tranchées reconstituées... Hallucinant !

 

Ici, ce que les allemands ont fait : une véritable ville souterraine... cette période est nommée "la guerre des taupes"

 

 

Autre question d'école : 

Savez-vous qu'on appelle les gens de Saint-Dizier "les Bragards", mais pourquoi ? 

 

A noter que la spécialité de cette région a longtemps été les hauts-fourneaux car il y avait tout : une rivière pour la force motrice, les forêts pour le combustible et du minerai de fer.

 

Une de leurs réalisations : le Pont Alexandre III à Paris

les fontaines Wallace

 

Joinville est une ville intéressante où le style Renaissance est bien présent. 

 

Château Thierry, ville natale de Jean De La Fontaine

 

Vignory "une petite cité de caractère"

 

Orquevaux et son cul du cerf

 

Illoud et son caprice des Dieux

 

Chaumont et son immense viaduc

 

Giey-sur-Aujon et sa brasserie artisanale de Vauclair

Histoire d'une bonne bière intéressante où j'évoque Barbara chantant Marienbad mais quel est le rapport entre les deux ? 

 

Ha ha, non non vous ne le saurez pas ici... 

 

Langres, acropole cernée par la plus grande enceinte fortifiée d'Europe. 

son fromage issu de 3 races de vaches différentes et pas n'importe lesquelles ! Vous verriez sur mon livre ces beautés... primées... et tout et tout

sa pâtisserie Henry "Aux Délices" et ses très bons œufs en chocolat...

sa place Diderot car oui, Denis Diderot est né à Langres "L'Encyclopédie en 35 volumes" ! bien amical avec la Grande Catherine de Russie qui aimait rire avec lui et parler, entre autres, de sa "demoiselle de Joncquières" très bien interprétée par Cécile de France :

 

                                   

 

Troyes "la Bonne Ville de Champagne" comme l'indique son blason avec ses trois fleurs de Lys.

Sa réputation se fait sur son activité de bonneterie depuis 1505 !

On fabrique les bas blancs des hommes

Plus tard, les culottes "Petit Bateau"

Puis vient la marque "Lacoste"

Et les bas sans couture DIM !

Ta-ta ta-ta ta-taaa…

 

C'est passionnant de découvrir pourquoi ces noms, comme s'est tournée cette pub de Dim... Tout cela, je vous le raconte bien sûr.

Troyes, c'est aussi l'andouillette 

 

Beaucoup de beaux bâtiments et de cathédrales. A noter la basilique d'Urbain IV, originaire de Troyes qu'il a fait construire à l'emplacement de l'échoppe de savetier de son père.

 

Enfin, vous promener dans le parc naturel régional de la Forêt d'Orient qui appartenait aux Templiers appelés "les chevaliers d'Orient" d'où son nom.

 

Question d'école :

Qui entre à l'école militaire de Brienne le Château ?  Il a neuf ans et nous sommes en 1779. Ses camarades le surnommes "la paille au nez"...

 

Chaource et son fromage que je préfère accompagné du rosé des Riceys (villages voisins)

 

Bar-sur-Seine, Bar-sur-Aube pour arriver à Colombey-les-deux-Eglises où repose le Général De Gaulle.

 

Ce qui m’a frappé c’est la simplicité des lieux : un village de la France profonde, un petit cimetière autour de l’église, une tombe sobre.

La Boisserie, devenue un musée, est restée dans le même état, c’est émouvant…

 

Maintenant, je vous invite à penser aux fêtes de fin d'année !

Offrir ces 8 premiers tomes des Provinces Historiques de France que je veux être à la fois notre histoire, nos spécialités gourmandes, nos curiosités et nos traditions...

 

Et rendez-vous pour l'Aunis... la prochaine province

 

LE DAUPHINÉ

09/11/2021

LE DAUPHINÉ

 

 

 

 

 

 

 

Comme vous pouvez le voir entouré, apparaissent 2 particularités que sont le Dauphiné italien et la Principauté d'Orange avec la date de 1713 mais que s'est-il donc passé ?

 

 

 1713 est la date du traité d'Utrecht qui met fin à la guerre de succession d'Espagne qui a duré 13ans. La France sort épuisée de sa dernière bataille gagnée à Denain. Je vous détaille tout cela dans mon livre.

Quant à la Principauté d'Orange, Louis XIV avait confisqué la principauté dès 1702 à Guillaume III, roi d'Angleterre qui l'avait reçue en héritage... 

Orange est alors une enclave au sein du Comtat Venaissin (Avignon) qui appartient au Pape.

La province française la plus proche étant le Dauphiné, Orange y est rattachée. 

Nous verrons dans le livre sur le Comtat Venaissin comment elle sera rattachée au département du Vaucluse... 

 

Le blason du Dauphiné est très simple : deux dauphins et des lys d'or (emblème des Comtes du Viennois)

 

Le rattachement à la France est une affaire de gros sous que je vous invite à découvrir en vous offrant mon livre ;-)

 

Toujours la même histoire de riches qui ne savent pas gérer, se retrouvent endettés ! Je parle ici d'Humbert II qui s'en va quémander l'aide de sont riche voisin : le Pape en personne.

Bien sûr, ce n'est pas sans contrepartie d'autant que le Pape semble bien apprécier les vins...

l'Enclave des Papes existe toujours !

 

Une autre histoire dit que le Pape Jean XXII à la santé fragile, se trouva bien ragaillardi en buvant le vin de Valréas... de là à le croire miraculeux et vouloir tout acheter... il n'y avait qu'un pas !

 

En 2017, c'est le Pape François qui envoie le Cardinal Poupard pour voir si le vin est toujours aussi bon...

Bref, cela fait... quelques 700ans que l'Enclave a bonne réputation.

 

Notre "ami" Humbert va s'avérer incapable de rembourser et se retrouve excommunié par Clément VI qui connait quelqu'un de riche... qui pour 200 000 florins est prêt à racheter la créance.

 

Question d'école :

C'est ki ki qui rachète ? Réponse dans mon livre ;-)

 

Humbert se fait un peu tirer les oreilles car il hésite à déshériter son fils de deux ans... mais... la vie étant ainsi faite, celui-ci meurt de la peste... Le père vend à la seule condition que le fils aîné du roi de France porte le titre de Dauphin.

 

Et voilà notre Dauphiné rattaché à la France en 1349 !

 

Pour le dessous des cartes et tous les enjeux du temps où le Dauphiné fait encore partie du Saint Empire Germanique, vous savez quoi faire, n'est-ce-pas ?

 

Côté patois, il faut distinguer le Dauphiné du Nord et celui du Sud :

  en ARPITAN DU DAUPHINÉ

 

en OCCITAN ALPIN

 

L'ISÈRE

Département qui comprend le Grésivaudan, l'Oisans, le Valbonnais, la Matheysine, le Trièves et le Viennois.

 

LE GRESIVAUDAN, capitale Grenoble...

Tiens, cela rappelle une histoire de Fernand Raynaud "Ne me parle pas de Grenoble" ! Et bien si, nous allons en parler car son site exceptionnel entre la Chartreuse, le Vercors et la chaîne de Belledonne vaut bien la peine de s'y arrêter !

 

Visitez les quais de l'isère, prenez le téléphérique et allez jusqu'au fort de la Bastille.

Faites un tour dans vieille ville, au quartier Saint-Laurent, prenez une photo devant la collégiale Saint-André ou la fontaine de la place Grenette puis reposez-vous dans le silence de la cathédrale Notre-Dame.

S'il fait beau, vous aimerez flâner dans les allées du jardin de la ville ou devant l'ancien palais du parlement...

Vous préférez faire du lèche-vitrines ? Allez dans La Grande Rue (une ancienne voie romaine) 

En mars/avril, amusez-vous à la foire des Rameaux.

 

Ah Ah, Question d'école :

D'où vient ce terme "L'eusses-tu cru ?" 

Alors là, même si c'est une belle histoire, je ne vous en dirai pas plus sur cet article !!

 

Juste un indice : il y a un rapport avec Molière, les précieuses ridicules et cette réplique très utilisée au théâtre... 

 

En tous cas, c'est lié à un personnage devenu très célèbre qui rachète une petite usine grenobloise... (non, non je ne dirai rien de plus...) 

En 1921, il rachète aussi la chocolaterie grenobloise du Dauphin et créé la marque CEMOI.

 

Un autre personnage célèbre, Pierre-Jean-Félix Brun crée la biscuiterie (1885) dont la spécialité est le biscuit du soldat (il fournit l'armée en 14/18) et vous l'avez toujours dans les rayons de vos supermarchés : Le petit brun extra... 

 

En 1720, c'est Mathieu Teisseire qui créé sa distillerie fabriquant des boissons à base de fruits et de plantes dont le fameux ratafia de cerises... Là aussi, vous trouvez facilement aujourd'hui toute la gamme des sirops Teisseire. 

 

Autres spécialités grenobloises : la noix, la batavia rouge, la soupe de l'Ubac (celle des vachers), la fricassée de caïon (porc mariné saisi et mijoté)

 

Revenons au personnage célèbre : 

Qui ne connait pas "Le Rouge et le Noir" ? Célèbre roman de Stendhal et que vous avez peut-être vu au cinéma ou en opéra-rock !

 

Préparez les Pop-corn ! Voici le film en entier

  une belle histoire d'amour tout comme "la Chartreuse de Parme", autre chef d'oeuvre également adapté de nombreuses fois au cinéma ou adaptations musicales. 

L'amour, toujours l'amour avec son tout premier roman "Armance" où le héros se suicide pour cacher son impuissance à celle qu'il vient d'épouser... 

 

Sortons de Grenoble pour aller au château de Vizille ou vous soigner, si vous souffrez d'arthrose ou avez des difficultés respiratoires à Uriage-les-Bains ou Allevard, autre station thermale qu'Alphonse Daudet aimait particulièrement.

Si vous êtes en forme, chaussez vos skis et monter au Collet d'Allevard (alt. 1450-2100m) à moins que vous n'alliez à Chamrousse, station favorite des grenoblois. 

 

Et si vous souhaitez de bons skis rien qu'à vous, poussez donc jusqu'à Voiron :

Pendant que madame visitera les toiles de Voiron, monsieur pourra acheter de bons skis de la marque Rossignol ! 

 

Ah ! Vous avez besoin de calme ? 

Alors la Grande Chartreuse et son monastère vous attendent au creux d'un vallon sauvage.

                                           

Vous pourrez peut-être y déguster la Chartreuse, une liqueur aux 130 plantes dont le secret est bien gardé... à moins que pour vous désaltérez, vous n'ayez rapporter de Voiron l'Antésite (concentré liquide à base de réglisse.)

 

Question d'école :

Que veut dire "Pétafiner" ? 

 

Pas besoin de la réponse pour déguster cette spécialité locale du Dauphiné appelée "la pétafine" ;-)

 

Vous n'aurez pas besoin d'ajouter à cette dégustation le bon Saint-Marcellin ou son presque jumeau, le Saint Félicien (à ne pas confondre avec celui de l'Ardèche) mais ramenez donc tous deux dans votre besace... ils sont tellement bons ! La pétafine se suffit à elle-même...

 

Si vous avez l'âme d'un(e) spéléologue, vous serez ravi(e) de traverser cette région du Vercors où il y a de nombreuses grottes et de belles randonnées à faire !

C'est là qu'en 1944, le maquis du Vercors a résisté aux troupes allemandes. Hommage à ces maquisards.

 

En dehors des grottes, les cuves de Sassenage, marmites creusées dans le calcaire sur le cours du Furon, raviront vos yeux ! Grandiose.

 

Pont-en-Royan, seul point de passage pour franchir la Bourne, est une belle bourgade, pleine de poésie, situées à fleur de roche. 

 

Connaissez-vous le paradis des fondeurs ? Il est à Villard-de-Lans

et j'en garde plutôt un goût d'... enfer vu ce que j'y ai vécu... 

Dans mon livre, je vous dis comment j'ai failli y laisser ma peau.

 

LE TRIEVES, connu pour le Mont Aiguille, prolonge le Vercors.

On y découvre la vallée de la Matheysine avec les lacs de Laffrey.

 

C'est à Laffrey que les troupes royales ont tenté de barrer la route à Napoléon qui, après son retour de l'Ile d'Elbe, remonte vers Grenoble...

Napoléon s’avance seul :
« - Soldats du 5ème de ligne, je suis votre empereur, reconnaissez-moi !

S’il est parmi vous un soldat qui veuille tuer son empereur, me voici ! »

dit-il en entrouvrant sa redingote.

 

Les soldats le laissent passer.

 

Il faut bien reconnaitre qu'il avait du cran... l'empereur !

 

Ah ! Nous voici dans la vallée de la Mure où on trouve l'anthracite et aussi le Murson.

C'est quoi ?

Un saucisson à cuire composé de chair de porc haché et de morceaux plus gros aromatisé au carvi.

Cuit avec des "patates", c'est drôlement bon.

 

L'Oisans

2ème massif de France par l'altitude (plus de 4 000m à la Barre des Ecrins) avec sa capitale Le Bourg D'Oisans, le col de la Croix de Fer, le barrage de Grand'Maison (la centrale hydroélectrique de France), le massif des Grandes Rousses et l'Alpe d'Huez, les Deux Alpes et le fameux glacier de Mont de Lans... 

De quoi satisfaire les amoureux de la montagne !

 

Une belle randonnés à faire jusqu'au lac Lérié en partant du village de la Grave et si vous aimez le vélo, faites donc comme le Tour de France les cols du Galibier et du Lautaret, cela vous fera les mollets !

 

Le Valbonnais

Beaucoup plus discret, c'est un territoire qui invite à l'intime et la sagesse : lacs, alpages, grands sommets...  une véritable leçon de silence comme le décrit Claude Dautrey lors de sa randonnée pédestre en 2006.

 

La haute vallée du Béranger abrite une réserve naturelle.

Changements de paysage entre le désert de Valjouffrey et la cascade de la Pisse ou le crique de Fond-Turbat.

 

Sur un mur du Valbonnais, on peut voir une inscription bizarre : 

 

Vous pouvez lire l'inscription dans n'importe quel sens, vous avez exactement la même chose ?!!

Magique ? En fait, il s'agit d'un quadruple palindrome qui remonte à l'empire romain.

 

Que signifie ces mots ? 

J'ai fait appel à ma qualité de "latiniste distingué" pour vous le décrypter... sur mon livre, bien sûr.

 

Allez, voyons un peu les Hautes Alpes maintenant :

Le Briançonnais avec Serre-Chevalier, le plus grand domaine skiable des Alpes du sud, la vallée de la Clarée qui longe la frontière franco-italienne, Montgenèvre où passe la via domitia reliant Rome à l'Espagne. Briançon, la cité Vauban, la vallée de la Vallouise, le mont Pelvoux, le glacier noir... ou blanc ?

 

C'est dans cette vallée de la Vallouise que se réfugient les vaudois, excommuniés et persécutés car ils refusent l'autorité de l'église... Malheureusement, l'inquisition va les traquer jusque-là. Certains iront se réfugier dans le Luberon et nous verrons plus amplement leur histoire sur le livre de la Provence.

 

Moins connue mais tout aussi charmante, la vallée de Freissinières avec son village Saint-Crépin sur son rocher de marbre rose, le gouffre de Gourfouran et sa falaise aux oiseaux et nous cheminons ainsi jusqu'au col de l'Izoard devenu célèbre grâce à Louison Bobet (122 victoires !) et Fausto Coppi.

 

Le Queyras

On y ressent déjà la lumière méridionale.

La combe du Queyras est très longue, large, haute et sauvage : le bonheur des kayakistes.

 

Fort Queyras sur son verrou rocheux vaut le coup d'oeil mais la Casse Déserte intrigue avec son paysage lunaire. 

On dit de Saint-Véran qu'elle est la plus haute commune "où se mange le pain de Dieu" (2040m.)

C'est là que vous pourrez acheter "le haut alpin", un couteau avec un manche en mélèze et une lame frappée d’un cadran solaire

     

 

Vars est la station de ski la plus connue de celles du Queyras et pour vous délasser, pourquoi ne pas vous tremper dans les sources d'eau chaude du Plan de Phazy ? 27°, ça vous va ?

 

Puis vous cheminerez vers le belvédère de l'Homme de Pierre et sa vue sur le lac de Serre Ponçon... magnifique ! 20 km de long sur 3 de large...

 

L'embrunais

Avez-vous vu ce film "l'eau vive" ? Il parle de Savines-le-Lac, englouti par le lac et reconstruit plus haut...

Guy Béart en a composé la musique et bien sûr... la chanson

 

 

On grimpe ! Jusqu'au château de Vicomtal, voir les "demoiselles coiffées"...

Mais qui sont-elles ? Théus ou Pontis ?

Après de nombreux lacets, vous arriverez aux Orres et pensez à vous arrêter à cette ancienne ferme situées à flanc de côteau "Les Cimes" : on y entre par le haut, les chambres et la salle à manger se trouvent en dessous. Que c'est bon pour les papilles et beau pour la vue !

 

Le Gapençais, bassin à vocation agricole cerné par les montagnes avec, bien sûr, la ville de GAP.

C'est dans cette ville que le gratin dauphinois acquit ses lettres de noblesse en 1788.

 

Et c'est aussi là que semble se trouver tous les champions !

Guillaume Abelfo, Johann Champsaur, Maurin Bouvet, Valentin Bresc, Lucas Dauge... sacré champion du monde ce 24 octobre 2021 !, Robin Emig, Simon Escallier, Mickaël Mélo, Sébastien Ogier, Théo Pommier-Bertrand, Thibaut Verdot-Bourdon, Paul Vieutemps, Stéphane Ricard, Stéphane Tempier...

 

Et Nathan Véra...  Mais qui est-il donc ? Il pourrait affoler toutes les demoiselles de France !!

 

Pour connaitre les disciplines de ces champions, reportez-vous aux pages de 111 à 114 du livre.

 

Descendons dans la vallée du Champsaur pour faire du ski de fond ou de piste à Orcières-Merlette... ou encore des raquettes à Ancelle. 

Vous vous défatiguerez en goûtant aux différentes spécialités comme les tourtons, les brouquetons, les oreilles d'âne (en salé... pas celles en dessert), la tarinette etc.

 

Tout à l'heure, nous avons parlé du glacier noir ou blanc, et bien ici, vous aurez le Drac blanc (sujet à des crues subites) et le Drac noir où les sources sont superbes...

 

Allons plus loin au village de Corps, là où la Vierge est apparue en 1846 à deux enfants, Maximin et Mélanie, devenant ainsi un haut lieu de pélerinage à Notre-Dame-de-la-Salette. 

 

Nous sommes maintenant à Le Bochaine, un pays de moyenne montagne avec, comme ville principale, Serres, blottie au pied du pic de la Pignolette.

 

Département de LA DRÔME

Au cirque d'Archiane, vous pourrez apercevoir des vautours puis admirerez les aiguilles de Lus mais vous serez peut-être plus attirez par ses gorges étroites comme celles des Gats ou d'Omblèze... les champs de vigne et de lavande où quelques villages gardent leur charme hors du temps :

Châtillon-en-Diois, Beaufort-sur-Gervanne, Pontaix, Saint-Benoit-en-Diois, Saint-Nazaire-le-Désert et Die !

 

Oh Oh, arrêtons-nous à Die pour sa Clairette de tradition.

Savez-vous que le plus ancien vin effervescent de France ? Il remonte à l'époque romaine avec un procédé de fermentation bien particulier.

 

Un peu plus de douceur avec les collines et les vallées de "Les Baronnies", là où le tilleul est roi.

D'ailleurs, je ne peux que vous inviter à Buis-les-Baronnies où se tient le marché du tilleul.

 

Vous pourrez toujours continuer vos emplettes à Nyons, bien connue pour ses olives noires. 

En février, vous pouvez assister à l'alicoque : vous y verrez probablement la confrérie des chevaliers de l'olive noire

  C'est en patois mais compréhensible ;-)

 

Avez-vous entendu parler du site nucléaire du Tricastin ?

 

Et bien, nous y voilà dans ce Tricastin, berceau d'une ancienne tribu ligure.

On ne va pas s'attarder ici mais plutôt aller voir sa capitale :

Saint-Paul-Trois-Châteaux là où se trouve la maison de la truffe, ce diamant noir où les prix s'envolent sur les marchés qui fêtent la truffe comme celui, très réputée de Richerenches.

 

Bien que le Vaucluse soit le 1er département français producteur, c'est la truffe noire du Périgord qui est la plus recherchée et je vous en parlerais lors de notre visite dans cette Province. 

 

Nous sommes aussi au cœur de vignobles dont les meilleurs crus ont été confisqués par le Pape d'Avignon comme nous l'avons vu dans l'Enclave du Pape...

 

Et tout près de Montélimar où vous pourrez peut-être rencontrer des descendants de la famille Adhémar, l'une des plus puissantes du Dauphiné qui possède nombre de châteaux dont La Garde-Adhémarn Grignan (là où demeurait la fille de la marquise de Sévigné), Suze-la-Rousse...

 

Il est impossible de quitter Montélimar sans parler de son nougat !

 

En fait, son origine remonterait à Harran située au sud de la Turquie et la Syrie actuelle. Ce sont les phéniciens qui diffusent l'une des recettes extraites d'un livre arabe du Xème siècle appelé le nãtif.

 

Montélimar en devient la capitale vers le XVIIème siècle après qu'il eut bien voyagé et grâce à Olivier de Serres, agronome, qui importe les premiers amandiers.

 

Aujourd'hui, sa recette est bien diversifiée mais rien ne vaut, à mon avis, l'original avec appellation réservée lorsqu'il contient au moins 30% d’amandes grillées, 28% d’amandes, 2% de pistache et 25% de miel…

 

Et vous ? 

 

Noël approche... pensez-y car il fait partie des treize desserts de la table provençale !

 

Le Valentinois

 

Vous aimez marcher ? Alors, achetez le mocassin Stéphane Kélian en cuir tressé à Romans-sur-Isère qui fut la capitale de la chaussure de qualité.

 

De votre pas souple, dirigez-vous vers les bonnes choses comme la raviole, la pogne (brioche) ou les lunettes (sablés) de Romans 

 

Fait soif ? Pas de soucis, nous sommes au bon endroit à Tain-l'Hermitage 

 

Ne buvez pas trop sinon vous louperez Valence et sa cathédrale Saint-Appolinaire ;-)

 

Question d'école... non de gourmandise :

Quelle cheffe aux trois étoiles est à Valence ? Réponse dans... vous connaissez la chanson...

 

Ah la bonne caillette ! C'est à Chabeuil que vous trouverez la Confrérie des Chevaliers du Taste Caillette. 

Après, pourquoi ne pas goûter au Picodon ? Ce fromage de chèvre à pâte molle et croûte naturelle à moins que nous ne préfériez vous tartiner le Foudiou mais attention, c'est drôlement fort !

 

Nous revenons dans l'Isère, là où les Dauphins de Viennois ont, petit à petit, dominé le Dauphiné.

Nous pourrions nous arrêter à Bourgoin-Jallieu et grignoter quelques Chaudelets (galettes à l'anis)  mais cette ville est surtout spécialisée dans l'ennoblissement du textile avec les impressions sur étoffe. 

 

Savez-vous qu'en 1892, les ouvrières résidaient sur place ? Elles venaient des campagnes environnantes, faisaient 10 heures de travail, allaient prier et consacraient leur temps libre à confectionner leur trousseau...  et l'argent gagné, lui, était mis de côté pour la dot. 

 

Vous rappelez-vous qu'à Lyon (si non, relire cet article), notre route a croisé celle du commissaire San Antonio dont le papa n'est autre que Frédéric Dard qui décrit son village ainsi :

« - Saint-Chef somnole à l’ombre de son abbaye, c’est le lieu du recueillement, de la méditation, de la sérénité »

 

C'est aussi là qu'habite, dans ses romans, l'inspecteur Alexandre Benoit Bérurier, ami de San Antonio : ivrogne, grognard, obèse, sale, impudique joué par Jean Richard et repris par Gérard Depardieu

 

  Voici Béru et ses dames

 

Prenez un autre paquet de pop corn, le film est entier et c'est un vrai régal !

 

Bon, la récréation est terminée du moins pour les artistes peintres qui adorent Crémieu et Morestel (anciennes cités médiévales)

 

Au lac de Paladru appelé le lac bleu, on a retrouvé des outils, des poteries et d'autres objets témoignant de l'habitat néolithique (exposition au musée de Charavines)

 

Dans le film "On connait la chanson", Agnès Jaoui joue le rôle d'une étudiante dont la thèse parle des chevaliers paysans de l'an mil dont on a retrouvé l'habitat au bord du lac bleu.

 

Aimez-vous Berlioz ? Que pensez-vous de sa Symphonie Fantastique où il exprime sa passion pour une actrice ?

Hé bien, il est né à la Côte-Saint-André en 1803 !

C'est une ville pleine de charme où vous pourrez boire la liqueur Cherry-Rocher tout en participant au festival Berlioz qui a lieu tous les ans. 

 

Saint-Antoine-l'Abbaye 

Mais quelle histoire !

Ce saint atteint la perfection spirituelle, est-ce possible ? Il faut croire que oui. Il est considéré comme le père du monachisme chrétien. 

Son animal familier ? Un cochon.

Mais qu'est-il venu faire en Isère ? En fait, ce sont ses reliques que Jocelyn de Châteauneuf ramène de Terre Sainte en 1070.

 

Pour en connaitre les circonstances, il faudra vous offrir ce livre !

De même, si vous voulez avoir dans votre pharmacie ce remède miracle qu'est la Thériaque... 

 

Nous aurons bientôt terminé ce condensé du Dauphiné mais pas avant de parler de Charles IX et de sa mère Catherine de Médicis qui, fuyant la peste, se réfugient au château de Roussillon car c'est là que le roi va signer l'Edit de Roussillon 

 

En gros, cela dit que désormais, le premier jour de l'année pour tout le monde sera le... 1er janvier !

 

En effet, à l'époque, l'année commence un peu selon le bon vouloir de chaque province et pour certaines, il s'agissait du 1er avril qui tombait en plein carême : la coutume voulait qu'on offrit du poisson... logique...

 

Sauf qu'Internet etc. n'existant pas, la volonté du Roi mit un certain temps pour être mise en place et certains continuaient de fêter le 1er jour de l'année... le 1er avril MAIS les petits malins qui étaient bien au courant de la chose s'esclaffaient : ha ha ! Poisson d'avril...

 

Pigez ? 

 

Il reste Vienne et sa Cathédrale Saint-Maurice mais qui était-ce ? 

Un légionnaire romain qui refusa de massacrer les habitants selon l'ordre de son empereur Dioclétien dans le but d'enrayer le christianisme dans les Alpes du nord.

Mais on ne désobéit pas à son empereur... Il est condamné à mort et devint Saint-Maurice dont le culte s'est répandu en Suisse et bien au-delà.

 

Vienne a beaucoup de témoignages de cette époque :

le temple d'Auguste et de Livie, le théâtre romain sur le Mont Pipet, le musée gallo-romain de Saint-Romain-en-Gal, la mosaïque de la maison du dieu Ocean, la pyramide etc.

 

C'est à quelques pas que vous pourrez souffler au restaurant La Pyramide... tiens... tiens...

C'était le restaurant du premier chef à avoir eu 3 étoiles au Michelin : Fernand Point

Actuellement, c'est Patrick Henriroux qui assure la relève... la grande classe !

 

Notre tour du Dauphiné est terminé, je vous donne rendez-vous pour LA CHAMPAGNE !

A bientôt, 

 

LE LYONNAIS 2ème partie

16/10/2021

LE LYONNAIS 2ème partie

Pour les amoureux de vieilles voitures, la Rochetaillée présente son musée de l'automobile et avec ou sans... allez donc jusqu'à Collonges-au-Mont-d'Or vous offrir un bon déjeuner chez Paul Bocuse !

Continuez jusqu'à Charbonnières-les-Bains et profitez d'une soirée au Casino.

 

Par contre, si vous souhaitez un dépaysement complet, les Monts du Lyonnais sauront vous séduire :

une petite grimpette jusqu'au Col de la Luère ?

Ou bien une visite à l'ancienne chapellerie Fléchet transformée en atelier-musée (Chazelles-sur-Lyon) ? Seule marque historique avec des chapeaux en feutre de poils de lapin d'une qualité exceptionnelle.

 

Connaissez-vous l'histoire de Saint-Galmier ?

Et la marque Badoit, ça vous dit quelque chose ?

 

Une fois désaltéré, ne manquez pas l'aqueduc romain du Gier : 86kms de long !!!

j'ai une petite anecdote à ce sujet dans mon livre à découvrir

 

Saint-Etienne

 

Ah une question d'école :

que désigne un hagiotoponyme ? 

 

A découvrir l'histoire de la Manufacture royale d'armes devenue, en 1885, la Manufacture d'armes et de cycles renommée Manufrance en 1945 et si vous êtes chasseur, vous devez connaitre la revue "le chasseur français"

 

Hé bien, à l'origine, cette revue était la "vitrine sur papier" de la manufacture ! Pas jeune tout ça.

 

En 1855, Joseph Thévenet, limonadier, ouvre "Le Casino Lyrique" qui malheureusement croulera sous les dettes et sera racheté pour devenir...  une épicerie !

Le groupe Casino né, après quelques transmissions familiales, en 1892 de l'alliance Guichard-Perrachon.

 

Geoffroy Guichard va créer l'association sportive des employés de la société des magasins Casino qui devient l'Association Sportive de Saint-Etienne d'où le stade qui porte son nom et a été construit sur l'un des terrains du groupe...

 

Au fait, savez-vous quel est l'autre nom qu'on donne à ce stade ?

Réponse dans mon livre ;-)

 

Bon, je ne peux passer ici sans vous chanter "allez les verts..." Quand même : 8 titres de Champion de France !!

 

 

Sainte-Croix-en-Jarez, une commune pas comme les autres, où le village a investi les bâtiments d'une ancienne Chartreuse...

 

ROANNE

 

Département où a été construite la première ligne de chemin de fer en 1828 !

Elle transportait le charbon des mines.

Les trains étaient alors tirés par des chevaux !

 

 

Roanne est aussi un port important sur la Loire... Vous le connaissez aujourd'hui comme port de plaisance mais le trafic commercial fluvial y fut dense jusqu'en 1992.

Les bateaux de transport de voyageurs appelés "cabanes", toujours populaires..., ont abrités quelques célébrités comme Richelieu, Mme de Sévigné...

Vous pouvez les louer pour vos vacances !

 

Je vous détaille, dans le livre, toute l'histoire de ces moyens de transport : l'évolution du chemin de fer ou la particularité des chalands sans voile ni rames...

 

LE TEXTILE est à l'honneur à Roanne :

Dès le 16ème siècle, les tisseurs à domicile travaillent la matière première fournie par les négociants de Lyon dans un bâtiment annexe à leur exploitation, cumulant ainsi leur travail à la terre et le tissage...

Jean Pierre Mulsant achète des terrains du clergé devenus biens nationaux sous la Révolution.

Les premiers logements-ateliers seront nommés "baraques Mulsant".

Le XIXème siècle sera l'apogée de cette industrie.

Aujourd'hui, deux entreprises ont résisté : Carré Blanc et les Tricots Marcel !

 

Qui, de nos jours, ne connait pas "le Marcel" ?

Prisé par les manutentionnaires des halles puis l'armée, les marins etc. c'est un incontournable qui met en valeur vos "biscottos" messieurs !!

 

Du coup, le cinéma s'en empare...

 

     

 

Même la gente féminine s'y met !

 

 

 

Alors, pourquoi pas pour le sport ou les vacances ??

 

 

 

Vous voulez en savoir plus sur les acteurs et actrices ? Vous savez quoi faire... achetez mon livre !

 

"Carré Blanc" est très apprécié des femmes (en tous cas, de la mienne...) et compte rien de moins que 176 boutiques en France, 51 à l'international !

 

 Et Roanne nous réserve d'autres surprises dont je vous parle dans la partie "gastronomie"

 

Tout autour de la ville, il y a de quoi satisfaire votre curiosité et de belles découvertes comme les Gorges de la Loire, le barrage de Villerest, Saint-Jean-Saint-Maurice-sur-Loire, le château de Saint-Marcel-de-Félines, la Roseraie Dorieux à Montagny, le plateau de la Verrerie, Le Crozet cité médiévale, l'église de Saint-André-d'Apchon, Renaison au milieu des vignes, Saint-Haon-le-Châtel, un bourg médiéval, Charlieu ville chargée d'histoire et sa fête de la corporation des tisserands

 

                                     

 

Au cœur du Forez, la ballade continue vers village perché de Pommiers-en-Forez, l'Hôpital-sous-Rochefort... Oh ! A ce propos, j'en ai une bien bonne que je vous raconte dans mon livre... C'est l'Hôpital qui se fout de la Charité...

 

Continuons vers la maison des Grenadières à Cervières puis au château de la Bâtie d'Urfé, là où Honoré d'Urfé situe son roman "L'Astrée", roman-fleuve en 5 volumes publiés de 1607 à 1627, histoires d'amour-amitié et d'amour-passion toujours d'actualité !

 

"Foro Segusiavorum" capitale des gaulois Ségusiaves n'est autre que la ville de Feurs ! Passage sur la Loire de la Via Agrippa Lyon-Saintes qui fut également la capitale du Forez.

 

Pierre-Sur-Haute, le point culminant des Monts du Forez et tous les villages autour jusqu'à Sail-sous-Couzan... ha ha 

 

Question d'école :

Qui est né dans ce village ? 

 

- Il est rendu célèbre en 1998 mais pas tout seul

- il a écrit "Ma Vie pour une Étoile"

 

Alors ? Facile, non ? Ses initiales sont A et J

Toujours pas ? Mais si, rappelez-vous 1998... la folie dans les rues de France...

 

Un très beau château, celui de Couzan

Chalmazel, accroché au flanc du ravin de Lignon

 

Montbrison où Germain Giroud crée en 1933 l'entreprise de jouets Gégé... malheureusement fermée.

 

La collégiale Notre-Dame-de-l'Espérance et sa tour-clocher

"La Diana", société historique et archéologique du Forez

le jardin d'Allard qui fut un bienfaiteur de Montbrison (son lycée professionnel catholique connait 100% de réussite !)

 

D'autres personnalités sont nées dans cette ville :

Pierre Boulez, l'un des plus grands compositeurs et chef d'orchestres du XXème siècle

 

Et faut-il encore vous présenter Muriel Robin ? Humoriste, actrice, réalisatrice et metteuse en scène...

 

 

Guillaume Cizeron, 4 fois champion du monde en patinage artistique avec sa partenaire Gabriella Papadakis

 

Au sud, de belles cités médiévales comme Moingt, Chalain-d'Uzore ou fortifiée comme Champdieu.

 

Si vous avez besoin de repos, arrêtez-vous aux thermes de Montrond-les-Bains, vous aurez le temps de faire un tour au château ;-)

 

Saint-Romain-le-Puy et son prieuré

Sury-le-Comtal avec son ancien centre-ville

Ou encore l'église gothique de style flamboyant de Luriecq

Celle de Marols avec ses deux clochers est intéressante aussi... et vous aurez de quoi craquer dans les boutiques d'artistes...

 

Montarcher, 75 habitants à 1160m d'altitude va bientôt commercialiser son eau de source qui serait l'une des plus pures de France.

 

Au rythme d'églises rencontrées, arrivée au moulin de Vignal à Apinac, lieu d'inspiration pour les peintres. 

 

Après Saint-Pal-de-Chalencon, joli bourg fortifié, nous arrivons à Usson-en-Forez, là où vous trouverez des fours à poix... la suite, vous savez où la trouver... dans mon livre, bien sûr ! Et j'y raconte la vie pénible des scieurs de long dont on dit :

 

"Ils ne vont pas en enfer,

ils l'ont vécu sur terre"

 

Nous continuons la visite des châteaux : 

Celui de la Marandière à Estivareilles

la perle du Forez, Saint-Bonnet-le-Château où il est bon de s'attarder pour une partie de pétanque "droit au but" OBUT, c'est là que sont fabriquées les boules de pétanque. 

 

 

Tiens, tiens, QUI a composé cette chanson si célèbre ? Moi, je ne le savais pas...

Et vous ? 

 

Bon, restons dans le coin (nous irons à Marseille plus tard), et visitons les Monts de Tarare.

 

Tarare, capitale de la mousseline !

 

Ce tissu fin, transparent et vaporeux est originaire du golfe de Bengale. C'est en 1750 que Georges Antoine Simonet l'industrialise en France... à Tarare

 

Une étoffe de coton à tissage très lâche et très apprêté est utilisée pour les pansements, les rubans adhésifs et les... tutus des petits rats...

 

Tarare, c'est aussi la Capitale du rideau !

 

Avec le voile Tergal à partir des années 50... dont la société Linder est la seule qui subsiste, est la référence dans le monde entier et présente sa collection de rideaux et voilages dépolluants ! Tout en étant très élégants.

 

Autre référence : l'usine Gerflor qui produit le Taraflex utilisé comme sol sportif de haute qualité. 

 

Pour l'inventeur de la machine à coudre, c'est à Amplepuis qu'il faut vous rendre. Triste histoire à découvrir : il sera ruiné et c'est Isaac Merrit Singer qui, en 1851, va améliore la machine et sortir sa première SINGER à usage domestique. 

 

Nous arrivons dans le BEAUJOLAIS 

 

C’était autrefois la Seigneurie de Beaujeu, qui a donné son nom à la région.

Anne de Beaujeu, fille de Louis XI assure avec poigne et sagesse la régence pendant la minorité de son frère Charles VIII.

Dans le livre Normandie première partie j’ai déjà eu l’occasion de vous en parler.

 

Sa capitale était autrefois BEAUJEU

 

Avenas, village où l'église fut construire par le fils de Charlemagne. 

En montant vers Chénelette, je vous raconte l'histoire de Ganelon et Roland... oui, oui, ce Roland mort à Roncevaux.

 

Pendant votre tour du Beaujolais, n'oubliez pas le pays des PIERRES DORÉES qui donnent un caractère bien particulier aux villages alentour, notamment celui de châtillon-d'Azergues et sa forteresse...

 

Juste un petit message aux filles qui cherchent mari...

 

"Filles qui n'ont vu le Baboin,

Oncques mari ne trouvent point" 

 

Mais où peut bien être ce Baboin ? 

Quand vous l'aurez trouvé, mari vous aurez... (ça, c'est moi qui l'ajoutes à la légende)

 

Si vous arrivez à Theizé pour visiter les deux châteaux : celui de Rochebonne et celui de Rapetour, c'est que vous avez dépassé le Baboin... faites demi-tour ;-)

 

Non ? Alors, continuez jusqu'à Oingt, l'un des plus beaux villages de France.

 

A Vaux-en-Beaujolais, vous rencontrerez peut-être l'esprit de Gabriel Chevalier, inspiré par le village pour écrire son célèbre romain Clochemerle (1934) dont un film a été tiré.

 

 

Villefranche-sur-Saône et sa fête des conscrits : là, je vous raconte un peu... beaucoup ma vie alors vous devez absolument vous procurer le livre !

 

Je vous donne juste l'occasion d'applaudir la vague des conscrits de la 8 de 20 à... 90 ans !!

 

                                     

 

C'est sur cette note joyeuse qu'il me reste à vous énumérer quelques bonnes dégustations à faire !

 

CÔTÉ SPÉCIALITÉS (vins et gastronomie)

 

Bien sûr, nous sommes dans une région où le vin est à l'honneur !

  • La Cugnette que tout Lyonnais connait bien 
  • le Condrieu
  • la Côte Roannaise
  • les vins du domaine Sérol
  • le Rosé d'Alain Baillon (Urfé Ambierle)
  • les vins du Beaujolais 

Saint Amour, le Moulin à Vent, le Beaujolais nouveau bien sûr, surtout le "Duboeuf" de l'année..., Juliénas, Chénas, Les Garants, la Madone, la Chapelle au bois, Chiroubles, Régnié de André Rampon... Côte de Py, le Mont Brouilly

 

Question d'école /

Y-a-t-il du Beaujolais Blanc ? 

 

Moi, j'ai perdu à un jeu télévisé sur cette question et vous ? Que répondriez-vous ? 

 

Au buffet de la gare de Belleville, allez donc chez Romain et Alex, ambiance bistrot où il est dit :

"Jamais sans mon Gamay"

 

Maintenant que vous avez un large choix pour vous faire tourner la tête... il serait temps de manger :

 

Le restaurant "Copains comme cochon" pour la râpée stéphanoise (galettes de pommes de terre revenue à la poêle) accompagné d'un sarasson (préparation à base de fromage blanc battu)

 

Le restaurant "Le Bois Sans Feuilles" se trouve dans un domaine de 17 hectares avec ses 3 trois étoiles au Michelin en plus de son antenne en face de la gare de Roanne "Le Central" où son air d'échoppe d'autrefois et sa cuisine gourmande font le bonheur des gourmets...

 

Trouver l'une des boutiques Pralus où le fils, maître chocolatier d'exception, fabrique son propre chocolat issu de sa plantation personnelle de cacaoyers sur l'Ile de Nosy-Be au nord-ouest de Madagascar.

 

Belle descendance qui fait honneur à son père, meilleur ouvrier de France en 1955, grâce à la Pralunine, devenue l'ambassadrice du savoir-faire de la gastronomie roannaise  allant faire quelque jalouse comme sa voisine nommée Lyon...

 

  mais avant le dessert, il y a la charcuterie

 

L'andouille de Charlieu !! Un produit du terroir au goût inimitable 

 

Regardez cette vidéo, vous en apprendrez beaucoup et quelques idées de recettes...

 

Puis le fromage comme la Fourme de Montbrison

 

Mais il vous reste à goûter un "Patia" à l'auberge de Garnier (une ancienne jasserie) mais buvez un coup entre deux car ça vous tient à l'estomac : base de pommes de terre cuites dans la crème et plus c'est réchauffé, meilleur c'est !

 

OK, attendez quelques heures avant de déguster la Pralunine ;-)

 

Et d'ici l'histoire de notre prochaine province, vous avez le temps de digérer !

A votre santé ♥

 

                                                                       Georges Duboeuf

 

 

LE LYONNAIS 1ère partie

01/10/2021

LE LYONNAIS 1ère partie

En fait, cette région est divisée en trois régions historiques : Le Lyonnais, le Forez et le Beaujolais !

 

L'origine du nom de Lyon remonte aux romains et à leur Dieu Lug. 

D'ailleurs, la colline de Fourvière était autrefois la colline Lugdunum. Autrement dit, la colline du Dieu Lug "le Dieu de la Lumière", comprenez-vous maintenant pourquoi la ville est appelée "ville lumière" ? 

 

Vous pouvez voir cette magnifique statue de Saint Michel le lumineux qui veille amoureusement sur la ville : il s'agit de notre Dieu Lug rebaptisé à la chrétienté.

 

C'est Jules César qui a voulu fonder une ville à cet endroit stratégique (la colline) pour irriguer la Gaule de voies romaines et y loger les vétérans des légions romaines.

 

Sur mon livre, je vous détaille ces voies qui relient

  • Lyon-Arles
  • Lyon-Cologne
  • Lyon-Boulogne
  • Lyon-Saintes

Toutes ces voies ont un but bien précis : celui des conquêtes vers la Germanie, la Bretagne, l'Angleterre... l'Amérique... 

 

C'est de là que naissent les bornes milliaires indiquant la distance

 

Tiens, au passage, savez-vous qu'avant ces bornes, la distance se comptait en nombre de pas (ce que nous sommes encore nombreux à faire... sur une petite distance ;-) Mais connaissez-vous le nom attribué à la personne chargée de cette tâche ? 

Réponse dans mon livre...

 

Bon, revenons à ces voies romaines : il était impensable que cela puisse se mesurer en nombre de pas !

Grâce à l'architecte Vitruve qui perfectionne l'odomètre (invention d'Archimède au 3ème siècle avant JC).

Rendez-vous compte qu'actuellement, nous utilisons toujours l'odomètre !! 

 

Heu... je vous laisse découvrir dans mon livre le calcul hyper savant du diamètre de la roue d'un char romain, de sa circonférence, du nombre de fois où la roue de l'odomètre va tourner, des 400 dents dont il est muni et... ouf... de la bille qui va tomber (quel casse-tête !)

 

Vitruve... Vitruve... ce nom résonne-t-il en vous ? 

Mais oui ! L'homme de Vitruve

    

 

L'empereur Claude va embellir la ville de Lyon dont il est natif dont le théâtre romain de Fourvière, l'odéon, les boutiques etc.

 

Contrairement à ce que nous avons vu dans les livres précédents, le rattachement au royaume de France se fait... en douceur ! 

Bon, vous verrez qu'il y aura bien un peu de chamaillerie entre le comte du Forez, les bourgeois de Lyon et l'archevêque de Lyon qui demandera au roi de France Philippe IV le Bel son arbitrage...

 

Verdict : annexion de facto de la ville à la France

Approbation : confirmée par le pape Clément V mais il faut dire que ces deux-là étaient bien complices

 

Si vous avez regardé la série "Les rois maudits", vous connaissez l'histoire rocambolesque de cette partie de l'histoire !

La meilleure version 1972

 

Maintenant, visitons cette très belle ville de Lyon et pas question de le faire sans la compagnie d'une marionnette bien connue dont vous pouvez suivre toutes les aventures : j'ai nommé Guignol et son ami Gnafron

 

Profitez-en pour savourez le patois de la région !

 

Ils évoquent, dans cette vidéo, une tradition immuable depuis 377 ans : celle du vœu des échevins que je vous relate dans le livre mais sachez que grâce à cette histoire, vous pouvez déguster les fameux "coussins de Lyon" Trop trop bon...

 

C'est simple, ils sont même classés au Patrimoine National de la Confiserie !

" - Ouais, m'sieur, rien que ça"

 

QUESTION D'ECOLE 

Quel maire a refusé systématiquement de participer au vœu des échevins ? 

 

Chuuuutttt les lyonnais, on ne souffle pas !

 

Et quel est l'origine du nom Guignol ?

ha ha, vous en saurez des choses en lisant le livre !

 

Revenons à FOURVIERE

Elle se mérite cette colline sauf si vous prenez le funiculaire...  il vous faudra monter les 238 marches de la montée des Carmes puis les 500 de la montée Nicolas-de-Lange

 

Mais tant de beauté !

 

La basilique de Notre-Dame-de-Fourvière et la chapelle de la Vierge que notre ami Guignol appelle "Marinette". La présence de "Marinette" est liée à l'histoire du vœu des échevins.

 

Et que dire de cette tour, le point le plus élevé de Lyon qu'on a tendance à comparer avec la Tour Eiffel...

Et pourtant rien à voir ! C'est un restaurateur qui en a eu l'idée ce qui parait normal pour cette "Capitale de la Gastronomie". Je vous raconte son histoire dans le livre...

 

Maintenant, est-ce un petit clin d'œil quand même aux parisiens ? La tour fait presque 86m de hauteur MAIS avec la colline de Fourvière, elle culmine à... 372m !! 60 de plus que la tour Eiffel, faut-il y voir un pied de nez de notre ami Guignol ??

 

LE VIEUX LYON

 

Au moyen-âge, la colline est abandonnée et la ville se blottit à son pied :

sur la rive droite, autour de la cathédrale Saint Jean où trabouler devient un plaisir pour découvrir ces rues typiques comme la montée du Gourguillon et prévoyez de vous arrêter au bouchon pour déguster la soupe aux crêtes de coq...

 

QUESTION D'ÉCOLE 

Que veut dire "trabouler" et d'où vient ce nom ?

 

 

sur la rive gauche de la Saône, LA CROIX ROUSSE, quartier des canuts qui travaillent en famille jusqu'aux enfants qui préparent les fils de soie.

 

Les rues retentissent du bruit des métiers à bras en action : "bistanclaque’pan" "bistanclaque’pan"...

Le progrès du métier Jacquart provoquera bien des révoltes puisqu'il met au chômage les enfants grâce à sa carte perforée qui trie les fils de soie automatiquement.

 

Les "robots" qui remplacent l'homme ne date pas d'hier ! Mais peut-on arrêter le progrès ?

 

Néanmoins, la tradition des canuts se perpétue à Lyon où vous retrouverez les articles de soie "Canova" au passage Thiaffait qui regroupe ateliers et boutiques branchées.

 

PERSONNES CÉLÈBRES DE LYON

Florence Foresti

Sébastien Bouillet

La mère Brazier

Mathieu Viannay

 

QUESTION D'ÉCOLE : Qui sont ces personnages ?

réponse en cliquant sur ce lien ;-)

 

LA PRESQU'ILE, située entre le Rhône et la Saône

Place des Brotteaux, Place Bellecour, gare Lyon-Perrache, Place des Terreaux, Place des Cordeliers et le nouveau quartier Confluences...

Tous ces endroits regorgent de bâtiments plus beaux les uns que les autres qui méritent qu'on s'y attarde où vous découvrirez quelques grandes maisons lyonnaises comme le traiteur Pignol, la maison Reynon, le roi du saucisson Bonnard, Voisin et ses coussins en chocolat, le Grand café des Négociants etc.

 

Ah ! Vous devez absolument découvrir tout l'histoire de la recette de l'oreiller de la belle Aurore, racontée par Georges Reynon lui-même !

 

Si vous flânez du côté de la basilique Saint-Martin d'Ainay, vous êtes dans le quartier des "bonnes familles lyonnaises", notamment rue Victor Hugo était, du temps des romains, le quartier des "Canabae" = entrepôts où de nombreuses mosaïques romaines sont aujourd'hui au musée gallo-romain de Fourvière.

 

Pour agrandir la ville, l'ile Mognat est acquise et en 1836, la brasserie Georges est bâtie par un brasseur venant d'Alsace Georges Hoffherr : très bon endroit pour le commerce puisqu'il y avait là un relais de poste sur la route Paris-Marseille puis à l'arrivée du chemin de fer, la gare Lyon Perrache ouvre juste à côté !!

 

Le nouveau quartier de la Confluence est, depuis 2003, une des plus vastes opérations d'aménagement de centre-ville en Europe !

 

LA RIVE GAUCHE DU RHÔNE est restée longtemps une zone marécageuse... aujourd'hui, vous y découvrirez le parc de la Tête d'Or, les Brotteaux, la Guillotière, Gerland... le stade construit par Tony Garnier et les halles du même nom : cet architecte a réalisé de belles choses à Lyon en commençant sa carrière par la construction d'une étable avec laiterie appelée "la Vacherie."  

 

 

 

En 1988, les habitants lui rendent hommage en créant le musée urbain Tony Garnier : 25 fresques inspirées de ses œuvres.

 

 

A l'est, c'est la Part-Dieu avec son "crayon" et la gare TGV.

 

Pourquoi parc de la Tête d'or ? Une tête de Christ en or y serait enterrée mais jamais trouvé à ce jour ??

 

Les Brotteaux : un projet de grande envergure conçu par Jean-Antoine Morand dont le pont qui porte son nom a une histoire bien tragique... qui finira "bien"... enfin si on peut dire ça... puisqu'il sera détruit 200 ans plus tard pour le passage du métro qui passe... DANS son tablier ! Traverser le Rhône à l'intérieur d'un pont, qui l'eut cru ? 

 

Au lieu dit "La Guillotière" qui doit son nom au sieur Guillot là où était sa propriété, on trouvait jadis les cabaretiers et les aubergistes... aujourd'hui il y a même un quartier chinois.

 

QUESTION D'ÉCOLE :

Connaissez-vous la signification de la Part-Dieu ? 

 

Ce fut, en 1844, un terrain militaire avec casernes qui sera vendu à la ville de Lyon pour devenir un centre commercial de 120 000m² avec une tour de bureaux, le fameux "crayon" où vous pouvez dormir à l'hôtel, situé tout en haut de la tour.

 

Tout semble démesuré dans ce quartier : la gare de Lyon-Saint-Exupéry TGV, la tour Incity et ses 39 étages, les Halles de Lyon-Paul Bocuse jusqu'à la villa lumière qu'habitaient les frères Auguste et Louis Lumière, les inventeurs du cinématographe !

 

 

Un peu longuet au début mais imaginez l’exploit ! L’arroseur est à 3 ‘ du film

 

VILLEURBANNE

Sur la colline de Cusset était une importante exploitation agricole romaine : la Villa Urbana

A l'origine, elle ne faisait pas partie du Lyonnais mais du Dauphiné.

 

En 1856, les lyonnais obtiendront le rattachement de Villeurbanne au département du Rhône.

 

Sur le blason, on voit bien ce double attachement avec le dauphin à gauche et le lion à droite.

  Ce qui peut compliquer un peu lorsque, par exemple, une même rue porte deux noms différents selon qu'elle se trouve à Lyon ou Villeurbanne !!

 

Dans mon livre, je termine par vous détailler la composition du mâchon : ce casse-croûte matinal composé de cochonaille ou de tripes, arrosé de pots de Beaujolais ou de Mâcon, tradition qui vient des canuts pour prendre des forces avec, au choix (heureusement), pas moins de 11 spécialités lyonnaises suivies du fromage (Saint Marcellin et Cervelle du Canut) et de la tarte à la praline, des bugnes et... 

Non, on va s'arrêter là ;-)

 

Mais pour digérer, on peut le chanter en compagnie de Raymond Souplex et les quatre barbus

 

 

Il se veut simple et convivial mais ne vous y trompez pas ! C'est un moment quasi religieux à vivre... que Frédéric Dard, le père du commissaire San-Antonio, raconte avec émotion. 

 

Je vous donne rendez-vous pour la deuxième partie du Lyonnais où nous irons dans :

     Le Grand Lyon
     Les monts du Lyonnais 
     Les monts de Tarare
     Le Forez 
     Et le Beaujolais

 

A bientôt !