Comment la France s'est-elle construite ? D'où vient le nom de chaque Province ? Leurs Spécialités et leurs Traditions...

Yves Denizot fait ses recherches et travaille seul, bénévolement. Si vous appréciez l'histoire comme il vous la raconte sur nos provinces historiques de France et souhaitez participer aux frais inhérents à la création, au maintien et aux articles de ce site,

Vous pouvez le faire sur Paypal.me - Merci de votre soutien

 

Une collection est en cours d'édition chez TheBookEditions, vous pouvez (vous) offrir le livre de chaque province

"Les Provinces Historiques de France"

1 2 3 4

Provinces

LA BOURGOGNE

09/05/2022

LA BOURGOGNE

"La Bourgogne, on y vient jamais en vain

mais toujours en vin !"

Voilà, le décor est planté. 

Déjà, il faut vous familiariser avec l'accent en roulant bien les rrrrrrrrrrrr comme Colette, femme de lettres et pionnère de la cause animale lorsqu'elle raconte :

 

 

De Paris à Lyon, vous passez forcément en Bourgogne et si la neige arrêtait toute circulation, ce n'est pas le restaurant "La Côte d'Or" à Saulieu qui s'en plaindra ! C'est ainsi qu'il acquit fortune et sa réputation vient de sa fameuse poularde à la Dumaine. 

Et voilà déjà une première anecdote de ma vie et un bon conseil si vous voulez déguster ce plat... mais pour cela, achetez le livre !

 

Mais ne vous inquiétez pas, je vous emmène faire le tour des vignobles et la gastronomie. Sachez déjà que les bourguignons sont fiers d'avoir le meilleur vin du monde : la Romanée Conti), 

le meilleur poulet du monde, celui de Bresse aux pattes bleues 

la meilleure viande du monde, la charolaise

les plus beaux escargots du monde, le blond de Bourgogne

le meilleur fromage du monde, l'Epoisse en exigeant la marque Berthaut, le seul fabriqué sur place.

 

Ah ah pourquoi aller ailleurs ? 

Et ne croyez pas que le bourguignon va s'en vanter... Signes extérieurs de richesses ? Non ! Restons simples... 

 

Maintenant, je vous donne des tuyaux pour bien choisir vos vins.

Les grands crus sont chers, on ne va pas se le cacher, alors achetez donc le cru qui est juste à côté... moins coûteux mais tout aussi gouteux.

 

Nous parlerons de l'historique plus tard. Commençons par ce qui est bon !

Avez-vous votre tastevin ? Indispensable ! 

Moi, j'ai toujours celui de mon arrière-grand-père gravé d'un poinçon d'argent avec la date 1860.

 

  (photo proantic.com)

 

 

Paré ? Nous arrivons dans l'YONNE

 

5 vignobles dont le plus connu est le Chablis. A l'apéro avec des gougères, spécialité icaunaise, c'est déjà bien commencé le repas...

La gougère se fête à Flogny-la-Chapelle, prétendu lieu de naissance de cette pâte à choux faite avec du fromage comté.

 

Un chablis de grande classe : Domaine des Hâtes.

 

Dégustez et ne partez pas de là sans avoir visité l'obédiencerie (ancien monastère du IXème siècle qui abrite les caves d'élevage des premiers et grands crus de Chablis du Domaine Laroche).

Le vignoble de la Côte Saint-Jacques à Joigny est moins connu et pourtant...

à découvrir au restaurant où Jean Michel Lorain œuvre en cuisine : belle bâtisse sur les bords de l'Yonne. 

Le vin rouge a une couleur rouge cerise pâle avec des reflets rouge rubis...

 

Le vignoble de Tonnerre, l'Epineuil, est vin du tonnerre ! Rouge frais et bien fruité en bouche, avec des tanins fins et croquants, puis une finale persistante et saline.

Et pour bien l'accompagner, je vous recommande le restaurant La Mirabelle à Saint Rémy au bord du canal de Bourgogne où le chef discute avec vous tout en préparant ses plats.

 

Tonnerre, la maison natale du Chevalier d'Eon qui défraya la chronique en étant 49ans habillé en homme et 32 en femme... ni homosexuel, ni bisexuel, il prend son plaisir dans le travestime et le regard des autres. 

Au roi qui exige toute la vérité quant à son sexe, il répond fièrement " - Je suis une femme" ce qui sera démenti à sa mort où il fut constater qu'il était doté des attributs sexuels mâles...

Nous sommes au XVIIIème siècle !

Ce fut un personnage brillant : diplomate, espion, homme de lettres...

 

Très bien chanté par Mylène Farmer !

 

Le père du Chevalier d'Eon est à l'origine de l'aménagement de la source à la fosse Dionne aux eaux vert émeraude en bassin circulaire au XVIIIème siècle autour duquel s'est construit la ville.

Beaucoup de choses à visiter autour de Tonnerre :

le château de Tanlay, celui d'Ancy-le-Franc, L'abbaye cistercienne de Pontigny puis Saint Florentin où vous goûterez à son fromage du même nom au goût puissant, à ne pas confondre avec le soumaintrain, son cousin...

 

Le vignoble de l'Auxerrois est le plus vaste de l'Yonne :

Irancy a marqué un point avec la Saint Vincent tournante en 2016 : son vin est rouge aux arômes de griotte et de cassis.

 

La Saint Vincent tournante a lieu le dernier week-end de janvier et elle change de village en village chaque année. 

Au matin du premier jour, les Sociétés de Secours Mutuel de Bourgogne se réunissent pour un casse-croûte, avant de partir au défilé-procession avec les bannières des 85 sociétés et les statues des saints portées à dos d’homme, ceux du village en tête, le grand conseil de la Confrérie des Chevaliers du Tastevin en queue.

Je connais bien car j'y accompagnais mon père qui en faisait partie.

Après une cérémonie au monument aux morts, un office dans l'église paroissiale vient l'intronisation par les confréries MAIS c'est surtout la dégustation de la cuvée de la Saint Vincent qui attire la foule ! 50 000 visiteurs à Puligny-Montrachet en 2022.

A la tombola des grands crus (2€ le ticket), il y avait 100 bouteilles de Bâtard-Montrachet à gagner... pour la petite histoire, une bouteille de ce vin 2007 vaut actuellement 497€ ! Beau cadeau !

 

Le Vignoble de Vézelay est le plus au sud :

Vézelay, connu pour sa basilique romane de la Madeleine, haut lieu de la chrétienté, l'une des voies les plus connues pour le départ des chemins de Compostelle, là où Saint Bernard a prêché la croisade sur la colline inspirée...

 

Sainte Marie Madeleine, la première à avoir vu Jésus après sa résurrection, reconnue comme compagne de Jésus par les uns, prostituée par les autres (et pourquoi pas les deux ?) mais Sainte, c'est certain. 

Son tombeau est à la basilique Sainte-Marie-Madeleine- de Saint-Maximin non loin de la grotte du sanctuaire de la Sainte Baume où elle trouva refuge.

A cause des risques de pillage des sarrazins, son tombeau est transféré à Vézelay.

 

Sur les côteaux environnant, les vignes donnent un vin blanc à la couleur or jaune pâle, agréable à boire avec des charcuteries fines.

Leur originalité : avoir replanté le cépage melon originaire de Bourgogne mais qui s’était évadé pour faire le muscadet près de Nantes, où il a d’ailleurs bien réussi…

 

Autour de Vézelay

Avallon, ville située sur une colline qui surplombe le Cousin et, plus difficile à trouver, Vault-de-Lugny où se trouve une église construite par Aubert de Jaucourt, seigneur du lieu, où vous admirerez un ensemble de 13 peintures murales quant à son château, vous n'y accéderez que grâce à un pont et... un interphone (non non pas d'origine...) : c'est un émerveillement tant extérieur qu'intérieur.

 

Quarré-les-Tombes ! Nom bizarre du fait que l'église est entourée d'une centaine de sarcophages dont la provenance reste bien mystérieuse...

Si vous voulez de bonnes gaufres, pointez vous un dimanche après-midi sur la place du village... je ne vous en dis pas plus sauf... dans mon livre ;-)

 

LA PUISAYE, pays de forêt et de potiers

 

Question d'école : 

C'est à Saint-Sauveur-en-Puisaye que la première femme à avoir eu des funérailles nationales est née De qui je parle ?

 

Un indice : je vous en ai parlé... et ce n'est pas "la Grande Mademoiselle", cousine de Louis XIV, rebelle contre son père et contre le roi, dotée d'une immense fortune qu'elle gère seule (plus riche que Bill Gates et Rockefeller réunis...).

Sa "maison" ? Le château de Saint Fargeau où elle fût exilée après avoir fait tirer sur les troupes royales avec les canons de la Bastille !! Quelle femme !

 

Autre château, celui de Guédelon : pari fou de construire un château selon les méthodes et les moyens du Moyen-Âge !

 

AUXERRE, chef-lieu de l'Yonne

Ville natale de Cadet Rousselle, celui aux 3 maisons, fervent révolutionnaire... Bien sûr, vous devez connaitre la chanson où l'on se moque gentiment de son côté bon enfant mais savez vous pourquoi ce nombre de 3 le poursuit autant ? 

C'est à la page 51 du livre tout comme le fait que l'origine de la chanson est, en fait, beaucoup plus ancienne : Jean de Nivelle, fils de Jean de Montmorency rejoint l'armée bourguignonne au lieu de celle du roi ! Ce qui lui vaut d'être déshérité par son père et c'est à Nivelle en Flandre qu'il trouve refuge auprès de sa mère.

Pour se moquer de lui... la chanson relate son histoire et si quelqu'un vous dit : 

" - Tu fais comme le chien de Jean de Nivelle", sachez qu'on ne parle pas de l'animal mais de l'attitude d'un fuyard... ce n'est pas un compliment ;-)

 

LE COEUR DE LA BOURGOGNE, la Côte d'Or aux vignobles prestigieux

Châtillon-sur-Seine, un vignoble méconnu qui donne un excellent crémant de Bourgogne !

Il ne peut s'appeler champagne car il se trouve en Côte d'Or mais il le vaut bien et à des prix plus doux...

 

Ne passez pas à côté du vase de Vix ! 1m64 de haut, 208kg qui peut contenir 1100 litres de crémant !

(photo de la fermedebonespoir.com)

 

Une belle histoire à découvrir autour d'une princesse gauloise...

 

A Laignes, lors de la fête de la pomme, le 2/10/2022, vous verrez les cygnes noirs se prélasser sur l'eau. (40 exposants, fabrication du boudin, animations etc. et vente de jus de pomme)

 

Vers le plateau de Langres, ça chauffe ! C'est la cocotte minute SEB née à Selongey dans l'atelier de ferblanterie de Antoine Lescure, en 1857 et dotée maintenant d'un thermostat... il devient même é en 1 et a su évoluer au fil du temps...

 

Séance pub ;-) 

 

FONTAINE-FRANCAISE : victoire décisive sur les espagnols par Henri IV. Fin des guerres de religion... et une belle tactique militaire qui donne lieu à une guerre... sans combat !!! Pourquoi y-a-t-il encore des guerres avec des morts ? 

 

Question d'éc... NON ! Question pour cruciverbistes :

Ville de la Côte d'Or en 2 lettres ? 

 

IS bien sûr, plus précisément Is-sur-Tille... Mirebeau-sur-Bèze, Pouilly-en-Auxois où les touristes s'arrêtent pour acheter du vin... IL N'Y A PAS DE VIGNES EN AUXOIS ! Ils confondent avec Pouilly-Fuissé ou Pouilly Fumé.

 

Bon, ce n'est pas tout à fait vrai, des vignes ont été replantées et vous trouverez des bouteilles de Côteaux de l'Auxois.

 

Il y a Buffon, ses forges, son ouvrage sur l'histoire naturelle, générale et particulière... où ? A Montbard.

Cela ne vous dit pas grand'chose ? 

 

Et Alesia ? Ah oui, quand même ! Vous y verrez une reconstitution des fortifications romaines qui cernaient la colline.

 

Inscrite au patrimoine mondial de l'UNESCO, ne loupez pas l'Abbaye de Fontenay !

 

Au château de Bussy-Rabutin, le comte Roger est le cousin de Mme de Sévigné qui fit scandale au point d'être exclu de la cour du roi. Qu'à cela ne tienne, il continue de "rabutiner" en écrivant "l'histoire amoureuse des Gaules"... les petits potins des frasques et intrigues amoureuses des hauts personnages de la dite cour... Il est embastillé puis exilé en son château. La suite à lire...

 

A Flavigny-sur-Ozerain, vous pourrez acheter "les amis de Flavigny", de délicieuses douceurs à base de graine d'anis... 

 

A Saulieu, vous ne pourrez pas manquer la sculpture d'un taureau, œuvre de François Pompon, natif du lieu.

 

Semur-en-Auxois : la course de la bague existe depuis 1639, c'est l'épreuve à cheval la plus ancienne de France ! Du grand spectacle avec une bague en or frappée aux armes de la ville.

 

En parlant de cheval, Vitteaux est un autre lieu de l'hippisme... ce qui m'a rappelé, en écrivant mon livre une autre histoire que j'ai vécu en allant à l'hippodrome à découvrir page 71/72...

 

Saint-Seine-l'Abbaye où la Seine prend sa source tout près de là : il y a un joli bassin où contre une pièce lancée dans l'eau réalisera votre vœu enfin... si vous y croyez très très fort ;-)

 

Moi je préfère aller à Arnay le Duc, chez Camille : excellent et très abordable. Une bonne table !

 

VALLEE DE LA SAONE

Riche région agricole, la Saône est pleine de poissons dont le brochet...

 

Passons par Pontailler-sur-Saône, Auxonne (zone de maraichage), Saint-Jean-de-Losne (port fluvial), Seurre, DIJON et ses toits aux tuiles vernissées et... la moutarde qui vous monte au nez surtout la meilleure, la Reine de Dijon mais pas que...

la crème de cassis tant qu'à faire de chez Boudier... ils ont un truc...

le pain d'épices de la maison Mulot et PetitJean (fabrique depuis 1796) 

et puis, dans le livre, je vous donne des infos que même les dijonnais ignorent ! Comme ce qui concerne la porte Guillaume, le carrefour du miroir... 

Si vous voulez les épater, vous savez ce qu'il vous reste à faire.

 

Il y a tant à voir dans ses rues !

Le Bareuzai, la rue Verrerie, la place d'Armes, l'église Saint Michel, l'Echauguette, la cathédrale Saint Bénigne, l'église Notre Dame avec son chevet (véritable prouesse architecturale, ses gargouilles et son Jacquemart qui a toute une histoire... sans oublier la chouette et je suis certain que c'est grâce à elle que j'ai eu mon bac... 

 

Le meilleur restaurant ? Le Chapeau Rouge et son chef William Frachot

Le meilleur hôtel ? La Cloche, le plus ancien de Dijon déjà mentionné dans le guide Michelin en 1900 ! La table y est aussi très bonne... Ah le lièvre à la Royale n'est pas un plat bourguignon mais suprêmement bon à cet endroit !

 

Il faut que je vous dise : j'ai été décoré par le chanoine Kir dans la salle des Etats de Bourgogne pour acte de sauvetage. J'avais 15ans. Le chanoine Kir à qui son nom fut donné pour le vin qu'il se plaisait à servir après chaque cérémonie officielle : un blanc cassis, 2/3 d'aligoté, 1/3 de crème de cassis... apéritif traditionnel bourguignon. 

 

Talant : au moyen-âge, la butte de Talant est le domaine des fées d'ailleurs un quartier s'appelle encore "le for aux fées" c'est à dire le rassemblement des fées... mais laissée à l'abandon, il faut repeupler.

Ce sera l'œuvre du duc de Bourgogne Eudes III en 1208.

Une fois l'enceinte terminée avec ses 33 tours, il promet exemption d'impôt et terrain gratuit pour y bâtir sa maison... 

Pour amener des gens sur le lieu, le duc achète un lot de serfs au seigneur de Devillebichot dans la plaine de la Saône. Ils porteront ce nom et vous y trouverez encore des descendants.

 

Il donne son emblème à la ville, fait construire une église et vous entrez au village par un de ses côtés soit par la porte dijonnaise (à pied ou à cheval) et la porte des arbalétriers où les charrettes peuvent passer.

De l'autre côté, ce sera pour son château mais il reviendra pas des croisades. C'est son épouse Alix de Vergy qui termine.

Les dijonnais n'aiment pas ces manants, ces bouseux de Devillebichot... ils ne sont pas du même rang... enfin, après 800ans, il semble que cela s'arrange ;-)

Mais pendant les guerres de religion, les murailles et le château sont détruits sur ordre d'Henri IV... il ne reste plus que la tour de la "Confrairie".

 

LA COTE VITICOLE - LA COTE DE NUITS

Marsannay-la-Côte, premier village de la côte en venant de Dijon. On y trouve du vin rouge, du vin blanc et le rosé de Marsannay

Fixin avec son église au milieu des vignes et un vin rouge intéressant mais attention, nous arrivons dans la zone des Grands Crus !

Gevrey Chambertin et là, il faut bien comprendre certaines appellations :

appellation village... bouteille entre 30 et 40€

premier cru... bouteille autour de 100€

grand cru... bouteille de 300€ à très cher (suivant les années)

donc, regardez bien les étiquettes !

 

Morey-Saint-Denis

quatre grands crus : Clos de la Roche, Clos Saint Denis, Clos des Lambrays, Clos de Tart

20 premiers crus et une appellation village

 

Chambolle-Musigny

deux grands crus : Musigny, Bonnes Mares

24 premiers crus et une appellation village

 

Dégustation chez la famille Boursot à Chambolle-Musigny, vignerons depuis 1550 et demandez "les Amoureuses", un vin tout en délicatesse et en féminité...

 

Vougeot, là où se trouve le fameux château du Clos de Vougeot

Les moines de Citeaux dont l'abbaye se trouve à 15kms de là prennent soin des 4 immenses pressoirs et du cellier... le vin de Vougeot a des sources spirituelles tout comme son fromage... Prière et travail.

 

Le château du Clos de Vougeot est le siège de la Confrérie des Chevaliers du Tastevin

 

Le Clos Vougeot est un grand cru au prix... très élevé. il y aussi des premiers crus et une appellation village qui vous ravira sans faire mal à votre porte-monnaie.

 

Flagey-Echézeaux est dans la plaine

Deux grands crus prestigieux : les Grands Echézeaux et les Echézeaux

Une bouteille de Grands Echézeaux, robe rubis avec des nuances magenta et violet pourpre de 1990 au prix de 3 749€... difficile de s'en procurer.

 

Vosne-Romanée là où se trouve le domaine de la Romanée-Conti !

Le vin rouge le plus cher au monde !

Son nom vient de Romanée, un romain qui y a déjà des vignes et de Conti, cousin du roi Louis XV.

L'histoire : La Romanée est à vendre

La Pompadour veut l'acheter

Le prince Conti qui ne peut pas l'encadrer, surenchérit et gagne l'affaire.

 

La suite de l'histoire dans livre ainsi que mon expérience en tant que porteur en 1963 dans les vignes de la Romanée-Conti...

 

Pour vous donner une idée de ce vin, rien à moins de 3 000€. Une bouteille de 1993 a été vendue aux enchères 9 920€ quant au millésime du siècle - 1978 - on atteint les 32 000€ !

 

Nuits-Saint-Georges

Pas classé "grand cru" et pourtant ses vins sont mondialement connus !

 

LA COTE DE BEAUNE

Les grands crus sont le Corton en rouge, le Corton-Charlemagne et le Montrachet en blanc.

 

Pernand-Vergelesses et son appellation village "Les Belles Filles"

Aloxe-Corton où le château produit le Corton rouge

 

Question d'école : 

Charlemagne achète la butte Corton, là où sont les meilleurs crus en rouge... mais pourquoi le Corton-Charlemagne est-il un grand cru blanc ? 

 

 

Savigny-les-Beaune 

Sur la porte du parc du château, il est écrit que ses vins sont nourrissants, théologiques et morbifuges... comme pour le Savigny des Hospices de Beaune ? 

 

Les Hospices sont toujours en activité et ne coûtent rien à la sécu car leurs frais de fonctionnement sont assurés par la vente aux enchères de leurs vins. 

Ce sont des Grands Crus ou des premiers crus et la vente a lieu le 3ème dimanche de novembre. Elle se fait à "la pièce".

 

Question d'école : 

A quoi correspond "La Pièce" ? Réponse... vous savez où ;-) avec une anecdote 

 

Pommard et ses vins rouges, fermes, colorés, pleins de franchise et de bonne conservation ont été appréciés par les rois et poètes... 

 

Volnay, Meursault connu pour ses vins blancs à la fois secs et moelleux. 

Puligny-Montrachet et Chassagne-Montrachet, un grand cru dont on dit qu'il est le meilleur vin blanc sec du monde...  Le Mont Rachet a des petits frères tous classés dans les grands crus.

 

A la table d'Olivier Leflaive, vous pourrez déguster 18 vins différents pendant le repas !

 

Santenay, son vin et son centre thermal... un peu plus loin, le château de la Rochepot et ses tuiles vernissées.

 

Le Passe-Tout-Grain à base de cépage gamay n'a pas, contrairement aux autres vins, de nom de village : en fait, le cépage gamay donne en Bourgogne un vin râpeux et le duc en avant interdit la culture... mais têtu et rebelle, chaque vigneron en gardait une parcelle pour son usage personnel... seulement, on ne va pas tout le boire alors autant le vendre. Vous en trouverez partout mais... 

 

Les autres vins de Bourgogne viennent du pinot noir. Ce qu'il faut comprendre car il s'agit du même cépage, c'est que la différence vient de l'exposition et du sol. Le vin peut être ordinaire ou hors du commun ! 

Si le vin porte le nom de son village, vous avez quelque chose de bon, très bon. Voilà comment repérer les bons vins.

 

SAONE ET LOIRE

Pas de vignes. Autun, fondée par l'empereur Auguste, a gardé quelques vestiges comme ses remparts, la porte d'Arroux, son théâtre, la porte Saint André, le temple de Janus, la cathédrale Saint Lazare, le lycée militaire, ancien séminaire...

 

Le Creusot et Montceau-les-Mines sont le poumon industriel de la Bourgogne avec les forges de Gueugnon.

Le marteau-pilon est l'emblème du Creusot.

 

LA COTE CHALONNAISE avec bien sûr, Chalon-sur-Saône, ma ville natale... et on repart dans les vignes...

Bouzeron, spécialisé dans l'aligoté : cépage en blanc, le vin de l'apéro, du blanc cassis, cultivé partout en Bourgogne.

 

Les vins les plus connus de la côte chalonnaise : Mercurey, Rully, Givry, Buxy et Montagny

 

A Chagny, Lameloise est le restaurant le plus titré de Bourgogne.

 

LE MACONNAIS 

Mâcon, la Saône, le Pont Saint-Laurent, l'église Saint Pierre

Tournus, toujours la Saône, l'abbaye Saint Philibert, ville natale du peintre Greuze et aussi le restaurant Greuze que je vous recommande.

Cluny qui était la plus grande abbaye bénédictine fondée en 910 malheureusement détruite à la Révolution dont les pierres sont récupérées par les maçons de Mâcon... il n'en reste que 10% !

 

Les appellations les plus connues du mâconnais se trouvent près de la roche de Solutré. Ce sont tous des blancs de qualité et oui, il y a du Mâcon rouge.

La classe ? Boire un verre de Chardonnay à... Chardonnay !

Chasselas, un nom bien connu et pourtant il n'y a plus de cépage : ce sont les Suisses qui continuent avec succès à en faire un vin intéressant sur les côteaux qui dominent le lac Léman.

 

Dans le livre, je vous parle d'un vigneron à l'esprit commercial : Claude Brosse qui a su vendre son vin au roi Louis XIV !

 

Bon, pas de vignes mais je me dois de vous parler du bœuf Charolais et des poulets mondialement connus de la Bresse bourguignonne !

 

Sa capitale, Louhans, ville d'origine de ma famille Denizot, est une ville typiquement bressane et je vais avouer mon plat préféré bourguignon :

c'est la pôchouse qu'on ne trouve qu'à Verdun-sur-le-Doubs, là où les radeliers descendaient le bois du Jura assemblé en radeaux jusqu'à la Saône pour l'embarquer sur des péniches. Un métier dur et dangereux. Une fois à destination, ils pêchaient le poisson, faisaient bouillir de l'eau, y jetaient les poissons coupés en morceaux avec tous les aromates qu'ils trouvaient plus de l'aligoté. 

Le tout servi avec pommes de terre, des lardons et des croûtons.

La meilleure pôchouse est servie à Allerey, au Beau Rivage, installé au bord de la Saône à regarder passer les péniches avec un bon verre d'aligoté. 

 

Dans les fermes bressanes, il font les gaudes avec le maïs... je ne sais pas si vous allez aimer :

  avec l'accent s'il vous plait !

 

LE DEPARTEMENT DE L'AIN maintenant rattaché à Lyon mais du temps des rois, il faisait partie de la Bourgogne

 

Encore toute une histoire de guerre et de pouvoir que je vous détaille dans le livre. Le résultat est qu'Henri IV divise le département en 4 régions :

La Bresse savoyarde avec Bourg-en-Bresse et sa belle église de Brou.

Le Bugey, ses vins dont la Roussette du Bugey et le mont Colombier 1531m

Les Dombes, ses étangs et

le pays de Gex proche du Jura et de Genève où vous trouverez le bleu de Gex... cousin du bleu de Bresse.

 

Maintenant que nous avons bien bu et bien mangé, voyons un peu l'origine du nom Bourgogne :

 

Il vient des burgondes, peuple germanique venu s'installer dans la région de manière peu sympathique mais tout s'arrange quand ils deviennent alliés de l'Empire Romain. 

La loi Gombette fixe les relations entre les burgondes et les gallo-romains dont le partage des terres.

 

Alors, descendez vous des burgondes ou des gallo-romains ? 

Si votre nom se termine en ard... vous êtes burgonde et dans le livre je vous explique pourquoi connard n'est pas aussi péjoratif qu'il semble l'être...

 

Si votre nom se termine en ot, vous êtes gallo-romain(e)

 

Le BLASON 

Les armoiries d'or et d'azur sont celles des ducs capétiens

les fleurs de lys sont le rappel de l'appartenance du nouveau duc valoisien à la famille royale

la bordure componée indique son rang de plus jeune fils du roi

Bon, c'est un plus compliqué que ça mais je ne vais pas tout vous révéler ici.

 

Voyons maintenant son RATTACHEMENT

En 1477 à la mort de son père Charles le Téméraire au siège de Nancy, Marie de Bourgogne est la plus riche héritière d’Europe. 
Elle n’a pas 20 ans et n’est pas prête à assumer son vaste héritage.
Le roi de France Louis XI profite de la situation et envahit la Bourgogne.

Le 18 août 1477, Marie épouse le futur empereur du Saint Empire Romain Germanique, Maximilien d’Autriche, elle lui apporte en dot les Pays-Bas bourguignons ce qui correspond à l’Artois, plus la Flandre, la Belgique et la Hollande et le Comté de Bourgogne, la future Franche Comté.

La même année, Louis XI annexe la Bourgogne. Pour faire passer la pilule, il allège les impôts.

Marie de Bourgogne mourra à 25 ans d’une chute de cheval lors d’une chasse au faucon en compagnie de son époux.

 

Le petit fils de Marie de Bourgogne, Charles Quint (1500-1558) est Empereur germanique, roi d’Espagne et des Amériques, roi de Sicile, duc d’Autriche, souverain des Pays Bas bourguignons, il est le souverain le plus puissant d’Europe.

 

Ayant fait prisonnier le roi de France François Ier à la bataille de Pavie, il lui réclamera la Bourgogne de sa grand-mère comme prix de sa libération, plus une grosse rançon. 

Le roi signe son accord mais ne tient pas parole une fois libéré ! Bon, pour une fois, on dira qu'il a bien fait sinon, nous perdions la Bourgogne !

 

ET POUR FINIR

 

Une chanson qui vous mettra sur la piste de notre prochaine province :

 

 

 

 

 

LA GASCOGNE

20/04/2022

LA GASCOGNE

Ces Vascons, avec l'arrivée des Romains, vont devenir les Gascons et ceux qui vont résister en gardant leur langue et leurs coutumes se nomment les Basques.

SON BLASON est d'origine récente et pas très représentatif de ces peuples. 

Difficile à représenter puisque cette province n'en est pas vraiment une : elle est divisée en 11 comtés et n'a pas de capitale. 

 

En fait, les Gascons ont leur propre drapeau (forme de X blanche sur fond rouge) mais celui fond rouge avec la croix occitane jaune remporte un meilleur succès quant aux Basques, ils ont leur drapeau bien connu (croix blanche sur forme de X verte et fond rouge) 

 

Pour son rattachement à la France, il se fait en même temps que la Guyenne lors de la bataille de Castillon. Voir mon dernier article.

 

Les onze comtés

Couserans

Autour de Saint Girons, sa capitale, c'est un pays rude au sein des Pyrénées avec des vallées glaciaires et des sommets à près de 3 000m : vous y rencontrerez des chevaux mérens, une race qui ne vit qu'ici et en toute liberté.

A voir l'église fortifiée de Montjoie-en-Couserans, le lac de Bethmale dont le nom est aussi celui de son fromage tellement bon qu'il est difficile d'en trouver.

 

Comminges

La haut vallée de la Garonne, en amont de Toulouse, dont la capitale est Saint Gaudens.

Citons la fête de la Saint Vidian à Martres-Tolosane où sarrazins et chrétiens règlent leur compte ancestral... tous les ans ou bien la fête du Papogay à Rieux-Volvestre qui remonte à la guerre de Cent Ans où les archers d'aujourd'hui doivent faire tomber un perroquet de bois fixé au sommet d'un mat de 45m de haut ! Essayez...

Impossible d'ignorer le vrai village gaulois reconstruit selon les méthodes ancestrales où tisserand, forgeron, tinandier... vous accueillent tous le jours.

 

Les thermes de Bagnères-de-Luchon, ville où est né Joan de Nadau, conteur-chanteur raconte si bien la beauté de son pays. 

 

 

Tout en finesse, émouvant

 

Bigorre

les Hautes-Pyrénées et sa capitale Tarbes. L'activité principale est la transhumance vers le col d'Aspin où résonnent les chants des montagnards de génération en génération.

Lourdes, lieu de pèlerinage mondialement connu.

Le col du Tourmalet

Argelès-Gazost dont les eaux sont excellentes et sa fête du chien des Pyrénées utilisé au moyen-âge pour garder les châteaux et les troupeaux. Appelé aussi Patou.

Ski et thermalisme à Cauterets.

Du pont d'Espagne jusqu'au cirque de Gavarnie, vous en aurez plein la vue de paysages plus grandioses les uns que les autres.

Et encore du ski, des randonnées et des thermes à Luz-Saint-Sauveur ou Barèges la Mongie et Bagnères-de-Bigorre en vous arrêtant à l'observatoire astronomique du Pic du Midi de Bigorre.

 

A Campan, lors d'une fête, si vous rencontrez un grand gaillard d'au moins 2m de haut, c'est le représentant de Gaye-Mariolle qui faut soldat de l'empire au physique de bûcheron dont la bravoure est légendaire.

 

Connaissez vous le gâteau à la broche ?

600 œufs  15 kgs de farine  15kgs de sucre 15kgs de beurre  10 litres de rhum 2 litres de vanille 
de la patience et un bon tour de manivelle !!

 

impressionnant !

 

Vous êtes au centre de bien des stations de ski à découvrir sans oublier la réserve naturelle de Néouvielle.

 

Dans mon livre, je vous raconte comment j'ai découvert Maubourguet... et la garbure avec du vin de Madiran

Avant de quitter ce comté, passons par la ferme Vignécoise qui élève le fameux porc noir de Bigorre qui vit en liberté sur son territoire d'origine.

 

Armagnac

Département du Gers aux paysages vallonnés dont Auch est la capitale.

Qu'y trouve-t-on ? Bien sûr, de l'Armagnac ! 

A Lectoure, ancienne capitale des comtes d'Armagnac où est né le maréchal Lannes, 1er duc de Montebello inhumé au Panthéon : générale de la Révolution et de l'Empire reconnu pour son intelligence et son aptitude au combat.

Maurice Mességué qui fut maire de Fleurance de 1971 à 1989 oblige les commerçants à signer une charte de qualité avec leurs fournisseurs et précurseur de la vente par correspondance accompagné d'un service de conseils gratuits... surnommé "le pape des plantes" auteur de "C'est la nature qui a raison".

 

A Beaumont-de-Lomagne est né Pierre de Fermat, auteur du théorème

"xn + yn = zn lorsque n est un entier strictement supérieur à 2."

il faudra trois siècles pour en trouver la solution et nous la devons à Andrew Wiles. Nous sommes en 1994.

 

L'Isle Jourdain et son carnaval, Marciac capitale française du Jazz, Nogaro puis Lupiac, berceau de Charles de Batz de Castelmore alias d'ARTAGNAN !

Vic-Fezensac où fut tourné le film "Le Bonheur est dans le Pré" avec Michel Serrault, Eddy Mitchell, Sabine Azema

 

Quelques répliques exquises...

 

Eauze, au centre de l'appellation "armagnac", l'eau de vie aux 40 vertus ?! En 1310, Maître Vital Dufour, prieur d'Eauze, rédige un traité sur "l'Aygue ardente" très utile, dit-il, pour conserver la santé et rester en forme ! 

 

Ah vous n'y avez pas encore eu droit sur ce résumé : 

Question d'école 

L'Armagnac est produit par la distillation de vins blancs mais de combien de cépages et sauriez vous me dire au moins les 4 principaux ? 

Réponse dans mon livre bien sûr !

 

Et le Floc, vous connaissez ? C'est un vin de liqueur élaboré par mélange de moût de raisin et d'armagnac jeune à qui je dois une drôle d'aventure à Condom que je vous raconte dans mon livre... page 55 précisément. :-)

 

Mais je n'y étais plus au deuxième week-end de mai où a lieu le festival européen des bandas ! Une ambiance de folie et mon préféré est "Rabbi Jacob" par les Verres Luisants

 

 

 

Mont de Marsan

Entrons maintenant sur le territoire des Landes dans la ville aux trois rivières.

Là aussi, la fête bat son plein la 3ème semaine de juillet pour les fêtes de la Madeleine (fête foraine, tauromachie espagnole et landaise, animations de rue) avec sa particularité de porter foulard bleu, aux couleurs de la ville alors qu'aux autres ferias alentours, il est rouge.

 

Tursan

Sa capitale Aire-sur-Ardour mais nous irons voir Brassempouy, dame de la capuche : figurine en ivoire de mammouth datant de plus de 24 000 ans ! Une vraie beauté toute en finesse...

 

  Lors de ses fouilles préhistoriques, il a été trouvé des os de baleine à la grotte du Pape.

 

Chalossen : son foie gras, ses canards fermiers, son boeuf et son vin, peu connu qui surprendra agréablement vos amis ! 

Eugénie-les-Bains et ses thermes et, et... Michel Guérard 3 étoiles au Michelin depuis 45 ans et 5 Toques au Gault et Millau !!! De quoi saliver.

 

Albret

Les landes de Gascogne, une terre pauvre et des seigneurs qui ne roulent pas sur l'or et qui, à coups de dots, captant les héritages, achetant quand il faut, tirant habilement parti du conflit qui oppose le roi d'Angleterre et duc d'Aquitaine au roi de France, vont gagner en puissance, récupérer Marsan, Tursan, Tartas et Dax... puis, grâce à des mariages fructueux, le Limousin, le Comté de Foix, le Béarn et le royaume de Navarre pour finalement se hisser sur le trône de la France !!

 

Sur les sols des Landes de Gascogne, incultes et marécageux, les bergers se déplacent sur des échasses.

La fixation des dunes va permettre de bloquer les grandes quantités de sable comme à Biscarosse (ou Mimizan dans la vicomté de Tartas) et le reboisement en pins des landes va revaloriser la région.

 

Tartas

Entre Mont-de-Marsan et Dax, terres arables plus fertiles que défend Charles II D'Albret en 1442 contre les anglais. La suite dans mon livre !

 

Dax 

C'est une ville d'eau au bord de l'Adour où la fête donne lieu à une foule en liesse impressionnante ! 

Ecoutez "Le Paquito Chocolatero", c'est prenant

 

 

Dans les environs de Dax, vous trouverez la maison natale de Saint Vincent de Paul, le créateur des soupes populaires et de l'assistance par le travail.

A Notre-Dame-de-Buglose, une église remplie d'exvotos : une statue de la vierge, cachée là au moment des guerres de religion, oubliée et retrouvée... par hasard d'où sort une source miraculeuse.

 

Ne partez pas ! Vous devez absolument goûter un pastis d'Amélie, cette pâtisserie moelleuse de couleur jaune doré hum miam miam

 

Labourd

Ah nous voilà chez les résistants ! Les Basques, si fiers de leurs traditions 

Bayonne est sa capitale dont les fêtes sont indescriptibles, grandioses... Tout un peuple qui clame haut et fort son identité

Ecoutez ça !

c'est vibrant, puissant et ça fait frissonner... imaginez vous sur place !!

Dans mon livre, je vous parle aussi de l'hommage rendu au roi Léon...

 

Je ne parle pas du prince de l'opérette, fier d'être basque et cher au cœur de ce peuple, monsieur Mariano Eusebio González y García si connu sous le nom de Luis Mariano. Il repose au cimetière d'Arcangues.

 

Spécialités incontournables : le jambon dont je vous raconte la naissance de son histoire

le chocolat, ramené du Mexique par les conquistadors que des chocolatiers juifs chassés de leur pays, rapporte à Bayonne en s'installant dans le quartier Saint Esprit. 

La reine Anne d'Autriche, mère de Louis XIV, lance la mode du chocolat bayonnais.

 

Et puis, une spécialité sur laquelle vous pourriez vous casser les dents : la baïonnette

Saviez vous qu'elle est une invention des couteliers de Bayonne qui date de 1671 ? 

Attention, elle pique !

 

Oui, bien sûr que dans le livre, je vous parle de la pelote basque et de sa Chistera... ;-)

 

Biarritz, le rocher de la vierge, Saint-Jean-de-Luz chargé d'histoire, Hendaye, la Rhune, Espelette, Cambo-les-Bains... des noms célèbres où vivent les Pottoks, de petits chevaux rustiques et où vous pourrez acheter la confiture de cerises noires d'Itxassou dont on fourre les gâteaux basques ou en accompagnement du bon fromage de brebis...

 

Soule

Mauléon est sa capitale avec son château, le pont des galeries et c'est aussi la capitale de l'espadrille.

 

Après avoir fait le tour des 11 comtés de la Gascogne, un dernier repas basque à l'auberge d'Ahusquy et rendez-vous pour une autre province : la Bourgogne !

 

A tout bientôt, 

 

 

 

 

 

 

LA GUYENNE

20/03/2022

LA GUYENNE

L'ORIGINE DE SON NOM

il vient d'une évolution populaire du mot Aquitaine qui, en latin, signifie le pays de l'eau : l'Aguiaina, l'Aguienne, la Guienne pour être orthographié Guyenne après son rattachement au royaume de France.

Cependant, il convient de différencier l'entité géographique de l'Aquitaine, province romaine comprenant tout le sud-ouest de la Gaule puis devenue duché d'Aquitaine à l'époque de Charlemagne et La Guyenne qui, en fait, n'est qu'une subdivision de l'Aquitaine.

 

Son blason rouge avec un léopard d'or est celui d'Aliénor d'Aquitaine qui était, avant son divorce d'avec le roi de France, arborait un lion dressé...

 

Question d'école 

Pourquoi un lion dressé fièrement sur ses pattes "se couche-t-il" et devient un léopard aux couleurs héraldiques de la Sainte Église ? 

 

Le "fantôme" d'Aliénor est venu me donner la réponse que je vous révèle dans mon livre ;-) houhouhou...

 

Sauf erreur de ma part, la seule reine a avoir obtenu le divorce au moyen âge...

La seule également à partir en croisade...

Un caractère "bien trempé" au point que son deuxième marie, Henri Plantagenet, la fait enfermer pour avoir la paix dans le ménage...

Elle va en personne payer la rançon de son fils Richard Cœur de Lion jusqu'en Autriche...

Elle met son nez dans les affaires de la France... Une sacrée bonne femme !

Aujourd'hui, elle repose à l'abbaye de Fontevraud près de Tours.

 

Peu de femmes ont eu ce charisme et cette trempe ! 

Peut être la reine d'Angleterre qui, en fait, est l'une de ses descendantes

Isabelle la Catholique, au début de la Renaissance, hisse l'Espagne au premier rang mondial...

Et je dirais Catherine de Russie, au XVIIIème siècle, qui prend carrément la place de son incapable de mari.

 

Dans mon livre, je m'attarde sur le rôle de Catherine de Russie, très cultivée, elle fonde Odessa mais ce qui me frappe le plus, à l'heure où se vit cette guerre en Ukraine, que se passe-t-il ? Historiquement, les russes et les ukrainiens sont deux peuples frères !

 

Revenons à la Guyenne et voyons comment s'est fait son rattachement au royaume de France :

A la fin de la Guerre de Cent Ans, l'Aquitaine est toujours anglaise.

Suite à l'assassinat de son père, le Duc de Bourgogne s'est allié aux anglais. L'armée bourguignonne était la plus puissante d'Europe et malgré les efforts de Jeanne d'Arc à combattre les bourguignons, elle est faite prisonnière à Compiègne et livrée aux anglais.

Charles VII va la délaisser, bien plus attiré par Agnès Sorel, la beauté de l'époque mais surtout parce qu'il veut faire la paix avec Philippe le Bon (le Duc de Bourgogne).

Il ira jusqu'à s'agenouiller et demander pardon au duc pour être l'assassin de son père. (C'est la moindre des choses, non ?)

 

Un marché est conclu : la France vend les villes de la Somme à la Bourgogne (nous verrons dans la livre sur la Picardie pourquoi une clause de ce contrat ne sera pas respecté par la Bourgogne)

 

En attendant, Charles VII va bien employer l'argent récolté !

Il s'offre une puissante artillerie et crée une armée permanente, les francs archers. 

L'armée, bien mieux organisée et renforcée, reprennent le Poitou, l'Aunis, la Saintonge, l'Angoumois puis c'est le tour de La Guyenne où aura lieu la bataille décisive de Castillon-la-Bataille.

FIN DÉFINITIVE DE LA GUERRE DE CENT ANS

 

Dan mon livre, je vous raconte le déroulement de cette bataille où le bon vin du Prieuré Saint Laurent joue un grand rôle ! ;-) 

 

Allez, maintenant, on visite :

 

LE ROUERGUE qui correspond actuellement à l'Aveyron

Ce comté fut rattaché à La Guyenne en 1579 sous Henri III. Aujourd'hui, rattaché à Toulouse. 

Sa capitale, Rodez offre une des plus jolies vues sur les plateaux secs des Causses jusqu'aux collines humides du Ségala.

La vieille ville a beaucoup de monuments à l'aspect "très solide", la cathédrale Notre Dame est des plus imposante, bien différente de l'église Saint Amans qui ne manque pas de charme.

 

Vous connaissez Saint Amans

C'est le 1er évêque de Rodez qui maitrise l'eau et le feu du ciel !

En 1826, un hiver d'une rigueur exceptionnelle et une pluie torrentielle causent la débâcle. Pour sauver les habitations de l'arrivée des flots, on chante l'hymne, l'antienne et l'oraison de Saint Amans (rien que ça). Un seau d'eau dans lequel a été plongé la sainte relique de l'évêque est jeté dans la rivière... Aussitôt, le niveau de l'eau baisse ! 

Un "Te Deum" est entonné à la gloire de Dieu.

 

Miracle ou... simple décrue ? A chacun sa vérité 

 

Si vous aimez la pêche au sandre et au brochet, allez donc au lac de Pareloup, sur le plateau du Lévezou.

Ou si vous préférez un lieu calme, empreint de sérénité, ce sera plutôt Sauveterre-de-Rouergue.

Najac et son château fort aux tours dominantes, surplombant un méandre de l'Aveyron.

 

Villefranche-de-Rouergue est une bastide construite en 1252 par Alphonse de Poitiers qui voulait en faire la capitale de la Haute Guyenne. Voir mon livre sur le Languedoc pour voir comment il est devenu comte de Toulouse. 

C'est là qu'en 1643 eut lieu la Jacquerie des Croquants. Les chefs dont Jean Petit furent arrêtés et roués vifs en place publique.

Nadau raconte cette tragique histoire entre rire et tragédie... très émouvant

 

Conques qui ne peut laisser indifférente, étape incontournable sur le chemin du pélerinage de Saint Jacques de Compostelle.

L'abbaye fut sauvée par Prosper Mérimée qui, avec l'aide de Viollet le Duc, architecte, sauva et restaura bien d'autres monuments comme la basilique de Vézelay, Notre Dame de Paris, la cité de Carcassonne etc...

 

Prosper Mérimée est surtout connu pour sa dictée écrite à la demande de l'impératrice Eugénie afin de distraire la cour (idée reprise par Bernard Pivot...) et bien sûr, il est l'auteur de Carmen ! Toujours pour faire plaisir à l'impératrice...

 

magistralement interprété par Julia Migenes

 

Je vous l'ai dit, Conques ne peut laisser indifférent... Pierre Soulages n'y échappe pas ! C'est là, à l'âge de 14ans que nait sa vocation d'artiste. On lui doit les vitraux contemporains de l'abbatiale.

C'est le maître du noir, il le broie de manière "outrenoir".

 

Pour obtenir des vitraux qui transformeraient la lumière de par leur matière même, sa quête va durer 4 ans sans trouver le résultat escompté. Il décide alors de les fabriquer lui-même.

Un très bel article du journal "La Croix" raconte toute cette recherche incessante du jeu de lumières.

 

Il est le peintre français le mieux côté au monde !  C'est un beau vieillard de 102ans (24.12.2021)

 

 

Vous ne pouvez qu'être émerveillé par les bourgs pittoresques des vallées du Lot et de la Truyère :

Montrozier, Bozouls et "son trou", là où le diable a fait des siennes... voir dans le livre ;-)

 

Question d'école :

Toujours à Bozouls, au Belvédère, le chef vous sert un dessert de sa création : Le Gourg accompagné d'une glace à la chicorée et au grué...

Mais qu'est ce que c'est donc tout ça ???

 

Je vous dis tout dans mon livre...

 

En attendant, on continue vers

Galinières, Vimenet, Saint-Geniez-d'Olt et l'histoire touchante de ses marmots, Sainte-Eulalie-d'Olt, Saint-Côme-d'Olt, Espalion, Estaing, Entraygues-sur-Truyère, Vieillevie, Saint-Parthem, Decazeville... Bon, ce n'est pas la plus belle ville c'est clair et... normal, on arrive dans le pays minier où l'exploitation du gisement de houille a cessé en 2001 après 200 ans d'activité !

 

Sur votre chemin, vous verrez aussi beaucoup de cascades et de lacs comme :

La cascade du saut du chien, celle des Baumes

Le lac de Maury, le barrage de Sarrans, le réservoir du Montézic-Saint-Gervais, le barrage de Couesques...

 

Le château de Valon, magique lorsqu'il émerge de la brume matinale

Le village de Laussac sur sa presqu'île

Bez-Bédène ou encore Mur-de-Barrez où le prince Albert II de Monaco est venu, en 2014, mettre une plaque commémorative sur la tour de Monaco car cette ville et le Carladez étaient la propriété de ses ancêtres.

 

Nous voici dans l'AUBRAC

C'est un plateau basaltique à 1300m d'altitude. Un paysage brut, à l'état pur, dur mais magnifique, puissant, là où vous rencontrez des vaches aux yeux doux qui semble maquillés.

 

Laguiole, célèbre pour ses couteaux, son restaurant étoilé "Chez Bras", la croix des 3 évêques commémorant le synode tenu au VIème siècle entre les évêques du Rouergue, de l'Auvergne et du Gévaudan.

 

Millau dont la spécialité est la ganterie... depuis le 12ème siècle !

Et son viaduc le plus haut du monde ! Plus haut que la Tour Eiffel

 

Avec ses deux ff, vous serez à Saint Affrique et non pas en Afrique (ha ha)

Mais qui était Saint Affrique ? 

 

Séverac-le-Château, entre Millau et Rodez...

Roquefort-sur-Soulzon, là on est né le roquefort grâce à ce jeune berger qui laissa au frais d'une clarine (éboulis, anfractuosités dûs à l'effondrement d'une partie de la falaise), il laissa donc son sac contenant pain et fromage.

Quelques jours plus tard, les deux aliments étaient couverts de moisissure et il s'en trouve que le goût de ce mélange était délicieux...

Et voilà !

 

Roquefort-sur-Soulzon, l'ancienne commanderie des Templiers La Couvertoirade qui est en excellent état.

 

Et puis, ces drôles de rencontres en allant vers Saint-Sernin-sur-Rance

 

Entrons maintenant dans LE QUERCY

Département du Lot

 

Beaucoup de noms célèbres issus de cette ancienne province : 

Jacques Duèze deviendra Jean XXII

Jean de Valette, grand maître de l'Ordre de Malte

Clément Marot, poète, précurseur de la Pléiade

Joachim Murat, maréchal d'Empire, beau-frère de Napoléon puis roi de Malte

Jean-Baptiste Bessières, maréchal d'Empire, commandant de la Cavalerie de la Garde

       "Il a vécu comme Bayard, il est mort comme Turenne" dira de lui Napoléon

Jean Baptiste Antoine Marcellin, baron de Marbot, colonel du 7ème hussard dont je vous raconte la bataille d'Eylau dans le livre...

Jean François Champollion qui a déchiffré les hiéroglypohes égyptiens

Léon Gambetta : proclame la république le 4 septembre 1870

Charles Boyer, l'acteur français le plus célèbre à Hollywood de 1930 à 1940

         Un drôle de destin à la page 78 du livre

Françoise Sagan rendu célèbre à 18ans avec son premier roman "Bonjour Tristesse"

 

Belle brochette de célébrités, vous ne trouvez pas ?

 

Dans le Haut Quercy, on ne peut que s'arrêter à Figeac, cité médiévale au bord du Célé

Et avez-vous déjà visité le gouffre de Padirac, les grottes de Lacave ? Non ? C'est à faire !

 

Collonges-la-Rouge... et pourquoi la rouge ? Ha ha, allez-y vous comprendrez.

Rocamadour, l'un des sites les plus extraordinaires qui existe et aussi un lieu de pélerinage à la vierge noire

 

Cahors se situe dans le Quercy Blanc

Établie dans une presqu'île enserrée par un méandre du Lot, elle a comme emblème le pont Valentré, célèbre oui mais... connaissez vous son histoire ?

Une histoire bien curieuse à voir page 88 du livre 

Que cela ne vous empêche pas de visiter la ville ! 

 

Ah ah ! Sauriez vous compléter cette célèbre phrase de Daniel prévot ?

"Aujourd'hui, pour la première fois, je suis heureux de vous montrer ............. à la télévision"

Alors ? De quel village s'agit-il ? Nous sommes en 1976

 

Un village des plus atypique à voir : Saint-Cirq-Lapopie 

Son chemin de halage de Ganil taillé à même la falaise et les oeuvres de ses bas-reliefs

quant au village, il compte pas moins de 13 monuments historiques !

 

Ne partez pas sans voir la grotte du Pech Merle, site paléolithique

 

Montauban, une bastide au bord du Tarn, dans le Bas Quercy

Là où est né Jean Auguste Dominique Ingres entre le plaisir de jouer du violon et peindre des odalisques 

 

Mais, au fait, c'est quoi une odalisque ? 

En tous cas, celle à l'esclave que vous pouvez voir dans mon livre est langoureuse à souhait...

 

Une autre belle ville : Moissac, victime de bien de pillages, guerre de Cent Ans et de religions, gravement endommagée sous la révolution aurait dû être détruite au XIXème siècle pour que passe la ligne de chemin de fer Bordeaux Toulouse ! Heureusement, cela n'aura pas lieu.

 

Le Chasselas de Moissac est une AOC au niveau européen.

 

Caussade devenue célèbre... à cause de l'EDF  ;-)

à regarder absolument et si vous gardez votre sérieux, c'est que vous n'êtes vraiment pas bien !

 

Bruniquel, perché sur une falaise... au débouché des gorges de l'Aveyron

mais pourquoi donc cette rue s'appelle-t-elle Bombecul ?

Réponse page 101 de mon livre...

 

Saint-Antonin-Noble-Val, cité médiévale où canoter est un vrai bonheur.

Lauzerte, bastide fondée par Raymond VI de Toulouse

 

La centrale nucléaire de Golfech...

  Oh allez, rire c'est trop bon ! On remet ça.

 

AGEN bien connue pour ses pruneaux 

Penne d'Agenais qui pourrait concurrencer Toulouse car elle est rose...

Une autre bastide : Villeneuve-sur-Lot, au bord du lot ou si vous préférez, Monflanquin, Duras... après être passé par le château de Bonaguil

Nérac, joli petite ville au bord de la Baïse

 

Question d'école :

Cela fait quelques lignes que je vous parle de bastide, mais, savez vous ce que c'est ?

Il y en a environ 300 dans le sud-ouest de la France

Alors, est-ce une maison, un château, un domaine ? 

 

Vous savez où trouver la réponse ;-)

 

Maintenant, direction LE PÉRIGORD

Savez vous qu'il existe 4 Périgord ? Le blanc, le vert, le noir et le pourpre

 

Sarlat est bien connu et attire les foules à juste titre car la vieille ville est magnifique, les marchés bien garnis et les bonnes adresses aussi ! 

 

Les villages à flanc de falaise de la vallée de la Dordogne (Beynac-et-Cazenac, Castelnaud-la-Chapelle, La Roque-Gageac) avec ses jardins (Eyrignac, Marqueyssac), ses sites préhistoriques (Les Eyzies, Lascaux) sont aussi des lieux de visite privilégiés

 

Périgueux, une ville agréable où il fait bon vivre. Capitale du Périgord blanc.

 

Le Périgord vert s'adapte bien au tourisme avec ses châteaux, de belles demeures, des espaces préservés parfaits pour la pêche, l'observation de la faune et de la flore, retrouver la fête des moissons à Vauxains, vous arrêter au château de Puyguilhem, Lasfond ou Bourdeilles. Lusignac est fermé... mais pas Saint-Jean-de-Cole

Vous recueillir à l'abbaye de Boschaud.

Thiviers et son marché...

 

Fait chaud ? Aller vous rafraîchir dans la grotte de Villars et continuer votre route : Grand-Brassac, Etouars (anciennes forges de fabrication des tonneaux)

 

On termine le Périgord Vert par sa capitale Brantôme, ville natale de Pierre de Bourdeille appelé comme sa ville, proche des grands de l'époque, il écrit ses chroniques "sur les vies des hommes illustres et des grands capitaines"... passionnant.

 

LE BORDELAIS

Bordeaux et son port en forme semi-circulaire "le port de la lune" et nous terminerons par la ville devenue "à la mode".

 

Mais en parcourant le vignoble bordelais, parlons de Montesquieu qui possédait un château au village de la Brède (splendide !) Il s'y sent bien, parcourt ses vignes, visite ses chaix et s'adonne à son activité préférée : la lecture et l'écriture.

 

On lui doit "les œuvres de Montesquieu" 17 ans d'écriture pour la rédaction de l'Esprit des Lois !!! Livre qui est toujours une référence politique.

 

Pour vous détendre, le spa de vinothérapie à Martillac aux Sources de Caudalie vous attend.

 

Sur la rive droite de la Garonne, le château de Cadillac, nom plus connu pour la voiture que pour ses vins, comment cela se fait-il ?

Dans le livre, je vous raconte la vie extraordinaire d'Antoine Laumet, un vrai destin hors du commun !

 

Côté littoral médocain, la pointe des Graves, le port de Saint Vivien et ses cabanes de pêcheurs, le phare de Corduan et côté océan, des plages à n'en plus finir de sable fin comme la station balnéaire de Soulac-sur-Mer, Lacanau (la sortie préférée des Bordelais), le bassin d'Arcachon et sa dune du Pilat, le ban d'Arguin, le cap Ferrat

 

Et nous voici à Bordeaux !

Très belle ville il faut le reconnaitre avec sa place de la Bourse, celle du Parlement, la place Saint Pierre qui est un ancien port romain, la porte Cailhau : un arc de triomphe fortifié dédié à Charles VIII, la basilique Saint Michel et sa flèche posée à côté... tiens, curieux...

Hé bien, le terrain marécageux ne permettait pas que la flèche soit sur la basilique !

 

Le très élégant pont de pierre, la porte d'Aquitaine au milieu de la place de la Victoire et le monument le plus populaire de Bordeaux qui figure sur son blason : la porte de la Grosse Cloche.

 

La cathédrale Saint André, la tour Pey-Berland, l'Esplanade des Qinconces et le monument des girondins en référence aux députés girondins de la Convention qui s'opposent à Robespierre... ils seront tous guillotinés mais en attendant, ça barde !!

 

 

Pour faire du shopping, retrouvez le tracé d'une ancienne voie romaine en parcourant la très longue rue Sainte Catherine.

 

Un très beau quartier à visiter est celui des Chartrons qui était le quartier des négociants de vin et en parlant de vin, comment ne pas voir la Cité du Vin ? Magnifique construction inaugurée en 2016 où vous pouvez vivre une expérience immersive et multisensorielle sur le... vin bien sûr !

Nous sommes dans une province riche en vins de qualité :

Marcillac (cultures en terrasse, vin vif et viril, robe grenat et reflets violets)

Le château de Mercuès, proche de Cahors et ses vins taniques et colorés

Pour accompagner les truffes du Quercy, un château Lagrézette (robe rouge si foncé qu'on l'appelle le vin noir)

Le vin de Fronton (entre Montauban et Toulouse), un rouge élégant, souple avec des tanins veloutés... que les toulousains gardent pour eux... difficile d'en trouver sauf lors des 400 coups, fête qui relate le siège de Montauban.

Le Périgord pourpre, ce sont les vignoles et pas des moindre !

Bergerac (rouge intense, souple et fruité)

Monbazillac (vin blanc liquoreux)

Domaine du Haut Pécharmant (rouge généreux, singulier d'une grande puissance aromatique)

Montravel (vin blanc sec avec des arômes de pierre à fusil et un rouge ample, structuré, floral)

 

Nous ne saurions terminer le résumé de cet article sans citer le vignoble bordelais !

Il se divise en 7 parties :

Le Médoc, les Graves, le Sauternes, l'Entre-Deux-Mers, le Libournais, la Côte de Bourg et la Côte de Blaye... rien que ça !

 

Citons le château Lafite à Pauillac

Le château Margaux

La plus ancienne appellation du Bordelais : Pessac-Léognan, très à la mode en Angleterre où il est appelé "The New French Claret"

Le Sauterne est un vin blanc moelleux qui accompagne bien le foie gras dont le fameux Château Yquem où les bouteilles sont rares et... chères, prisées des collectionneurs de millésimes.

L'Entre-Deux-Mers donne des vins blancs secs fort agréables.

 

Le Libournais produit des vins rouges sympathiques, vins de côteaux.

Le Fronsac

Le Pomerol avec son fameux Château Pétrus, le meilleur des vins de Bordeaux... En tous cas, le plus cher !

Le Saint Emilion et... très jolie ville

 

La Côte de Bourg, sur la rive droite de la Gironde est un vin rouge.

Plus au nord, la Côte de Blaye

Côté gastronomie ou plats "plus rustiques" :

L'Estofinado composé de pommes de terre, d'oeufs, de crème fraîche, d'huile de noix et de stockfish que remontaient les bateliers de Bordeaux à Decazeville (morue ou aiglefin séché)

Dans l'Aubrac, vous dégusterez l'Aligot aussi souple qu'un élastique.

Du côté d'Agen, une sortie à "l'Auberge de la Poule à Vélo" c'est trop rigolo...

A Marmande, c'est la tomate qui est à l'honneur

Le Périgord noir est le plus visité. C'est là où l'on trouve la fameuse truffe du Périgord avec son marché de Lalbenque, le plus important marché truffier de la région.

A Sarlat, vous n'aurez que l'embarras du choix pour déguster omelettes à la truffe, foie gras, magrets et confits de canard ou d'oie.

Le pâté de Périgueux, une spécialité depuis 1498

A Paussac-Saint-Vivien, dîner à l'auberge "Au fil du temps"

Un endroit bien agréable : le Moulin du Roc

Dans le Périgord vert, vue imprenable sur le vieux pont et l'abbaye de Brantôme au "Moulin de l'Abbaye" où la cuisine du chef saura ravir vos papilles

Bazas, réputée pour sa viande de bœuf (la bazadaise, race bovine de grande taille, robe gris ardoise aux nuances charbonnées)... une entrecôte bordelaise sauce marchand de vin... miam miam

Au bassin d'Arcachon, dégustez les huitres servies "à la girondine", avec des crépinettes.

 

A Bordeaux, allez chez Baillardan pour les canelés et dans le quartier des Chartrons à "la petite boulangerie Notre Dame" pour leurs pains mais surtout pour les brownies !

 

La prochaine fois ? Nous irons voir la Gascogne !

 

 

 

 

 

LE POITOU

21/02/2022

LE POITOU

Sur la base du nombre de communications téléphoniques ?! Il semblerait que les Vendéens téléphonent plus vers Nantes que Poitiers... 

Ce qui ne fait pas que des heureux !

Les nantais se retrouvent détachés de la Bretagne alors que Nantes en était la capitale...

Bon, les vendéens sont quand même fiers d'appartenir au Bas-Poitou.

 Ah la la, l'administration !!

 

Ce qui n'empêche pas (heureusement) le Poitou d'être une province riche de ses traditions, de ses spécialités culinaires et de ses légendes...

 

C'est une terre de transition entre le nord et le sud de la France et un passage obligé entre le Massif Central et l'océan d'où le théâtre de bien des batailles décisives :

En 507, victoire de Clovis sur les Wisigoths

En 732, Charles Martel arrête une invasion des maures

en 1356, les anglais font prisonniers le roi Jean le Bon à la Rochelle

En 1569, l'amiral Coligny et ses protestants doivent s'incliner devant le duc d'Anjou et l'armée royale

 

L'ORIGINE DE SON NOM est très ancienne puisqu'elle remonte aux gaulois dont elle tient le nom :

les pictons quant à son blason, c'est une longue histoire... que vous découvrirez en lisant ce XIème livre sur les provinces historiques de France

 

D'ailleurs, merci pour vos retours encourageants et vos témoignages du plaisir à me lire !

 

Pour en revenir au blason, après de âpres "négociations", il représente les châteaux de la reine Blanche de Castille, régente du royaume dont la réputation n'était plus à faire après avoir mis fin à l'odieuse croisade contre les albigeois (merci Madame) et avoir élevé son fils Louis IX avec tellement de piété qu'il deviendra Saint Louis.

 

Sachez qu'un dossier est toujours à l'étude en vue de la canoniser... mais l'Église n'est pas très pressée... semble-t-il

 

Il n'empêche que dans le Poitou, certains n'acceptent toujours pas le blason avec ses châteaux, alors ils en ont créé un qui reprend le lion d'Aliénor avec une bande blanche pour le Haut-Poitou et une noire pour le Bas-Poitou

 

LE RATTACHEMENT DU POITOU A LA FRANCE

Suite au remariage d'Aliénor d'Aquitaine, le Poitou était devenu anglais puis avait été récupéré par le roi de France mais le conflit entre la France et l'Angleterre n'est pas fini ! En 1337, le trône de France est vacant (pas de successeur direct) et le prétendant le plus sérieux est... le roi d'Angleterre !

 

De par la loi salique (je vous explique dans le livre), on va dénicher un lointain cousin : Philippe VI de Valois... 

Que se passe-t-il ? La guerre bien sûr ! Celle qui va durer 100 ans !

 

Les guerres ne portent pas chance à la France :

Philippe VI est battu à Crécy

Jean II le Bon, son successeur, est fait prisonnier à Poitiers

 

Le Poitou redevient anglais !

 

Le fils de Jean II le Bon, Charles V le sage va nommer un certain Duguesclin, breton têtu et coriace, à la tête de l'armée et les anglais vont se voir botter le cul...

 

La France récupère le Poitou !

 

Mais, quel que soit l'issue d'une guerre, il y a toujours des mécontents...

Les nobles poitevins s'entendaient très bien avec le roi d'Angleterre qui était aussi, ne l'oublions pas, duc d'Aquitaine.

On envoie donc Jean, duc de Berry, frère de Charles V, arranger les choses.

En fin diplomate, Jean reprend la situation en main ce qui permet à Charles VI (le fils du numéro V) de rattacher le Poitou à la couronne de France en 1416.

 

Maintenant que nous sommes "bien chez nous", voyageons à la découverte de cette province.

 

Depuis la Saintonge, c'est avec le baudet du Poitou que nous arrivons. Il est de grande taille avec une robe brun foncé, un museau blanc et des poils longs et épais qui forment comme des "guenilles". C'est la plus ancienne race d'ânes de France.

 

POITIERS, vaste promontoire en spatule enserré entre les vallées de la Boivre et du Clain.

Sa configuration l'isole du pays environnant ce qui lui confère un aspect défensif d'autant plus facile grâce à sa vaste superficie ce qui explique pourquoi ce site ne fut pas abandonné lors des grandes invasions.

 

Le vaste espace protégé permettait de faire pâturer les troupeaux à l'abri et d'aménager des jardins potagers et des vignes. 

 

Notre Dame des Dunes domine cette belle ville devenue un grand pôle universitaire depuis la création de son université en 1431.

C'est donc en pleine guerre de Cent Ans qu'elle accueille les étudiants et les professeurs parisiens exilés qui ne peuvent plus aller à la Sorbonne, Paris étant occupée par les anglais.

René Descartes, Joachim du Bellay, François Rabelais ont fait partie de cette université. 

 

 

Dans le livre, je vous parle de la semaine estudiantine organisée par l'Ordre du Vénéré Bitard (LST). Vous verrez toujours LST attaché à ce "Vénéré Bitard" qui signifie Loué Soit-Il...

Enfin, en découvrant toute l'histoire et les valeurs attachées à cette tradition, il y aurait beaucoup à dire ! De quoi passer des veillées entières à discuter du bien fondé d'avoir sur le campus privilégié pendant plus de 40ans la sculpture d'un phallus en béton pour, au nom d'une certaine égalité des sexes, faire l'apogée d'un champ de clitoris... 

 

Bref, tout cela a fait l'objet de nombreuses controverses et fait couler beaucoup d'encre.

 

Quant au Vénéré Bitard (LST), c'est une bête au corps de carpe, à la tête de fouine et à la queue en plumes de paon qui se cacherait dans la forêt de Ligugé : celui (ou celle depuis peu) qui le rapporte devient Grand Bitardier (LST) pour un an !

 

 

Ce n'est pas la seule légende... Il suffit de rendre visite à la Confrérie de la Grand'Goule : horrible bête qui vivait aux alentours du Clain (affluent de la Vienne).

Ce dragon ou serpent ailé ? à l'haleine pestilentielle, le corps annelé d'écailles, une queue en pince de scorpion et des pattes fourchues et griffues poussait des cris effrayants et surnaturels puis avalait les humains d'une seule bouchée d'où son nom.

La terreur régnait mais c'étant sans compter sur Sainte Radegonde qui, brandissant la relique de la Croix, fit reculer la bête. Sainte Radegonde lui lance alors de petits morceaux d'un pain sur lequel elle avait tracé le signe de la croix... et la bête meurt dans d'atroces souffrances puis disparait en fumée...

 

 

Heureusement, la confrérie a un but bien plus sympa aujourd'hui !

Celui de promouvoir les produits du Poitou comme cette galette "le broyé du Poitou" qui, en 2020, a remporté le record du monde par le pâtissier Paul Puchard avec un broyé de 2,37m de diamètre !

A l'auberge "Chez Cul de Paille", c'est à la bonne franquette et à Pâques, demandez donc un pâté poitevin, vous m'en direz des nouvelles... 

 

Poursuivons notre visite : Poitiers regorge d'édifices religieux !

Pas moins de 22 énumérés dans mon livre... sauriez-vous les retrouver ?

 

On commence... Baptistère Saint Jean, Hypogée des Dunes, Abbaye Sainte-Croix, Eglise Sainte Radegonde, Eglise Saint Hilaire le Grand... Allez, à vous de continuer la liste ;-)

 

D'autres monuments tout aussi magnifiques à voir comme la Grande Poste, la Préfecture de la Vienne, l'Hôtel de Ville, l'Hôtel Jean Baucé, l'Hôtel Fumé, L'Echevinage, le palais des comtes de Poitou et faites un détour au dolmen de la Pierre Levée (certainement le plus vieux monument de Poitiers.)

 

Allons maintenant parcourir les environs de Poitiers :

Dans la vallée de la Boivre, les grottes de la Norée avec encore une légende à découvrir...

Le château du Bois-Dousset

La maison de la forêt de Montamisé

Bonneuil-Matours

Vouneuil-sur-Vienne tout près de Moussais-la-Bataille où eu lieu la bataille de Poitiers

La Réserve naturelle du Pinail (plus d'un millier de mares dues à l'exploitation de la pierre qui servait à la fabrique des meules)

Le lac de Saint-Cyr

Le vieux château de Beaumont

Celui de Dissay, insolite et grandiose thalasso...

Ou le château de Vayres et son week-end Halloween brrrrr

 

Qui ne connait pas le Futuroscope où les technologies numériques vous entrainent dans la quatrième dimension...

 

Au sud, dans les vallées du Clain, de la Clouère et du Miosson

Ligugé et l'abbaye Saint Martin, bâtie à l'emplacement de l'ancien ermitage de Saint Martin, le légionnaire romain qui a partagé sa cape avec un mendiant... Est-ce pour cela que Martin est le nom le plus porté en France ?

Une autre abbaye, celle de Saint Benoît fondée au 7ème siècle et celle de Fontaine-le-Comte, construite en 1127 par Guillaume X, le père d'Aliénor d'Aquitaine.

La basilique de Marçay

 

L'Auberge du Centre Poitou à Coulombiers pour y déguster une embeurrée de chou... qué ça quo ? 

voici la recette : 

 

Le château d'Aigne à Iteuil 

Et Vivonne, baignée par la Vonne, le Palais, la Clouère et le Clain... manque pas d'eau !

 

Nous continuons les châteaux... c'est comme les églises, cela ne manque pas...

Celui de Larcher, fortifié

Gençay repris par Duguesclin... Sauvé !

 

Magné, un joli petit village avec sa mairie où les invités des mariés restent dehors... faute de place ;-)

 

Le château de La Roche où se trouve le musée de l'ordre de Malte

 

Saint-Maurice-la-Clouère avec son église de style roman poitevin dont le plan est en forme de trèfle et pas très loin, la vallée des singes ! Hé oui, il y a des singes en Poitou et pas que...

Dans les mares du plateau de Fontcoudreau, on trouve des espèces protégées de différents reptiliens que je vous laisse découvrir dans mon livre.

 

Encore un château, celui de Chambonneau, remarquable avec son châtelet flanqué de 2 tours percées d'archères, le tout couronnée d'un chemin de ronde... A l'assaut !!

 

A Nouaillé-Maupertuis, l'abbaye Saint-Junien : magnifique ensemble roman fortifié au sein d'un vallon boisé mais... Jean II le Bon a été fait prisonnier non loin de là... 

 

Question d'école :

Pourquoi aurait-il du se méfier de l'endroit ?

Réponse dans mon livre... 

 

On en a pas fini avec les châteaux... Chauvigny, la cité aux 5 châteaux, situé sur un éperon rocheux à 40m au dessus de la Vienne

 

Son spectacle de fauconnerie exceptionnel

 

.

 

Sa porcelaine connue depuis plus de 200 ans

La pierre de Chauvigny qu'on retrouve dans de nombreuses églises

 

Et pour vous en mettre plein la vue, son vélorail : panorama sublime garanti !

 

Pour les spécialités, allez donc sur la terrasse des Choucas (en face du Donjon Gouzon) et dégustez une soupe à l'oseille, du chevreau à l'ail vert et des briffauts : tranches de pain perdu trempées dans de la pâte à crêpe.

 

Le plateau de Chalonge, terre de "groies", le bois de Mazère, le côteau du Trait, la vallée du Teil, du Talbot, la forêt domaniale de Mareuil représentent un vaste patrimoine naturel où arbres et oiseaux rivalisent de beauté. Dans mon livre, je vous ai répertorié quelques belles espèces. Que la nature est belle !

 

Plus à l'est de Poitiers, je vous sers de guide au château de Touffou actuellement fermé et mis à la vente pour... 7 400 000€... Êtes-vous intéressé(e) ? C'est une très belle demeure à la fois étrange et noble d'une grande séduction, le donjon... non, non, il vous faut avoir le livre pour la visite complète ;-)

 

Archigny, le refuge de ces français "oubliés" de l'Amérique du Nord qu'on appelle les Acadiens.

En 1713, suite au traité d'Utrecht, l'Acadie devient anglaise sous le nom de Nouveau Brunswick.

Certains Acadiens fuient vers la Louisiane, c'est le "Grand Dérangement" chanté par Michel Fugain. D'autres retournent en France près d'Archigny où ont été mises gracieusement à leur disposition des terres qu'ils ont défrichées : ils restent 38 fermes construites dont une transformée en musée.

Et ceux qui restent se rassemblent à Caraquet pour le Grand Tintamarre le 15 août sous leur drapeau bleu blanc rouge doté d'une étoile jaune représentant l'Ave Maris Stella (prière à la Vierge Marie).

 

Saint Savin sur Gartempe et son abbaye avec sa haute voute de la nef aux fresques du 11ème siècle inscrites au patrimoine mondiale de l'Unesco. 16m de haut !!! Comment ont-ils fait ? Quelle prouesse !

 

Question d'école :

C'est à cet endroit qu'un certain Léon Edoux expérimente sa trouvaille

Mais quelle est-elle ? 

C'est à la page 90 du livre que se trouve la réponse

 

Antigny et son église romane, Jouhet et sa chapelle funéraire Sainte Catherine, Civaux dont l'origine du site de la nécropole mérovingienne reste mystérieuse méritent toute votre attention.

 

Morthemer et son château où mourut en 1370 John Chandos, lieutenant du Prince Noir.

Mais qui était le Prince Noir ? 

 

Question d'école où je vous dis tout ? 

Connu ainsi du fait qu'il portait une armure noire, le Prince Noir est Edouard de Woodstock, le fils ainé du roi Edouard III d'Angleterre : il sème la terreur et c'est lui qui a fait prisonnier Jean II le Bon.

 

Mais... et là, c'est une question d'école :

Pour quelle raison son armure était-elle noire ?

 

Vous croyiez que j'allais vraiment tout vous dire ? Ah, non ce serait trop facile ;-)

De la suite de cette histoire va éclater une guerre civile entre les familles de Lancastre et la famille d'York, toutes deux parentes des Plantagenet.

 

Cette guerre, connue sous le nom de "Guerre des Deux Roses" va inspirer l'auteur de Game of Thrones

 

Ce sont les Tudor qui occuperont le trône... famille aussi sanglante que celle des Plantagenêt...

Le bon côté, c'est que cette guerre a affaibli l'armée anglaise et permis à Charles VII, roi de France, de mettre fin à la guerre de Cent Ans... A tout malheur etc.

 

Montmorillon dont le pont date du XVème siècle dont seule l'arche centrale subsiste. Une autre curiosité est l'octogone qui s'inspire du Saint Sépulcre de Jérusalem mais il temps de nous régaler avec les macarons de chez Rannou-Métivier, la Grimolle aux pommes que le chef du Lucullus enseigne à de futurs chefs ?...

 

Lussac-les-Châteaux, hé oui, encore des châteaux mais ceux-là sont les pieds dans l'eau... enfin, ce qu'il en reste.

Les grottes de la Marché et des Fadets où on a trouvé des outils en silex, en os, en bois de renne, des galets gravés et des plaquettes de calcaire avec des représentations humaines... Traces de Cro-Magnon...

 

Le Roc d'Enfer à Lathus-Saint-Rémy : c'est là que Dieu a réussi à emprisonner le Diable sous le rocher mais on dit que celui-ci en sort les samedis de pleine lune pour faire la fête avec les sorcières et les diablotins... attention à ne pas vous y aventurer ! 

 

Le prieuré de Villesalem fondé au XIIème siècle est une véritable joyau de l'art roman poitevin.

 

Plus vers le nord-ouest de Poitiers, dans la vallée de la Vienne et de la Creuse :

Châtellerault dont la Manufacture d'Armes a été pendant 150ans le poumon industriel de la ville. En 2019, les "manuchards" ont fêté les 200 ans de "la manu"...

 

Le château des Ormes et la Roche Posay, station thermale connue pour ses cures dermatologiques et la qualité de ses produits dont la curiosité demeure le donjon : deux personnes positionnées dans des coins opposés de la salle chuchotent et s'entendent très distinctement alors que les autres personnes autour d'elles ne perçoivent qu'un vague murmure... étrange vous ne trouvez pas ?

 

Angles sur l'Anglin, l'un des plus beaux villages de France

A Soudun, vous rencontrerez peut être l'un des membres de la confrérie des tabliers noirs du Haut Poitou dont le but est la mise en valeur des vins et de la gastronomie locale :

Le vin le plus original ? Le Fié Gris

Le Fromage ? Le carré du Poitou

 

Au nord de Poitiers, 

Encore un château, celui des Roches à Vendeuvre du Poitou

Celui de Clairvaux architecture Renaissance... ça change

Le château de Coussay du XVIème siècle protégé par des douves en eau... très beau 

Et dans un autre style, celui de la Roche du Maine érigé vers 1520

 

Faye-la-Vineuse, prospère cité de 11 000 habitants au Moyen Âge ruinée malheureusement par les guerres de religion

Loudun dont le donjon est le seul rescapé de la destruction des fortifications par Richelieu... Une drôle d'histoire : l'abbé Grandier ose critiquer Richelieu au sujet de ses méthodes brutales. Curieusement, les sœurs d'un couvent de la ville sont possédées par le démon.

On fait appel à des prêtres exorcistes.

La mère supérieure, en transe, éructe le nom de l'abbé Grandier... Richelieu demande un procès pour sorcellerie. Le curé est torturé et brûlé vif !

 

Voici un extrait du film de Ken Russel intitulé "Les Diables", ça fiche un peu les jetons...

 

Il s'en passe des choses à Loudun !

C'est la ville de MARIE BESNARD surnommée l'empoisonneuse, acquittée, faute de preuves, après 12 ans de procédure !

Magistralement interprété par Muriel Robin :

 

C'est la ville de Théophraste Renaudot (devenu un prix attribué chaque année), médecin du roi et commissaire général des pauvres du royaume. Soutenu par Louis XIII, il ouvre en 1629 le premier bureau pour les offres et les demandes d'emploi et un service de consultation médicale gratuit.

En 1631, il fonde le premier journal de France 

 

misskonfidentielle.com

 

La Mothe-Chandeniers et son château du 18ème siècle, laissé à l'abandon depuis l'incendie de 1932, se perd au cœur d'une nature envahissante (les arbres poussent par les fenêtres...).

En 2016, des images prises d'un drone font le buzz sur internet. Les dons affluent et permettent de démarrer la rénovation du château... un premier chantier d'une durée de 7ans est en cours... Une belle histoire n'est-ce-pas ?

 

Le château de Ternay du 12ème siècle 

La Sainte Chapelle de Champigny-sur-Veude, seule survivante du château démoli sur ordre de Richelieu grâce au Pape Urbain VIII. 

 

Au fait, pourquoi dit-on "la SAINTE" chapelle ?

Oui, c'est cela... réponse dans le livre

 

Puisqu'on parle encore de Richelieu, tout ce qui pouvait porter ombrage à son projet de Cité Idéale était démoli.

Il serait de bon ton de vous poser cette question :

Pourquoi cet homme, Armand Duplessis de Richelieu, s'intéressait autant au Poitou ?

En fait, il y avait le Plessis-Richelieu, fief d'origine de la famille. Armand rachète le domaine de ses ancêtres et décide d'y bâtir un château moderne de style Louis XIII avec un bourg clos de murailles. La ville organisée sur un plan hippodamien représente une surface de 700m de long sur 500 de large. La construction s'étale de 1631 à 1642 (mort du Cardinal) et mobilise plus de 2 000 ouvriers.

 

Jean de la Fontaine qualifie l'ensemble de "plus beau village de l'univers".

 

Au sud de Poitiers

 

Charroux et sa tour Charlemagne (vestige d'une abbaye fondée par Charlemagne pour abriter une relique de la Vraie Croix.)

Lusignan et... et... oui ! Son château dont il ne reste que des ruines après avoir été démantelé sur ordre de Henri III parce qu'il était devenu un nid de protestants.

Construit par la fée Mélusine pour son mari Raimondin, fondateur de la maison de Lusignan, représentée par un dragon ailé.

Légende ? Et pourtant, c'est impressionnant le nombre de châteaux, de donjons et même de villes que cette fée a construit...

Ces deux-là se rencontrent lorsque Raimondin part à la chasse au sanglier et qu'il tue accidentellement son tonton... le comte de Poitiers.

Déboussolé, il erre quand soudain, il voit une femme d'une merveilleuse beauté près d'une fontaine.

Comme toute histoire d'amour, ça démarre bien. Ils se marient. Ils ont un fils Geoffroy. 

Comme toute histoire d'amour, il peut y avoir des "cadavres" dans le placard...

En l'occurrence, ici, la belle a assassiné son papa un samedi.

Le tribunal des fées la condamne ce jour-là à l'apparence d'une femme serpent !

Donc, le samedi, elle s'enferme pour prendre son bain.

Mais voilà, son beau-frère (de quoi se mêle-t-il celui-là ?) sème le doute dans l'esprit de Raimondin en lui insufflant que cela pourrait cacher un amant...

C'est terrible le doute... Raimondin veut en avoir le cœur net, ouvre la porte et découvre le secret de sa femme.

Celle-ci pousse un grand cri et disparait par la fenêtre.

Fin d'une belle histoire.

 

Leur fils partira en croisade et fonde le comté d'Ascalon en 1191, un fief du royaume de Jérusalem et son fils Aimery deviendra roi de Jérusalem.

Un autre membre de la famille, Hugues 1er de Lusignan, devient roi de Chypre. 

Il y a toujours une lignée qui reste à Lusignan pour s'occuper du domaine familial qui ne cesse de s'agrandir... Le plus célèbre est Hugues X de Lusignan dont je vous ai parlé dans le livre sur la Saintonge. 

 

Il nous reste l'Ouest de Poitiers à visiter, vers le département des Deux-Sèvres.

Entendez vous cet air ? C'est le plus connu du Poitou

 

Quant à l'instrument, il s'agit d'une trompe de chasse utilisée en vénerie.

 

Niort, siège de la MAIF, la MACIF et la MAAF... mais nous allons plutôt nous attarder sur l'Angélique de Niort, plante aux vertus médicinales innombrables que je vous détaille dans le livre.

Egalement appréciée en pâtisserie, on la retrouve aussi dans le Pernod, la Chartreuse, la Bénédictine et la Suze...

 

Niort et son donjon, sa vieille ville, l'hôtel de ville... une ville où il se passe beaucoup d'événements dont certains se passent place de la Brèche, règne des restaurants pour la grande joie des promeneurs...

 

Et des célébrités comme Françoise d'Aubigné, la future madame de Maintenon qui épousera Louis XIV, Jean Richard, l'interprète inoubliable du commissaire Maigret, Henri Georges Clouzot, auteur de quelques chefs-d'oeuvre du cinéma français dont Le Corbeau, Le Quai des Orfèvres, Le Salaire de la Peur ou les Diaboliques...

 

Aux alentours, le Moulin de Rimbault, la coulée verte, le Zoodyssée (spécialité : les animaux sauvages)

Et nous terminerons par Echiré : son beurre est, selon Alexandre Dumaine, le meilleur du monde !!

Rien que ça.

 

Coulon est la capitale du Marais Poitevin mais avant de faire une promenade en barque, arrêtons nous à l'auberge de l'écluse pour y découvrir un confit de porc aux mojettes ou alors, un mijet... Ah bon, c'est quoi ? Une soupe au vin frais et sucré dans laquelle on fait trempette avec du pain rassis.

 

Saint-Maixent-l'Ecole si on veut devenir sous-officier...

Parthenay : il y a la parthenaise... ça se mange ? Pas telle quelle, c'est une vache. Par contre, la Fouée, oui, c'est une boule de pain farcie de rillettes ou de mogettes, ça tient au corps ;-)

 

Bressuire est la capitale du bocage bressuirais

 

Thouars connue pour ses vignobles dont celui du domaine de la Rochelambert

Chez Daniel Favreau ce sera la Fouasse avec un bol d'Hypocras, le vin d'excellence des fêtes médiévales.

 

Luçon, un canal de km de long relie la ville à la baie d'Aiguillon. Tiens, c'est là que Richelieu a débuté sa carrière en qualité d'évêque.

En 1812, le port de commerce est florissant : fruits, plantes, épices viennent du monde entier.

Le rêve pour Henri Aimé Vrignaud qui créé une distillerie où vous pouvez goûter au Kamok, à la Troussepinette et au Pastis de Vendée... 

 

Fontenay-le-Comte était la capitale de la Vendée jusqu'en 1804, date à laquelle Napoléon créé La Roche-sur-Yon

 

Bien sûr, je suis certain que vous avez au moins entendu parler du Puy du Fou !

Elu meilleur parc d'attraction du monde. 

 

Les Herbiers, près du mont des alouettes et de ses moulins dont l'une des spécialités rustiques est la fressure poitevine (l'art d'accommoder les restes) à côté du farci poitevin, de la semoule d'au meuil, des bottereaux et plus célèbre : la brioche vendéenne !

 

Pouzauges, son château et son bois de la Folie

Mouilleron-Saint-Germain où vous trouverez la maison natale de Clémenceau

Mortagne-sur-Sèvre, point de départ du train touristique

 

Tiffauges et son château... qui devrait vous faire froid dans le dos car il s'agit du château de Barbe Bleue ! 

 

La chabotterie à Montréverd, là où fut capturé le chef royaliste vendéen Charrette de la Contrie qui mit fin à la guerre de Vendée le 23 mars 1796.

 

Montaigu connue pour sa digue... mise d'ailleurs en chanson...

 

Et la capitale de la Vendée, La Roche-sur-Yon et sa place Napoléon.

 

Quittons toutes ces villes pour aller vers l'océan et ses 140 km de plages de sable fin :

Sallertaine, Rairé et son moulin toujours en activité, Pont d'Yeu, Saint-Jean-de-Monts, Challans célèbre pour ses canards et ses poulets noirs, La Baie de Bourgneuf (fief de l'huître vendéenne), l'île de Noirmoutier où vous trouverez la meilleure pomme de terre du monde : la bonnotte.

L'île d'Yeu, la seule qu'aucun pont ne relie au continent.

Saint-Gilles-Croix-de-Vie, important port de pêche à la sardine. C'est là aussi que Benjamin Bénéteau débute, en 1884, les chantiers navals pour prendre un virage vers la plaisance. 

Les Sables-d'Olonne, point de départ du Vendée Globe : 80 jours en mer sans escale...

La Pointe d'Arçay : Talmont-Saint-Hilaire, La Tranche-sur-Mer, la Faute-sur-Mer, l’Aiguillon-sur-Mer, Jard-sur-Mer 

 

Quelle belle région ! 

Rendez-vous pour notre prochaine étape : La Guyenne !

 

 

 

 

 

LA SAINTONGE

31/01/2022

LA SAINTONGE

Son blason représente la mitre de Saint Eutrope, premier évêque de Saintes et martyr qui a christianisé la région au IIIème siècle.

Il convertit de nombreuses personnes dont la fille du gouverneur romain qui n'appréciât pas du tout !

Et régla le problème manu militari en le tuant à coup de hache puis décapita sa fille.

"Merci papa"...

 

LE RATTACHEMENT A LA FRANCE

Comme toujours, vous aurez tous les détails dans mon livre paru aux éditions TheBookEdition ou depuis mon site 

 

La Saintonge était l'un des comtés faisant partie du duché d'Aquitaine.

Avec le mariage d'Aliénor d'Aquitaine et du roi d'Angleterre Henri II Plantagenet, elle passe sous la domination anglaise.

Jean sans Terre, leur fils, nouveau roi d'Angleterre n'est pas en très bons termes avec Philippe Auguste, roi de France... qui sera vainqueur à la bataille de Bouvines en 1214.

Son fils, le futur Louis VIII le lion avait repris la partie de la Saintonge située sur la rive droite de la Charente.

A l'époque, Hugues X de Lusignan, un puissant baron poitevin, jouit au sein de l'Aquitaine d'une grande autonomie. Roi d'Angleterre et Duc d'Aquitaine lui fichent une paix royale !

Bon, il faut dire que Henri III est le fils de Jean Sans Terre et... de son épouse Isabelle d'Angoulême, celle-là même devenue veuve de son père... et remariée à Hugues ! Le roi d'Angleterre est donc son beau-fils. 

Vous suivez ? 

 

Suite à la bataille de Bouvines, la France occupe le Poitou. Louis VIII le lion va nommé l'un de ses fils comme comte de Poitiers : Alphonse qui sera adoubé en 1241.

 

Ah ! Question d'école :

C'est quoi l'adoubement ?  

 

Et l'apanage ? dont je vous parle dans mon livre sur la Champagne en vous expliquant ce qu'est "la non pareille". 

 

Pour en revenir à notre baron, il n'apprécie guère qu'une partie de la Saintonge lui échappe... Le jour de noël de l'an 1241, il s'en va insulter le comte de Poitiers dans son palais !

C'est sans compter avec le frère du comte, Louis IX notre "bon" Saint Louis, roi de France qui débarque dans le Poitou avec une armée de 30 000 hommes et des engins de siège.

Il s'empare de la place forte des Lusignan et de quelques châteaux...

Mais le roi d'Angleterre Henri III arrive à la rescousse de notre baron avec Raymond VII de Toulouse en renfort qui a gardé une dent contre le roi de France depuis la Croisade des Albigeois que je vous raconte dans le livre sur le Languedoc.

 

Le roi de France s'installe au château de Taillebourg qui appartient à un châtelain n'appréciant pas Hugues de Lusignan. Point vue car c'est un point stratégique entre le nord et le sud de la Saintonge.

Le 19/07/1242, les anglais et leurs alliés arrivent pour bloquer le passage.

Louis IX décide de forcer ce passage mais trois assauts échouent...

C'est alors que le roi de France accourt l'épée à la main avec 8 de ses meilleurs chevaliers, galvanise ainsi ses troupes et réussit à repousser les anglais qui se replient vers Saintes.

S'ensuit une mêlée générale. Les français ne lâchent rien.

Henri III s'enfuit pour éviter la capture ou la mort.

Ouf, la Saintonge est récupérée en entier et devient française !

 

Enfin, si c'était si simple, ce ne serait plus l'histoire de France ;-)

 

Louis IX part en croisade et meurt de maladie.

Alphonse de Poitiers accompagne son frère en croisade, tombe malade et meurt à son tour. 

Hugues X de Lusignan part aussi en croisade pour soutenir Henri 1er, roi de Chypre, son parent et se fait tuer lors du siège de Damiette en Egypte.

Henri III d'Angleterre décide de se joindre à la croisade et meurt subitement.

Que de morts ! Vive les croisades...

Seul, Raymond VII de Toulouse ne part pas en croisade mais... il tombe malade à Creissels près de Millau et... meurt aussi sans réaliser son rêve de reconquéte de ses domaines :

Là aussi, l'histoire est compliquée...

Raymond VII était cousin du roi d'Angleterre. 

Avant le départ en croisade, Louis IX désire faire la paix avec le roi d'Angleterre et signe un traité de paix à Paris le 28/05/1258.

Le sud de la Saintonge est rendu à l'Angleterre, par contre les provinces conquises par Philippe Auguste sont conservées par la France. De ce fait, le nord de la Saintonge est française.

 

Arrive la guerre de Cent Ans et le conflit reprend entre la France et l'Angleterre.

Après bien des péripéties, Duguesclin reconquiert la totalité de la Saintonge en 1371. Au moins, les Santonnais sont-ils à nouveau réunis sous la couronne de France par le roi Charles V le Sage en 1375.

 

Cette fois-ci, la Saintonge est bien française !

 

Au fait, une autre question d'école :

Quelles sont les provinces conquises par Philippe Auguste ? 

Facile si vous avez bien suivi... sinon, la réponse est dans mon livre 

 

Maintenant, nous pouvons visiter et déguster les spécialités de cette douce province :

D'Aunis, nous arrivons en Saintonge à Marennes bien connue pour ses huîtres dont la spécificité réside dans l'affinage en claires (bassins peu profonds alimentés en eau par des chenaux reliés à la mer)

Nous verrons le clocher de l'église Saint Pierre, le pont sur la Seudre, la pointe du Chapus et le Fort Louvois ainsi que le Moulin des Loges

La citadelle de Brouage remise à neuf par Richelieu : plus importante place forte de la côté atlantique mais qui perd de son intérêt à la fin du XVIIème siècle, période où les marais salants s'envasent alors qu'ils étaient une importante source de revenus.

 

Vous connaissez la presqu'il d'Arvert ? Elle se situe au sud de l'Ile d'Oléron entre la Tremblade, Saujon et Royan, royaume des "baignassouts"

Et avec l'accent s'il vous plait ! ;-)

 

Royan : une agréable station balnéaire avec de belles plages de sable fin, des anses abritées des vents et séparées par des falaises. A l'arrière, une forêt de chênes verts et des pins maritimes. Un climat doux et sain.

Lors des régates de Royan, depuis 1851, on s'habille comme à la Belle Epoque !

Attention à ne pas salir votre costume avec une niniche : à l'origine, c'est un bonbon au caramel mou à base chocolat mais en 1936, Raymond Audebert créé sa recette au caramel beurre salé en forme de sucette... Hum, miam miam

 

Tous les villages alentours sont à visiter et reflètent une certaine douceur de vivre :

Saint-Palais-sur-Mer (village de pêcheurs devenue station mondaine)

pour visiter et vous ravir les yeux, partez donc en randonnée sur le chemin des douaniers ou dans la forêt domaniale de la Coubre (5 000 hectares) !

La tremblade et ses deux parties bien distinctes : côté mer avec la plage de la Ronce et côté Seudre avec ses parcs à huîtres installés dans d'anciens marais salants.

Saujon et son port de Riberou qui était la plaque tournante pour le commerce du sel.

 

En allant vers le sud de Royan, 

Saint Georges-de-Didonne où, depuis 1986, est né les festival "humour et eau salée" rebaptisé 

 

                                                     

 

C'est aussi une autre station balnéaire

La conche de Saint-Georges, la pointe de Vallières et son phare, la pointe de Suzac et ses falaises.

Vous êtes fatigués ? 

Prenez une chambre à "La Vie de Château à Didonne" ou un thé...

Saint-Georges, là où Eugène Pelletan avait une maison : écrivain, journaliste et homme politique né à Saint-Palais. 

Avant d'être une station balnéaire, c'était une petit port de pilotes lamaneurs chargé de guider les navires sur la Gironde jusqu'à Bordeaux.

Meschers-sur-Gironde avec ses blanches falaises criblées d'habitations troglodytiques et ses superbes plages de sable fin.

 

Ah c'est là aussi où je vous raconte comment un certain Cadet fit fortune !

 

Les grottes de Régulus et les carrelets. Connaissez-vous la pêche au carrelet ? 

En parlant de pêche, le caviar de Gironde est devenu célèbre même s'il ne provient que de l'élevage car l'authentique esturgeon est protégé : il est interdit de le pêcher.

 

Mais de quelle façon est-il devenu célèbre ? L'histoire est assez incroyable !

Vite, acheter mon livre, vous passerez un bon moment et apprendrez forcément des choses même sur votre région...

 

Talmont-sur-Gironde, ancienne bastide fondée par le roi d'Angleterre et le duc d'Aquitaine Edouard 1er

 

Question d'école :

Qui appelait on "longues jambes" ? 

 

Et l'expression "Maille à partir", d'où vient-elle ? Cette réponse, je vous la donne ici :

La maille était au moyen-âge le nom de la plus petite pièce du système monétaire de l’époque, elle valait un demi-denier


« Partir », ici, doit se comprendre dans son ancien sens de partager.
Comme il était impossible de partager une maille, avoir maille à partir signifiait un conflit entre deux personnes

 

Talmont, c'est aussi l'église Sainte Radegonde, les falaises de Caillaud.

En 1975, des photographies aériennes ont révélées l'existence d'un port gallo-romain au lieu-dit du Moulin du Fâ. On suppose que c'était la ville de Novioregum qui commerçait avec Mediolanum Santonum (Saintes) et Burdigala (Bordeaux). 

40 ha ensevelis sous des champs cultivés... 2 ont été dégagés autour des vestiges d'un temple circulaire devenu un moulin. 

 

Mortagne-sur-Gironde campée sur de puissantes falaises dites "mortes" car elles ne sont plus baignées par les flots de l'estuaire.

Saint-Sorlin-de-Conac et son port Vitrezay, au coeur de 60 ha ayant pour mission de sensibiliser au milieu naturel de l'estuaire de la Gironde. 

Saint-Dizant-du-Gua et son château de Beaulon style renaissance et, dans le parc, des exsurgences artésiennes appelées "fontaines bleues".

Dans le livre, je vous raconte l'épopée de Pierre du Gua de Mons qui vendit une grande partie de ses terres afin de financer une expédition vers le Canada suivant, en cela, les traces de Jacques Cartier, la découverte des peuples indiens et le commerce des fourrures etc.

 

Saintes, Capitale de la Saintonge

elle s'étend de part et d'autre d'une boucle de la Charente. 

Le plissement alpin a commencé là il y a 65 millions d’années, formant le synclinal girondin dans le quel vont s’engouffrer les eaux de la Dordogne et de la Garonne, conduisant à la formation progressive de l’estuaire de la Gironde avec ses falaises et ses conches que nous avons découvertes plus haut. Sainte est bâtie sur le synclinal situé à l’est.

Comme toute grande cité romaine, on y trouve un amphithéâtre, des thermes et des temples dont il reste quelques vestiges.

 

Une belle histoire racontée par Evariste Poitevin dit "Goulebenéze", écrivain, barde et chansonnier d'où l'expression "la goule bien aise" = figure réjouie d'un bon vivant !

  Vous avez vu cette binette ? C'est vrai qu'il a l'air "bien aise"...

Ecoutez çà 

c'est en patois mais l'histoire est savoureuse...

 

D'ailleurs, en fin d'article, je vous donne les six restaurants afin de "vivre à la charentaise" ha ha, vous me direz comment vous vous portez à la fin de la journée ! ;-)

 

Saintes est à visiter en long, en large et en travers tellement elle est riche avec son berceau de la cité, le quartier Saint-Pierre, la place du Marché, de la Synode, ses ruelles piétonnières, ses arcades, la cathédrale Saint-Pierre et son clocher couvert d'un dôme en cuivre, ses cloches appelées Pierre, Marie et Louis... l'ancien échevinage, l'ancien couvent des Jacobins, le Logis du Gouverneur etc etc

 

En Saintonge, faites le tour des églises romanes : elles ont toutes un spécificité intéressante et datent du 12ème siècle : une dizaine dans mon livre de répertoriées avec de belles photos.

 

Beaucoup de bâtiments sont construits avec la pierre de Crazannes, résistante aux intempéries et aux assauts de la mer malgré la finesse de son teint, véritable pierre de luxe, dont les carrières sont envahies par la végétation après avoir été exploitées pendant 2000 ans ! (Fermeture en 1955)

 

La Roche Courbon et son château : intérieur et extérieur magnifiques !

Autre style tout aussi charmant avec le château du Port-d'Envaux qui a inspiré Charles Perrault pour son personnage du marquis de Carabas et le Chat Botté...

Pas très loin, le château de Panloy, toujours resté dans la même famille depuis le 18ème siècle.

 

Saint Césaire mérite un détour pour son site préhistorique où vivaient des hommes de Néandertal, actuellement "Pierrot et Pierrette" sont figés pour l'éternité... 

 

Pons dont les ancêtres firent parler d'eux. Les sires de Pons relevaient directement du roi de France. 

"Si roi de France ne puis être, sire de Pons voudrais être", c'est dire leur puissance !

 

Située sur la route de Saint-Jacques-de-Compostelle, cette ville devient un centre religieux actif pour l'accueil des pèlerins.

 

Un parc de loisirs "au château des Enigmes" permet de visiter le château d'Usson au travers d'un jeu de piste... peut être trouverez vous un trésor dans les souterrains ?  

 

Jonzac réputée pour ses thermes troglodytiques (sources riches en sels minéraux) et pour vos heures de loisirs, un parc aquatique couvert de 10 000 m² "les Antilles"

 

Sur la rive droite de la Seugne se trouvent deux collines :

La colline de Montquimar et le mont Balaguier (château du 15ème siècle)

Sur la rive gauche, le cloitre des Carmes devenu centre culturel, le moulin à vent du Cluzelet qui produit encore de la farine et au moulin à eau de chez Bret, c'est l'huile de noix.

 

Montendre, ville fortifiée aux rues étroites située aux confins de la Saintonge (Charente-Maritime) et de la Guyenne (Gironde). Sans vous perdre, passer donc une journée au parc Mysterra...

Montguyon, un village dominé par les ruines d'un château du 13ème siècle où se déroulent des fêtes médiévales et faites un détour à l'allée couverte de la "Pierre Folle", un dolmen érigé il y a environ

4 000 ans.

 

Saint-Jean-D'Angély et son blason où figure la tête de Saint Jean Baptiste sur un plateau

Pourquoi ? Toute l'histoire dans mon livre 

A voir l'Abbaye Royale dont la construction débute au 9ème siècle. Devenue un marché couvert, elle a été transformée en salle des fêtes. 

Le Musée des Cordeliers, la Fontaine du Pilori, l'Echevinage, la Tour de l'Horloge... méritent votre attention. 

Saint-Savinien-sur-Charente édifiée sur un méandre de la Charente, cette jolie ville en tira sa richesse en étant port de rupture de charge, d’où les 2,5 km de quais longeant encore aujourd’hui le fleuve.

 

Matha, son château, la distillerie Brugerolle et la bambouseraie d'un viticulteur passioné : Joan Brisson

et Dampierre-sur-Boutonne avec son château Renaissance et l'asinerie du baudet du Poitou

 

Nous emmènera-t-il jusqu'en Poitou que nous visiterons très bientôt...

 

Mais avant de partir

 

A DEGUSTER : 

L'éclade de moules

les moules sont disposées pointes vers le haut sur une planche et recouvertes d'aiguilles de pin que l'on enflamme)

 

La mouclade

moules à la marinière nappées de sauce à la crème ou les sardines de Royan

 

A Didonne, un discret restaurant familial bénéficie pourtant d'une solide réputation depuis 1922 "La Tarte aux Prunes". Dans mon livre, je vous rapporte un bel hommage donné à l'ancêtre de cette famille. 

 

Sur les hauts de Talmont, vous trouverez un joli vin sec et fruité à base de colombard, un cépage blanc doré de la région devenu rare.

 

L'écluse du port de la Rive permet de garder le bassin à flot. C'est le point de départ pour la pêche aux pibales (alevins d'anguilles nés dans les Caraïbes). Leur chair fine et savoureuse est recherchée par les connaisseurs comme Alain Ducasse qui les cuisine en vinaigrette...

 

Les cagouilles, plat régional par excellence préparées à Courcoury farcies à la saucisse dans une sauce tomate... Mais au fait, c'est quoi les cagouilles ?

 

 

A Pons, les madeleines de chez Colibri

 

A Mosnac, au restaurant du Moulin du Val de Seugne, vous pourrez faire une halte et découvrir "le grillon charentais" (entrée froide à base de morceaux maigres de porc, rissolés, confits pendant des heures avec de l'ail, du poivre, de la noix de muscade et un peu de sel... de l'Ile de Ré.

 

Pour les amateurs de Cognac, passez donc à la Tonnellerie Allary à Archiac qui perpétue un savoir-faire français depuis nos ancêtres les gaulois ! Elle fournit, bien sûr, la région mais exporte sur cinq continents...

 

Les restaurants à Royan pour faire comme Goulebenéze :

Le Saintonge 

« une bonne roûtie dans ine moque de vin bian »

L'Adresse 

« une petite bouchée avec in p’tit mourça d’feurmajhe à croûte roujhe avec un bon cot d’vin bian »

Le Batiâ

« là jhe manjhe la soupe, fais ine bonne godaille avec dau vin roujhe »

La Musardière

« vers troué z-heures, manjhe in p’tit d’feurmalhe bian avec in gousse d’ail, bouet in bon cot d’vin bian »

Le Parvis

« vers cinq heures deux, trois feuves avec de la sau, ou beun ine pomme, ine pouère et (bien sûr !) in bon cot d’vin bian »

La Terrasse

« à neuf heures, ine assiétée d’moujhettes (les haricots du coin), in p’tit restant d’daube de boeu, in brin d’salade et m’en vas m’saquer dans mon lit »

 

Et pour digérer tout ça, un brulot charentais à déguster au domaine de Castel-Sablons qui nécessite tout un cérémonial aussi beau à voir qu'à boire...

 

Direction LE POITOU...