Comment la France s'est-elle construite ? D'où vient le nom de chaque Province ? Leurs Spécialités et leurs Traditions...

Yves Denizot fait ses recherches et travaille seul, bénévolement. Si vous appréciez l'histoire comme il vous la raconte sur nos provinces historiques de France et souhaitez participer aux frais inhérents à la création, au maintien et aux articles de ce site,

Vous pouvez le faire sur Paypal.me - Merci de votre soutien

 

Une collection est en cours d'édition chez TheBookEditions, vous pouvez (vous) offrir le livre de chaque province

"Les Provinces Historiques de France"
1 2 3 4

Provinces

LE BOURBONNAIS

15/02/2023

LE BOURBONNAIS

C'est un nom très ancien d'origine gauloise qui vient du dieu Borvo "le dieu des sources bouillonnantes" autrement dit nous allons entrer dans une province où les eaux thermales ne manquent pas pour le plus grand bien de tous !

Savez vous que celles de Bourbon l'Archambault furent un lieu très prisé de la duchesse de Montespan, la maitresse officielle de Louis XIV dont Madame de Sévigné la présentait comme une des plus surprenante beauté dotée d'un esprit fin, cultivé... mais elle était aussi capricieuse, autoritaire, dépensière, pleine d'ambition et faisait des scènes à son amant - le roi tout de même ! -, se targuant d'une famille plus ancienne que la sienne.

 

Ils auront 7 enfants que le roi reconnu comme légitimes.

 

On dit de cette époque qu'elle fut la plus brillante et la plus glorieuse du règne du Roi Soleil.

 

LE RATTACHEMENT AU ROYAUME DE FRANCE

La seigneurerie de Bourbon fait partie de la famille royale avec le mariage du frère puiné de Saint Louis et l'héritière du fief qui en fait le Comte de Bourbon.

La branche aînée des Bourbons ont le titre de duc et dans mon livre, je vous explique pourquoi ils poseront beaucoup de problèmes aux rois de France !

 

Toujours et encore des histoires de territoire, d'intrigues et d'épousailles...

 

Toujours est il que c'est grâce à une branche cadette discrète et peu fortunée mais dotée d'une bonne descendance qu'ils monteront sur le trône de France !

Un petit indice : merci Saint Louis.

 

Sur leur blason, les fleurs de lys rappellent leur appartenance à la famille royale mais il s'agit d'une branche cadette, il a été ajouté une brisure rouge. 

 

TOUT SAVOIR SUR LE BOURBONNAIS

Déjà, le patois composé de la langue d'oil et de la langue d'oc

 

En voici quelques exemples

Si vous êtes beurdin (simple d’esprit) allez au debeurdinaire, un sarcophage garni de reliques à l’église de Saint-Menoux.
Si vous y posez la tête, vous recouvrerez la raison.
Le cafeurgnon c’est le débarras derrière la maison.
Si ça dâle, gare aux coups de soleil. Mais ne débeurnaclez pas tout (enlever). Mettez-vous plutôt à l’écouet (abri).
Un gât, c’est un gars, et donc une gâte, c’est une fille.
Les aventures de moitié de jo, le petit coq, sont connues de tous les enfants.
Si vous faites le quetou (malade), allez-au lit !

 

Deux spécialités se distinguent pour cette province :

le pâté aux tartouffes (pomme de terre) et la pompe aux grattons servie tiède à l'apéro et puis si ça viourne, c'est que vous n'allez pas droit... ha ha 

 

Et ça risque de "viourner" encore plus si vous exécutez une bonne bourrée traditionnellement jouée à la vieille, la cornemuse et l'accordéon  ET  les sabots !

  Elles sont belles les bourbonnaises avec leurs chapeaux !

 

Une autre belle dame (sans mauvais jeu de mots ;-) c'est la poule bourbonnaise blanche avec des marques noires sur le carnail, la queue et les ailes

Et en parlant de queue, celle du braque bourbonnais (chien de chasse rustique) est courte et sa robe est blanche finement moucheté de marron...

 

ALLEZ ON VISITE !

Et on commence par la capitale : Moulins 

Son blason a 3 fleurs de lys, marque des "bonnes villes" c'est à dire qui paient bien leurs impôts et fournissent des milices pour l'ost royal.

 

Tout commence par une belle histoire pour Moulins :

Un sire de Bourbon, perdu après une journée de chasse, trouve refuge dans un moulin et... tombe amoureux de la meunière - que les Dieux sont bons et facétieux ! -

Il fait bâtir un relais de chasse qui est le palais ducal actuel. La ville se développe autour.

 

Le pont Régemortes mérite aussi qu'on s'y attarde. A l'époque, les ponts sont en bois mais les crues les emportent facilement.

Au XVIIIème, le premier architecte du roi Jules Hardouin-Mansart construit en 6 ans un majestueux pont en pierres avec trois grandes arches.

Mais la crue de 1711 aura raison de ce bel édifice... d'une année...

Ce n'est qu'en 1753 qu'il sera reconstruit par l'ingénieur des Ponts et Chaussées Louis de Régemortes avec plus d'arches et de bons points d'ancrage sur la roche dure et il est toujours là !

 

Le château des ducs de Bourbon fut construit aux 14ème et 15ème siècles, agrandi à la fin du 15ème par Anne de France, fille ainée de Louis XI et Pierre de Beaujeu, duc de Bourbon, son époux.

Un incendie détruit le grand corps de logis en 1755.

Le château devient une prison de 1775 à 1983

Classé depuis 1926 comme monument historique.

 

Outre la magnifique cathédrale, arrêtez vous près du Jacquemart pour les douze coups de midi que les automates de la famille "papa, maman et les 2 enfants" ne manquent pas de sonner.

 

Puis allez donc vous acheter les palets d'or : plus d'un siècle que la délicatesse de la ganache, la touche raffinée du café sont une pièce incontournable des amateurs de chocolat !

 

Et reposez vous au grand café, lieu chic de la vie moulinoise, où l'esprit de Coco Chanel rêve toujours de music-hall. Son premier succès "Qui qu'a vu Coco dans l'Trocadéro" d'où son surnom et sa marque

Et la suite de l'histoire est dans le livre ;-) 

 

Quittons Moulins pour ses alentours 

 

Pour le bonheur des grands et des petits, le PAL, parc d'attractions avec un espace animalier.

Yzeure qui était un centre important de poterie spécialisé dans les statuettes et les figurines en terre cuite blanche à l'époque gallo-romaine.

 

Le château d'Avrilly situé dans un parc de 100ha agrémenté d'un canal offre une magnifique perspective.

 

Celui du Riau, situé aux confins de l'Allier et de la Nièvre, se compose de plusieurs constructions dont le bâtiment le plus remarquable est une ancienne grange aux dîmes, élevée en 1584, dont les écuries occupaient le sous-sol tandis que le grain était entreposé dans les 3 salles supérieures

 

L'arboretum de Balaine, créé en 1804, mérite toute votre attention.

 

Châtel-de-Neuvre et son église romane

 

A Lurcy-Lévis, le circuit automobile avec 5 configurations différentes et une immense ligne droite de 1,5km pour les essais aérodynamiques des écuries de formule 1.

Il y aussi un vélodrome créé en 1897, l'un des plus anciens de France.

Le château, édifié au XVIIème siècle à l'emplacement d'une ancienne forteresse dont la configuration est bien particulière (descriptif dans mon livre)

Et Lurcy a aussi son église romane !

 

Le château de Béguin, ancien château fort, est devenu un hôtel de luxe... Vous y verrez beaucoup de Ferrari si vous voyez ce que je veux dire ;-) 

 

Celui de Neureux est le plus ancien de la commune... malheureusement dévasté par un incendie en 2015. C'est la famille Planckaert qui en fait la restauration.

 

Question d'école :

Ce nom vous dit il quelque chose ? Allez ! Facile pour ceux qui ont bien connu les années 80/90

Un petit indice : 

Neureux est devenu plus célèbre en Belgique qu'en France ! 

Et la réponse est... dans mon livre bien sûr ;-) 

 

Street Art City : un espace consacré à l'art urbain ouvert depuis 2017. 13 bâtiments recouverts de fresques par les street-artists du monde entier.

 

Dans mon livre sur la Bourgogne je vous parle de la race charolaise et bien, l'autre pays de cette race n'est autre que le bocage bourbonnais où elles se régalent dans ce paysage vallonné, cloisonné de haies (les bouchures) et quelques massifs forestiers. 

Les habitations sont dispersées en lieux-dits, en petits villages ou en hameaux et bien sûr, partout des églises toutes plus belles les unes que les autres :

Franchesse, Ygrande avec aussi son château devenu un hôtel de charme et la maison de Emile-Guillaumin dont les livres sont de vrais documents sur le monde rural de l'Allier au 19ème siècle, Meillers avec son chapiteau des animaux musiciens, Autry-Issards et son tableau d'une belle Déposition de Croix (école flamande), Saint-Menoux - parmi les plus belles du Bourbonnais - où se trouve le débrédinoire... une belle histoire que je vous raconte dans le livre et rappelez-vous lorsque je vous parle du dialecte bourbonnais.

 

Agonges en grès ocre qui, en dehors de son église, est le village aux 13 châteaux !

Vous vous rendez compte 13 châteaux, 307 habitants !!

Ils sont tous répertoriés dans mon livre mais on peut se demander pourquoi autant de châteaux ?

Alain Martin St Léon, propriétaire du n°8 a fait des recherches à ce sujet

Rien que pour tout cela, vous devriez sans tarder acheter mon livre car moi aussi, je fais mes recherches !

 

Souvigny est un centre religieux lié à la famille des Bourbons.

En 2015, elle célèbre le 11ème centenaire de sa fondation avec Louis de Bourbon à sa tête : né en 1974, il est le prétendant légitimiste au trône de France. S'il cela arrivait, il serait Louis XX.

Tiens, curieux, le dernier roi s'appeler Louis XVIII, frère de Louis XVI... où sont passés les autres ? 

Réponse... vous connaissez la suite ;-)

 

Revenons au centre religieux que monseigneur Laurent Percerou, évêque de Moulins a déclaré "Sanctuaire de la Paix" en 2017. dans la fidélité à la vocation profonde d'Odilon de Mercoeur, 5ème abbé de Cluny où il repose en paix.

L'église est un très bel édifice datant du XIIème siècle. Toute une histoire...

Ce serait péché que de ne point vous parler de la colonne du zodiaque, un chef d'œuvre unique au monde

 

Noyant-d'Allier... bizarre, il y a une pagode entourée de statues de Bouddha ? 

Après la fermeture des mines de charbon en 1943, Noyant devint terre d'accueil et reçut en 1955, 200 familles de rapatriés d'Indochine dans les corons désertés.

Ceci explique cela...

 

Continuons les églises...

Le Montet : l'église a été transformée en forteresse, Buxières-les-Mines, Hérisson considéré comme l'un des plus beaux sites du Bourbonnais ! Un village médiéval dominé par un imposant château fort en cours de restauration et CAPITALE DU WHISKY BOURBONNAIS !

Pour la petite histoire, monsieur Balthazar, son créateur, n'avait pas le droit de l'appeler Bourbon car ce nom avait été accaparé par les américains, donné en l'honneur du roi Louis XVI... alors, plein d'humour, monsieur Balthazar l'a appelé Hedgehog ce qui veut dire hérisson en anglais ! 

 

et sa "Bourbonnaise des Iles" a tellement de succès qu'elle est en rupture de stock ! (liqueur parfumée à l'orange, oseille, vanille, menthe et clou de girofle) 

et la bouteille est très très... attrayante ha ha ha

 

Les églises du Bourbonnais sont réputées puisque 25 d'entre elles ont été peintes dont l'église Saint Pierre de Châtefoy.

 

Meaulne se trouve au confluent du Cher et de l'Aumance. Oui, oui c'est ce village qui a donné son nom au héros du roman d'Alain Fournier "Le Grand Meaulnes" mais l'action se passe à Epineuil-le-Fleuriel : voir le livre sur le Berry.

 

Vallon-en-Sully, au bord du canal du Berry, se distingue par ces constructions en grès rose du pays comme son église... 

Non loin de là, le château de Peufeilhoux offre un univers d'exception. 

 

Ah, sortons un peu en forêt !

Celle de Tronçais par exemple où la création de la futaie de chênes remonte à Colbert, désireux d'une marine puissante pour le royaume de France.

Plusieurs de ces chênes ont plus de 400ans avec des circonférences de plus de 6m !

 

C'est à Cérilly que l'ONF organise en octobre de chaque année une vente aux enchères de bois dont les principaux acheteurs sont surtout des tonneliers et pensez-y lorsque vous verrez ces tonneaux qui permettent la maturation des grands vins et du cognac :

En 2022, un lot pour un arbre seul de 220 ans de 14 m3 s'est vendu à... 1 791€/m3 ! 

Le record de 2018 est battu...

 

La Fontaine Viljot a toute une histoire :

Les moines du couvent situé à cet endroit furent foudroyés pour avoir oublié la messe de minuit le jour de Noël... trop occupés à festoyer !

Le couvent et l'église engloutis dans une grande tourbière d'où jaillit l'eau de la fontaine.

On dit qu'à la nuit de Noël, vous pouvez entendre les cloches sonner !

 

En parlant d'eau, l'étang de Saint Bonnet a une base de loisirs nautiques et celui de Saloup est coupé en deux par la D145 d'où un sentier mène à la chapelle Saint-Mayeul.

 

Au nord de la forêt, Ainay-le-Château est une place forte avec son château fort, les remparts, les douves et 24 tours... Pour y entrer ? 4 portes

Pour visiter ? L'église Saint-Etienne, la porte de l'Horloge et la spécialité locale : les droguets (tissus fabriqués à base de laines fines et de chanvre)

 

Le château de Saint-Augustin est un ancien RV de chasse. Le corps de logis est surmonté d'un belvédère et flanqué de deux ailes basses... architecture typiquement bourbonnaise.

 

Montluçon, la grande ville de l'ouest du Bourbonnais, au bord du cher avec son centre médiéval regroupé autour du château des ducs de Bourbon construit pendant la guerre de Cent Ans par Louis II de Bourbon.

Pour chasser l'hiver et célébrer l'arrivée du printemps, rien de mieux qu'un bon carnaval !

 

Après la fête, reposez vous au Grenier à Sel facile à trouver : il est derrière le château ! Et puis, faites attention aux élèves de l'école de gendarmerie qui s'exercent à mettre des PV...

 

Pas loin de Montluçon, l'étang de Sault apprécié des pêcheurs qui alimente le canal de Berry.

Domérat, son église et son bacchus. Huriel qui rappelle un épisode du roman "Les Maîtres Sonneurs" écrit par George Sand en 1853.

 

Êtes vous sportif ? le Donjon de la Toque vous offre un beau panorama de la région... Vous n'avez que 105 marches à monter ;-)

Y verrez vous

- L'église Notre Dame en style berrichon et auvergnat ? Sa particularité est son narthex surmonté d'une tribune à laquelle on accède par 2 escaliers droits. En 2003, on a retrouvé d'anciennes peintures murales.

- Le pont de Courtoux sur le Bartillat, pont médiaval à deux arches sans parapet

- l'église de Saint-Désiré qui faisait partie d'un prieuré

 

Pas certain... redescendez pour Néris-les-Bains et ses eaux chaudes déjà connues du temps des romains et logez dans une des villas belle époque... entre deux cures, visitez l'église, une nécropole mérovingienne, les objets gallo-romains retrouvés au cours des fouilles (maison du patrimoine), le parc des Chaudes et ses trois piscines antiques et ce qui fut l'amphithéâtre.

 

Commentry, ancien bassin minier où fut trouvé un fossile de meganeura monyi, vers 1880, une libellule aussi grosse qu'un pigeon ! Vous imaginez ?

 

Colombier, là aussi l'église, le prieuré... surtout connu pour les pèlerinages à Saint Patrocle, apôtre du Bourbonnais au 6ème siècle qui, manquant d'eau pendant la construction de l'église, lança son marteau si fort qu'il fit jaillir une source en retombant à 300m du chantier !

Un vrai miracle.

 

Avant d'arriver aux gorges de la Sioule, Malicorne vaut le détour pour son église très ancienne entièrement voutée d'ogives.

Les gorges de la Sioule... comme si la rivière avait entaillé de force le paysage : l'harmonie des couleurs, entre le bleu de l'eau et le vert des arbres font de ce paysage une vue d'émotion.

 

Voyageons le long de ces gorges si belles :

Ebreuil où la châsse de Saint Léger (en bois recouvert de cuivre argenté), repose derrière le maitre-autel de l'église. La route en corniche domine la Sioule...

Au-dessus des gorges qui débutent par le roc Armand, le château fort de Chouvigny dresse son imposante masse crénelée.

A Menat, le Gîte à fossiles regroupe tout ce qui a été trouvé là où un lac s'étendait il y a 50 millions d'années, le passage du pont de Menat (le seul pour traverser la Sioule) surveillé par le Château-Rocher. Les vues sont magnifiques !

 

Lisseuil et son église romane qui a une particularité : un clocher à peigne.

Je vous explique ce que c'est dans le livre ;-) quant à sa vierge en majesté en bois polychrome, elle a... 800 ans une bien belle dame où le temps n'a plus de prise !

 

Ayat-sur-Sioule où est honoré le général Desaix qui prit part à la campagne d'Egypte et celle d'Italie aux côtés de Bonaparte. Il meurt en héros à la bataille de Marengo.

C'est à cette victoire qu'on doit le "poulet Marengo" hé oui ! Puis viendra le veau Marengo...

 

Une tranquille station thermale aux 22 sources à Châteauneuf-les-Bains.

Le pic Alibert surmonté d'une statue de la Vierge de l'Espérance.

 

La presqu'ile de Saint Cyr est un éperon granitique boisé qu'entoure une boucle de la Sioule ressemblant au méandre de Méandre de Queuille que la Sioule a creusé...

 

Saint-Gervais-d'Auvergne... le viaduc des Fades (92m de haut), là où passait la ligne de chemin de fer Clermont-Ferrand Montluçon transformée en vélo-rail.

 

Chartreuse du Port-Ste-Marie : un site sauvage au fond de la vallée de la Sioule où restent les vestiges d'une abbaye vendue comme bien national par la révolution et laissée à l'abandon.

La restauration serait envisagée par des passionnés... à suivre

 

Miremont et son musée "Retour sur le passé", son église bien sûr et son château idéal pour organiser un mariage de rêve.

Celui de Pionsat est plutôt destiné à d'agréables fêtes musicales.

 

Passons au sud du Bourbonnais

Gannat habitée par des dinosaures sur la colline de Paléopolis (rire... mais ils sont bien là !)

 

Jenzat, capitale de la vielle à roue, pas si simple que çà à jouer malgré les apparences...

 

Charroux et sa moutarde apprécié des gourmets pour son goût très particulier obtenu en broyant les graines à la meule de pierre.

Ses maisons médiévales, rues pavés... il fait bon s'y promener

 

Le château de Chareil a été remis en valeur et... tiens, 

 

il y avait longtemps... Une question d'école :

A quoi doit sa renommée Saint-Pourçain-sur-Sioule ?

Et quelle est l'histoire ? Pages 116/117 du livre ;-)

 

Quand vous aurez trouvé, je vous inviterai peut être à l'auberge du Pont.

 

L'ancienne forteresse de Billy devenue château lance un appel pour être retapée

Des amateurs ? Y'a du boulot !

 

"S'il n'était pas mort, il Serait encore en vie" ! La Palisse l'eut dit !!

Tout ça à cause d'une histoire de faute d'orthographe... pour les détails, voir mon livre 

et voilà pourquoi La Palisse (la ville) est réputée... pour cela et pour ses embouteillages remémorés tous les ans : c'est la fameuse N7 !

racontée par André Manoukian

Que représentait cette fameuse Nationale 7 ?

 

Jaligny-sur-Besbre, une des plus anciennes villes du Bourbonnais remontant à l'an 67 et son château fort en impose ! C'est là aussi que se situe le roman "La soupe aux choux" de René Fallet qui deviendra un film truculent en 1981 avec, en vedette, Louis de Funès et Jacques Villeret...

 

Le plan en équerre du château de Beauvoir est inhabituel pour un château.

 

A Arfeuilles, à la fête du cou de l'oie tous les 15 août, des cavaliers armés de sabres tentent de couper le cou d'une oie morte (heureusement) suspendue par les pattes.

 

Et nous voilà dans un lieu très prisé : VICHY

Certainement, la plus élégante ville thermale de France !

Luxueuse avec ses palaces, ses villas, des chalets construits pour accueillir Napoléon III et sa suite, son kiosque à musique, son opéré, son casino et son Centre Thermal des Dômes... un vrai palace !

 

Est-il besoin de parler ses eaux ? 

Tout est beau, chic appelant à la promenade et aux gourmandises raisonnées de la table de Marlène !

Vous faites une cure, pas forcément un régime car les bonnes douceurs, ce n'est pas ce qui manque :

les pastilles Vichy, les sucres d'orge, les perles de la marquise, la pâte de fruit au vin rouge de Saint Pourçai, les chocolats Valéry Larbaud, les guimauves faites maison, la confiserie "Aux Marocains"

Oh la la ! J'en ai encore l'eau à la bouche.

 

Cela mérite de prendre un bon bol d'air au site des Hurlevents.

 

A Busset, le château domine la vallée de l'Allier : un bel ensemble et vous remarquerez la poterne d'entrée précédée du pont-levis, la tour d'Orion et les 4 tours...

 

La Montagne Bourbonnaise descend en pente douce vers la plaine de l'Allier : c'est la station de loisirs du Bourbonnais (randonnée, luge d'été, descentes en tyroliennes, kart, ski nordique l'hiver, raquettes et même ski alpin à la Prugne.

 

Peut être vous attarderez vous en allant à Saint-Nicolas-des-Biefs pour éclaircir le grand mystère de la route magique ?! 

Dans la descente, au point mort, votre voiture repart toute seule en... marche arrière !

Regardez :

  Vous le croyez ça ? C'est dingue !

 

Pour se remettre de ces émotions, nous allons terminer chez Véronique et Jérôme Gendreau de la fromagerie de Pierrefitte pour manger leur Chambérat accompagné d'un verre de Saint-Pourçain !

C'est quoi le Chambérat, un fromage bien sûr mais de vache, de brebis ? Comment est il fabriqué ?

Réponse page 134 ! 

 

Allez, je vous laisse à votre dégustation et m'en vais ragaillardi vers la province voisine : La Marche !

Vous ne connaissez pas ? Raison de plus pour la découvrir, 

 

L'ANGOUMOIS

08/01/2023

L'ANGOUMOIS

Le blason est celui des Taillefer : en fait, si vous voyez des losanges, vous avez tout faux car il s'agit en réalité de taillé et de tranché rappelant le fait d'armes de Guillaume Taillefer qui fendit de haut en bas le chez des envahisseurs normands malgré son armure et ce, d'un seul coup d'épée ! Je vous dis : ils étaient des durs à cuire...

En 1200, le comté est l'objet d'une rivalité entre rois d'Angleterre implantés en Aquitaine et rois de France.

Jean sans Terre (roi d'Angleterre) enlève Isabelle, fille unique d'Aymar Taillefer, comte d'Angoulême.

Philippe Auguste (roi de France) confisque aussitôt ses biens ce qui, bien sûr, se termine par beaucoup d'hostilités entre les 2 royaumes...

En 1308, le comté est annexé au royaume de France

Les anglais le reprennent en 1360

Les français se le réapproprient en 1373 ainsi vont les guerres...

Les anglais toutefois, y conserveront 2 forteresses enfin... jusqu'en 1445 où Charles VII chasse les anglais hors de France (voir livre sur la Guyenne

Le comté avait fini par échoir au frère cadet de Charles V, Louis d'Orléans... C'est de cette famille que nait François 1er, le 12 septembre à Cognac.

Il est en tête sur la liste des prétendants au trône et c'est en tant que roi qu'il rattache sa province d l'Angoumois au royaume de France.

 

Question d'école :

Savez vous d'où vient le nom "Angoumois"

Je peux vous dire qu'il y a un lien avec les sources sacrées qui forment le ruisseau de l'Aguienne... la suite est dans mon livre

 

Pour l'histoire, c'était le territoire d'une nymphe ombrageuse à qui on devait demander la permission de passer : la fille des remparts est une très belle fresque de 120m² en trompe l'œil réalisée par Max Cabanes. 

Né à Béziers, il a reçu en 1990 le grand prix de la Ville d'Angoulême qui est la plus haute récompense pour un auteur de bande dessinée francophone. Il excelle dans toutes les techniques du dessin dans des genres bien différents comme le fantastique, la chronique, le policier...

 

Maintenant, visitons

Cognac, c'était le domaine d'un certain Connius, un vigneron gallo-romain qui avait le nez fin.

Située sur un plateau d'une altitude de 23m en moyenne, traversée par la Charente.

Mais d'où vient le cognac ? 

Ah ah, c'est à partir de la page 13 du livre que je vous raconte l'histoire de ce "vin brûlé" mais sachez qu'entre anglais et hollandais, le débat reste ouvert pour savoir qui a eu une très bonne idée... un verre de cognac à la main, cela va de soi !

 

Toujours est il que le marché se développe à grande échelle. Les pionniers restent des marques très connues : Jean Martell, originaire de Jersey puis Richard Hennessy d'origine irlandaise.

Curieusement, les français boudent le cognac, lui préférant le whisky ! Il est donc exporté à 98% aux E.U., en Angleterre et en Chine.

 

Dans le livre, je vous explique aussi les différents crus et les appellations de vieillissement avec une référence appréciée du tsar de Russie : le cognac Meukow. A réserver et déguster aux grands amateurs : la bouteille 104€...

 

Pas très loin, à Saint Brice, le très beau golf du Cognac...

 

Et même un peu... ivre, vous ne pourrez manquer le dolmen de Grande-Epée, en grès gris, formé de 2 dalles de 7m de long sur près de 4m de large !

 

En Angoumois, il y a pléthore de bâtiments religieux !

Dans ce résumé du livre, citons :

L'abbaye de Châtres qui sera vendu comme bien national à la Révolution.

L'église Saint-martin de Gensac-la-Pallue avec, derrière, le moulin "le Gouffre" où il y a un élevage d'esturgeons.

L'abbaye Saint-Etienne de Bassac, fondée en 1002 par Wardrade, premier seigneur de Jarnac.

L'église Saint-Pierre-aux-liens à Châteauneuf-sur-Charente était un ancien prieuré bénédictin : la statue d'un cavalier sur la gauche serait celle de l'empereur Constantin dont je parle dans mes précédents livres : la Provence et Comment la Gaule est devenue la France 

Une belle façade romane saintongeaise mérite un arrêt à Bourg-Charente en l'église Saint Jean Baptiste.

 - Dans les borderies

L'église Saint-Georges de Richemont, bâtie à l'emplacement d'une ancienne forteresse, présente un fait rare : le monument aux morts de la commune est dans l'église !

La magnifique cathédrale Saint Pierre datant du 12ème siècle d'Angoulême se voit de loin. Prenez le temps d'en détailler les arcades, les statues et bas-reliefs... la tour clocher avec ses 6 étages et sa tour aux cinq cloches dont le bourdon "Pierre et Paul" pèse pas moins de 4120kg !

Fléac, Linars, Trois-Palis, Saint-Michel-d'Entraygues, la Couronne, Mouthiers-sur-Boëme, Dirac, de quoi en avoir une indigestion si vous n'aimez pas mais le style roman est très intéressant ;-)

Dans la forêt de Boixe, vous avez l'Abbaye de Saint-Amant-de-Boixe, elle aussi vendue comme bien national sous la Révolution : Saint Amant chasse les mauvais esprits, accomplit des miracles, guérit des malades...

Dans cette forêt, vous trouverez aussi une nécropole, un dolmen et les ruines de la chapelle Macarine et bien sûr, à la ville, son église romane !

A Marcillac-Lanville, vous avez l'église prieurale ND de Lanville...

A Ruffec, l'église Saint André surprend par sa grande taille et sa belle façade romane sculptée.

Encore une église ?

Oui ! J'en ai en stock !

Lichères, Saint-Fraigne décorée par des peintures murales de Louis Mazetier, Courcôme de style poitevin au clocher carré... ça change un peu... 

A Lesterps, dominé par le clocher porche de 43m de l'abbatiale Saint Pierre du XIème siècle.

Notre-Dame de Grenord, Saint André d'Exideuil, Saint Pierre de la Péruse

 

Dans le pays d'Horte, à Gurat une église monolithique antérieure au 10ème siècle.

 

Si vous aimez la sobriété, celle de la chapelle de Rauzet devrait vous plaire.

L'église Saint Fiacre quant à elle montre une façade massive.

 

Et ne manquez pas l'église orthodoxe russe du monastère de Korssum au hameau de Doumarac !

 

Encore des églises ? Oui ! Celle de Saint-Maurice de Mainzace, de Feuillade, de Saint Jean Baptiste de Grassac, Saint Cybard de Dignac et son clocher carré, Saint Aignan à Torsac, Saint Maurice à Fouquebrune, celle de Charmant à côté du château...

 

On continue avec l'église Saint Cybard de Plassac-Rouffiac, Notre Dame de Voulgézac, Saint-Arthémy à Blanzac-Porcheresse avec son long chœur roman, la chapelle des Templiers de Gressac-Saint-Genis où de remarquables fresques subsistent.

L'église Saint Jacques de Conzac à Saint-Aubais-la-Chapelle, Saint Martin à Poullignac, Saint Pierre à Berneuil, Saint Pierre à Reignac dominée par un cloche octogonal et un harmonieux chevet, Saint Pardoux de Barret et son chevet à 5 pans

Pour l'abside, je vous explique ce qu'est un modillon, une métope, photos à l'appui.

Il y en a encore bien d'autres énumérées dans mon livre où je vous donne beaucoup plus de détails sur les particularité de toutes ces églises.

 

Je rajoute l'ancienne abbaye de Puypéroux qui accueille en juin le "Festival respire Jazz"

 

Et merveille des merveilles, l'église souterraine Saint Jean de Aubeterre-sur-Dronne.

 

Au milieu de tout cela, faisons quelques haltes :

Segonzac, capitale de la Grande Champagne où la légende dit que le Chevalier de la Croix Maron inventa la double distillation, à la suite d'une diablerie ?!

Touzac et ses jardins du Chaigne créés à partir de 2003.

Lignières-Sonneville, village typique de la Grande Champagne au milieu de son vignoble.

A Saint-For-sur-le-Né, c'est un dolmen qui émerge de la vigne.

Jarnac, nichée au coeur de la Champagne charentaise, sur le parcours fluvial des gabares

A Saint-Simon, la maison des gabarriers sert de mairie après avoir été le lieu de recrutement des matelots du fleuve Charente.

 

Question d'école :

Savez vous ce qu'est "le coup de Jarnac" ?

La réponse dans mon livre et l'histoire pourrait faire un très bon film...

Une belle intrigue de la cour où sévit la beauté d'une certaine Diane de Poitiers, qui, chassée de la cour, se réfugiera dans son château familial d'Anet... Bon, nous n'allons pas la plaindre, le château est très confortable !

Et l'histoire ne s'arrête pas là ! Le coup de Jarnac est encore à venir

Un petit indice ? C'est de cette histoire que les duels seront interdits.

 

A Angean-Charente, il y a un site archéologique où a été découvert le plus grand fémur de dinosaure au monde !

Vibrac et ses 2 anciens ponts sur les bras principaux de la Charente.

Saint-Simeux et les pêcheries d'anguilles.

A Saint-Georges de Richemont, le château Chesnel bâti entre 1610 et 1625 a une très belle architecture militaire médiévale. Son propriétaire René-Annibal de Roffignac est célèbre pour avoir proposé sa tête à la place de celle de Louis XVI au président de la Convention Nationale.

Je vous rapporte la teneur de sa lettre restée sans réponse... page 46 du livre.

Il s'agissait pourtant d'un geste plus qu'honorable mais pas que... il voulait éviter qu'on reproche à la France ce qui fut une honte pour l'Angleterre qui décapita son roi Charles 1er Stuart en 1649...

Angoulême surplombe la Charente du haut de son éperon rocheux. Le centre ville est très agréable. Marguerite d'Angoulême, sœur de François 1er, est née dans le château devenu la mairie. C'est une femme de lettre surnommée "la dixième des muses".

Guillaume Guez de Balzac fait construire à Balzac un château vers 1600, son fils Jean Louis est l'un des premiers à faire partie de la toute nouvelle Académie Française en 1634. Il fut surnommé le Réformateur de la langue française.

Question d'école :

A-t-il un lien avec Honoré de Balzac ? Réponse page 62...

Château aussi sur le site de Fleurac où passe le chemin de halage... très beau coin avec des petites iles reliées par des passerelles

A Fléac, il y a la veillée aux Etoiles et on aime bien danser aussi !

 

Marsupilami, vous connaissez ? Hé bien, sa maison est à l'Ile Marquet

Houba houba...

 

A Mouthiers-sur-Boëme, il y a le Moulin du Verger qui date de 1539, est une fabrique de papier à l'ancienne, fait main par Jacques Brejoux.

Dans le coin, le Roc de Sers est un site archéologique... Les grottes du Quéroy s'étalent sur plus d'un km vous entrainant dans un labyrinthe de stalactites, de stalagmites, draperies et rivières souterraines.

Savez vous qu'à Touvre se trouve une des plus grandes résurgences de France ?

 

A Celletes, un collectif de 20 familles ont racheté le domaine d'Echoisy pour en faire un éco hameau intergénérationnel écoresponsable et solidaire. Si vous êtes intéressé, allez à "l'Oasis du coq à l'âne".

 

Le théâtre d'Orange en Vaucluse est réputé mais savez vous que celui de Saint-Cibardeaux est plus grand ? Il est situé sur la Via Agrippa reliant Lyon à Saintes.

 

A Montignac-Charente, c'est le donjon, vestige d'une ancienne place forte perchée au-dessus d'un méandre de la Charente. 

 

Ruffec, capitale du Nord Charente 

Bioussac, son parc et Jardin de l'Abrègement avec ses 8 hectares autour d'une belle demeure du 18ème siècle et ses sculptures originales faites des bois sinistrés de la tempête de 1999.

Une petite cité de caractère qui vaut le détour : Nanteuil-en-Vallée dont la salle du trésor est le dernier vestige de l'abbaye fondée vers 780.

Un autre village qu'on aime : Verteuil-sur-Charente et son château où François de la Rochefoucauld écrivit ses fameuses maximes !

L'imposant manoir domine la Charente. Edifié au 15ème siècle par la famille de la Rochefoucault, il est superbement rénové.

 

A Ligné, c'est un cimetière de templiers que vous trouverez et pour le logis de Marguerite de Valois du XVème siècle, il faudra aller jusqu'à Tusson.

 

Les très beaux Jardins européens de Salles-de-Villafagnan et puis si vous aimez, il y a les fouilles de la villa gallo-romaine à Paizay-Naudoin-Embourie, les chevaux au château de Saveilles ou se baladder en voiture ancienne pour terminer par une partie de pêche à l'étang du Breuil-Tison.

Mais pour la fête médiévale, c'est au château de Saint-Germain-de-Confolens...

 

Les jeunes designers sont invités au domaine de Boisbuchet à Lessec pour y créer des constructions durables et responsables.

 

A Esse, les ostensions limousines sont une tradition religieuse et populaire remontant à la fin du Xème siècle. Elles se déroulent tous les 7 ans et commencent le lundi de Pâques. Les prochaines ? Si mes calculs sont bons... ce devrait être en 20...23 !! Donc, préparez vous à accompagner les reliques. 

 

Si vous aimez le moyen-âge, allez donc sur la route de Brillac, près du pont Binot où un village gaulois a été reconstitué cool !

Vous avez aussi la cité gallo-romaine de Cassinomagus qui possède les thermes les mieux conservés de France aux murs en impactite, une roche terrestre modifiée par l'impact d'une météorite.

 

Près de Brigueuil au vieux bourg perché, le château de Rochebrune a été harmonieusement restauré. Il appartenait à Blaise de Montluc, maréchal de France et gouverneur de Guyenne qui mena contre les protestants une lutte implacable.

Un autre bel ouvrage bien retapé par le courage et l'énergie de ses propriétaires est le château de Peyras à Roumazières (15ans de travaux ! Chapeau bas m'sieur dame)

 

Un coin de paradis pour les poissons, les pêcheurs, les oiseaux et les ornithologues ? Allez du côté des barrages de Lavaud et de Mas Chaban peut être en vélorail ? Il est à Manot...

 

Et c'est au Domaine des Etangs à Massignac que vous êtes convié au château du 11ème siècle à la table étoilée des Dyades où Loïc Lecoin travaille les produits du potager et ceux des producteurs locaux... Cadre super ! Pièces d'eau... Ce n'est pas moi qui paye l'addition... ;-) 

 

La Rochefoucauld ! Au 10ème siècle, les normands envahissent la région, Foucauld, le frère du vicomte de Limoges, construit un camp fortifié sur la roche surplombant la Tardoire : la roche à Foucauld.

Est il besoin de nommer le plus célèbre de cette famille ? François, auteur des Maximes et grand expert en ciselage de phrases à la manière du grand siècle dont Volaire lui-même en fit l'éloge.

 

Ce château est considéré comme la perle de l'Angoumois ! Style féodal et renaissance...

 

La Rochefoucauld est également réputée pour ses charentaises ! Il fait tellement bon dedans, heureusement, elle a pu renaitre de ses cendres...

 

Tout son parcours est dans le livre à partir de la page 104.

Savez vous qu'il existe le lancer de charentaises ? Ha ha, attention au claquage des muscles !

 

Continuons notre visite dans ces villages où les maisons se regroupent autour de leur église comme Cellefrouin où la lanterne des morts est la plus parfaite de France ! Elle date du XIIème siècle et devait guider les défunts grâce à une lampe allumée dès le crépuscule.

Sainte Colombe, Coulgens, La Rochette, Rancogne, Vilhonneur, Montbron où Hermès a installé un atelier de maroquinerie de luxe en 2012, Pranzac...

 

Et si vous aimez découvrir les grottes, vous avez le choix !

grottes du Placard, du Visage, de Fontéchevade, de Montgaudier, du Quéroy, de Rancogne : lieu de RV de milliers de chauve-souris.

 

Dans le SUD Charente, perchée sur sa colline isolée, Villebois-Lavalette, ses remparts et son château et une spécialité à voir ci-dessous.

 

LE PAYS D'HORTE

L'une des régions les plus sauvages de la Charente. 

Rougnac où le logis du Repaire forme un joli site avec des étangs. 

A Combiers, c'est l'arboretum qui mérite votre visite.

Le château de la Rochebeaucourt et ses mystérieux vestiges

A Charras, l'église et le château dominent la forêt 

L'abbaye de Fontaine-Vive a été retapée mais le prieuré Saint Jean Baptiste de Ronsenac est en mauvais état... 

 

Un bel endroit pour un mariage : le château de la Couronne à Marthon

quant à celui du château de la Mercerie, il est digne des plus beaux contes de fée ! 

 

Après la terre sauvage, c'est la douceur de la petite champagne charentaise qui séduit avec toujours autant d'églises (voir chapitre ci-dessus) et de nombreux châteaux.

Citons le manoir du Maine-Giraud à Champagne de Blanzac qui appartenait au ténébreux Alfred de Vigny

Question d'école :

Quel surnom avait-il donné à son manoir ? Réponse... vous savez où

 

Chillac possède 2 châteaux qui forment un ensemble assez pittoresque avec l'église Saint Sulpice.

 

Si vous voulez voir le fadet des laiches de juin à août, allez donc faire un tour aux étangs de Touvérac, d'anciennes carrières de kaolin, cet argile que l'on retrouvera aux étangs de Guizengeard à la gamme chromatique étonnante due au micro-organismes réagissant à la lumière.

C'est quoi le fadet des laiches ? Ha ha, vous connaissez ma réponse !

 

Baignes-Sainte-Radegonde, un château au style bien curieux que l'on doit à l'inventeur de la graphologie mais au fait, c'est ki ki c't'inventeur ?

Ha ha... 

 

Un château qui se remet péniblement de ses cendres est celui de Montchaude, un nom prédestiné ? Il a brûlé en 2013 !

 

A Mainfonds, tous les ans, une compétition de vol de montgolfières embrase le ciel !

 

Nous sommes à la limite de la Charente et de la Dordogne avec ses collines, de petites vallées, des pins, des châtaigniers et toujours les églises mais si vous voulez voir elfes et lutins, peut être les verrez vous dans les jardins du Coq à Montignac-le-Coq.

 

A Nonac, le château de la Léotardie et à Brossac, les restes d'une villa gallo-romaine.

 

Une plage ! LA plage de l'étang Vallier et le départ de 14 sentiers de randonnée.

 

Plus loin, Chalais connu pour ses foires aux veaux et son château qui appartenait à un certain Talleyrand, racheté en 2011 par Yves Lecoq (humoriste).

 

L'un des plus beaux villages de France : Aubeterre-sur-Dronne, est un ancien village fortifié.

 

 

LES SPÉCIALITÉS pour bien se régaler !

Au bord de la Charente, la Ribaudière  (escargots petits gris à la graisse de canard, bouillon d'ortie sauvage, biscuit de brochet, soufflé aux écrevisses et... et... une belle collection de cognacs.) histoire de vous mettre l'eau à la bouche.

 

Si vous aimez les foires, dans le vignoble des Fins Bois à Rouillac, c'est tous les 27 du mois !

Vous y trouverez probablement le Gouéron, une fameuse spécialité charentaise, délicieux gâteau de pommes mais seulement si vous y mettez le beurre de Charente, la pomme Belchard-Chanteclec, un pineau et un cognac d'un producteur local... cela va de soi.

 

A Angoulême, la Cokotte, le resto "brut de goût"

A Ruffec, la spécialité est le fromaget : un gâteau avec pâte brisée et fromage de chèvre égoutté.

 

A Confolens, on approche du Limousin et on déguste le Kroumir... mais qu'est ce que c'est que ça ?

C'est un bonbon à la pâte d'amande trempé dans du sucre d'orge au chocolat... nous le devons à un apprenti pâtissier qui, de retour de son service militaire en Kroumirie (nord-ouest de la Tunisie) a la nostalgie des saveurs de l'Afrique du Nord... 

 

Autre gourmandise est la Pichotte... recette confidentielle à croquer les yeux fermés pour savourer...

 

Une halte recommandée dans un restaurant bucolique, entre rivière et verdure, Au Moulin de la Tardoise où les produits du terroir sont à l'honneur : escargots charentais, truite de Magnac, pigeonneau et magrets de Nontron...

 

A Villebois-Lavalette, c'est la cornuelle qui se prépare chaque année pour les rameaux : un gâteau sec avec trois pointes et un trou au milieu... Mais à quoi peut-il bien servir ?

Réponse page 113 du livre 

Pour les croyants c'est un symbole de la Ste Trinité mais à Barbezieux, c'est une autre histoire... à découvrir... vous savez où ;-) 

 

Question d'école :

Tout le monde connait le melon charentais, n'est-ce-pas ? Mais est-il une spécialité charentaise ?

Réponse dans mon livre bien sûr ;-) 

 

Que cela ne vous empêche pas de la déguster l'été avec un bon pineau des Charentes !

Notre prochaine province ? Le Bourbonnais !

 

A bientôt, 

 

 

 

LA PROVENCE - 3ème partie

19/12/2022

LA PROVENCE - 3ème partie

Marseille :

une ville ancienne, sans doute la première ville fondée en Gaule... par les grecs de Phocée en 600 avant JC.

Phocée est une ancienne cité grecque d'Ionie qui se trouve actuellement en Turquie. 

Au moyen-âge, l'abbaye marseillaise de Saint Victor devient toute puissante en Provence.

Est-ce à la base commerciale établie dans le vieux port actuel par Protis et Simos pour développer le commerce de l'étain et de l'ambre ?

Ou à la navette, ce biscuit traditionnel en forme de cierge, préparé pour la chandeleur ?

Il faut dire que chacun s'en procurait une douzaine pour conjurer la foudre et le feu ! Chaque année, elles sont bénies après la messe de 6h15... il faut se lever très tôt car il y a la queue !

Marseille regorge de monuments historiques et de lieux d'histoire mais vous le savez maintenant, j'aime bien vous amener à découvrir chaque province hors "chemins touristiques"

Dans ce livre, c'est surtout en chansons que je vous guide dans la tradition de Vincent Scotto et l'opérette marseillaise tout cela grâce à une célébrité locale Moussu T e lei jovents

En voici un échantillon, tout le reste est à découvrir au fur et à mesure de mes pages ;-)

et voici le lien de leur site 

 

Arrêtons nous un instant devant le Palais de Cristal malheureusement fermé... Il fut un des hauts lieux de spectacles de music-hall où Fernandel, enfant, trouva sa vocation.

 

Marseille c'est aussi le plaisir de taquiner le poisson et d'attraper la Girelle ou le Rouget de roche...

Ce n'est pas connaitre Marseille que d'ignorer les acteurs de Marcel Pagnol ! 

Si vous n'avez pas vu au moins l'un de ces immenses succès :

Topaze, Marius, Fanny, La Femme du boulanger ou encore Manon des sources et La Fille du puisatier, vous ne connaissez rien à l'accent marseillais !

Ce que vous n'avez pas dans le livre, un interview de monsieur Pagnol où il raconte quelques anecdotes de ses films

 

Une autre célébrité : Henri Jacques Espérandieu qui a participé à la construction de la cathédrale de la Major, le Palais Longchamp et Notre Dame de la Garde ! Elle veille jalousement sur ses marseillais du haut de ses 9m70 magnifiée par Eugène Louis Lequesne dont la dorure a été effectuée par les ateliers Christofle.

 

Autre célébrité, c'est le "savon" de Marseille... pour moi, c'est celui de la Corvette qui est le top !

 

Bon, est-il nécessaire de rappeler qu'il y a... une certaine équipe de foot ? Allez l'OM 

En parlant de sport, la ruée des fadas prend de l'ampleur, regardez moi ça !

 

Et puis, c'est impossible de passer outre la plus belle des belles !

Cette mer si bleue dans laquelle le Comte de Monte Cristo s'échappa du château d'If

Ne passer pas à côté de la grotte Cosquer découverte "par hasard" par un plongeur sous-marin.

 

Voyons un peu ce qui se passe du nord au sud :

C'est à l'Estaque que vous trouverez les meilleurs chichis

A la Joliette, les plus gros bâteaux

A la plage des Catalans, on forme les meilleurs nageurs comme Florent Manaudou, Camille Lacourt...

Au Vallon des Auffes, la meilleure bouillabaisse chez Peron

                       La Corniche et le petit Nice, la meilleure table de Marseille, une histoire de famille...

Et à la plage du Prado ? - Bonne mère, c'est tout Marseille que t'y retrouve, con !

Pour les amateurs de surf, rendez-vous à la Pointe Rouge et pour la pizza, chez "l'Authentique"

Si vous aimez les petits coins discrets et sympathiques, allez donc au petit port de Callelongue et prenez un bon repas au restaurant de la Grotte.

 

A l'est de Marseille,

il y a une perle nommée Cassis, un spectaculaire amphithéâtre rocheux, entre les falaises rougeoyantes du cap Canaille et les criques blanches des calanques... Un décor grandiose !

C'est aussi l'un des plus anciens vignobles de France que vous trouverez certainement à la table de la "Villa Madie", un... 3 étoiles. 

De Cassis à la Ciotat, vous en avez plein les mirettes tellement c'est beau ! Et la baie de la Ciotat se termine par un spectaculaire "Bec de l'Aigle"

 

La Ciotat ? Vous avez entendu parler de ces chantiers navals créés en 1835 par Louis Benet, malheureusement fermé en 1980 et reconvertis en pôle de plaisance pour les yachts de luxe.

Ce que vous connaissez peut être moins, c'est que c'est là que les Frères Lumières ont tourné le premier film de l'histoire du cinéma : l'arrivée du train à la gare (1895). 

Ils avaient leur villa au bord de la mer et si vous avez vu "l'arroseur arrosé", vous y étiez ! Le film fut tourné à cet endroit et il fait toujours autant rire mais imaginez à cette époque !! 

 

Nichée au creux d'une calanque luxuriante, un vrai paradis : Figuerolles, République Indépendante depuis 1954 avec sa propre monnaie.

 

Cher à Pagnol, Aubagne et le massif du Garlaban, né à Aubagne, il passait ses vacances au hameau de la Treille, une bastide louée par la famille (voir le film Gloire de mon Père)

Aubagne, c'est aussi les céramistes et les santonniers

Mais d'où viennent ils ces santons ?

Pour le savoir, allez à la page 43 de mon livre, vous avez toute l'histoire en chansons, en images et de ma plume ;-)

 

Aubagne, c'est aussi le siège de la Légion Étrangère

 

Côté ouest de Marseille

 

La Côte Bleue, entre le golfe de Fos et l'Étang de Berre, avec les reflets turquoise ou saphir de ses eaux : une succession de délicieuses criques rocheuses et de larges anses de sable et galets.

La calanque de Niolon où les maisons sont accrochées sur l'à-pic impressionnant... un parfum d'authenticité

 

Plus loin, à Rove, ce sont les chèvres aux cornes majestueuses qui ont la vedette : leur lait donne "La Brousse du Rove" : un fromage frais au lait cru et entier, AOP depuis 2020.

Serez vous étonné si je vous dis qu'il est présenté dans des faisselles... en forme de corne ?

 

Ah il y avait bien longtemps que je ne vous ai posé 

Une question d'école !

D'où vient l'expression "arriver à l'heure des brousses" ? Réponse page 53... du livre, bien sûr

 

Ensuès-la-Redonne : pléthore de petits ports, de calanques, de criques, d'abris... de quoi ravir tous vos sens... depuis la Madrague de Gignac, on aperçoit Marseille, à Rouet-Plage, de bien belles demeures tout le long de la crique et Carry-le-Rouet est devenu la plus importante station balnéaire de la Côte Bleue où la foule se précipite au moment des oursinades.

C'est là que siège le parc marin chargé de protéger la faune et la flore.

Vous ne manquerez pas Sausset-les-Pins et si vous aimez les pizzas, chez Gusto di Napoli... une heure d'attente pour déguster l'une des meilleures pizzas du... monde !!

et vous longez comme cela jusqu'à cap Couronne

 

Puis, c'est Carro, un joli petit port de pêche et nous voilà à Martigues, la Venise provençale ! Une vraie carte postale qui attire les amoureux de la lumière, peintres ou cinéastes.

La spécialité locale, c'est la poutargue : oeufs de mulet... le poisson bien sûr (ha ha ha), à râper sur un plat de pâtes ou sur des toasts beurrés, coupée en fines tranches.

 

Ce que vous connaissez peut être moins et c'est bien dommage : "Les Flâneries au Miroir"

Vers le 10 septembre, le temps d'un week-end, les masqués vénitiens de France défilent dans les rues de Martigues, paradant dans leurs costumes absolument époustouflants, magnifiques et le soir, spectacle sons et lumières !

 

A l'extrémité du canal qui relie l'étang de Berre à la mer, Port-de-Bouc... rien à voir avec l'animal mais du latin boca qui veut dire embouchure.

Beaucoup d'activités industrielles :

  • La Phocéenne, raffinerie de pétrole en 1894
  • Les Chantiers et Ateliers de Provence en 1899
  • Et deux usines chimiques deux ans plus tard

 

Mais de juin à août, ce sont les Sardinades qui attirent le plus de monde : musique et danse !

 

Fos-sur-Mer devenu le lieu idéal, après l'éclatement de l'Empire Ottoman à la fin de la guerre 14-18, pour raffiner le pétrole que la France reçoit de l'Irak etc.

BP à Lavéra, Shell à la pointe de Berre, Total à la Mède et Esso à Fos.

Si vous aimez la vue sur les raffineries, vous apprécierez les trois grandes plages de sable qui s'étirent sur 6 km du littoral.

 

Question d'École :

D'où vient l'origine du nom de Fos ? De la page 62 à 67 de mon livre !

Encore une histoire de romains et de barbares, d'envahissement et de bagarres... qui se termine par un massacre à Mallemort, village perché dominant la Durance qui veut dire "la mauvaise mort"

 

Après Saint-Mitre-les-Remparts (remparts du 15ème siècle), le site archéologique de Saint Blaise est un oppidum situé à l'extrémité nord du plateau de Castillon, de la mer, de l'étang de Berre et de divers étangs. C'est là qu'était exploité un sel de qualité et les étrusques de Toscane.

 

Marignane.. bien oui les avions mais pas que : Caïus Marius y avait établi un premier camp puis le général Marinius a donné son nom à la cité après avoir chassé les envahisseurs. Je vous l'ai dit : une histoire de romains et de barbares...

De beaux villages avec vue sur l'étang de Berre comme Miramas-le-Vieux, Cornillon-Confoux et les pieds dans l'eau à Saint-Chamas

 

Nous voici maintenant à Aix en Provence

Le blason est celui du Roi René représentant qui il était : roi de Jérusalem, roi de Naples, duc d'Anjou et comte de Provence... et dans le livre sur la Lorraine, on verra qu'il en était le duc ainsi que le duc de Bar, rien que ça !

 

Aix, une ville d'eau, d'art et universitaire autrement dit une plaque tournante qui remporte un franc succès.

C'est aux phocéens de Marseille que nous la devons : ils sont enquiquinés par des gaulois installés sur leur oppidum d'Entremont et comme ils ne sont pas guerriers mais commerçants, ils font appel aux romains qui règlent le problème.

Une fois l'oppidum détruit, il crée une ville près des sources thermales dont ils sont friands et la nomme "Aquae Sextiae", les eux de Sextius.

Ils s'y plaisent bien et Jules César terminera la conquête de la totalité du pays, sauf... un petit village ??? 

Question d'école :

Mais de quel village je parle ? Si vous n'avez pas la réponse, vous êtes nuls (pardon) mais quand même !! Un gros, un petit chien et un petit malin

 

Aix... fait penser à juste titre aux fameux calissons d'Aix ! Au son de "La Coupo Santo", ils sont bénis tous les ans, un grand moment à partager avec ferveur et... à déguster tout pareillement.

 

Un peintre célèbre et chanté : Cézanne, dont la bastide familial est au Jas de Bouffan, nous emmène vers la Sainte Victoire.

 

Autour d'Aix-en-Provence

Vauvenargues, au pied de la Sainte Victoire et son château où Picasso repose dans le parc

Beaurecueil, l'heure de Cézanne : le soleil déclinant et certainement la plus belle vue sur la Sainte Victoire

Les carrières de Bibémus peintes par l'artiste : 11 huiles, 16 aquarelles malheureusement presque toutes aux États-Unis.

 

Bouc-Bel-Air, Cabriès, l'aqueduc de Roquefavour de 375m de long et 83m de haut, Ventabren où vous pouvez faire halte au délicieux restaurant de Dan B, Eguilles qui domine la vallée de l'Arc, Gardanne, Mimet : le plus haut village des Bouches du Rhône

 

Poursuivons vers le nord-ouest en direction de Salon-de-Provence avec ses cours ombragés, la fontaine moussue qui date du 18ème siècle "la belo grand-fouent-espeloufido", la Tour de l'Horlogue et le château de l'Emperi où se trouve l'une des plus riches collections d'uniformes militaires française de Louis XV à la première guerre mondiale, avec comme fleuron l'époque napoléonienne.

 

C'est au cœur du vieux quartier qu'un certain Nostradamus avait son bureau, voyageur au fin fond de l'Europe et en Orient, il élabore des remèdes dont il garde jalousement le secret puis, retiré à Salon, il se consacre à l'astrologie et publie les fameuses "Centuries Astrologiques" énigmatiques il faut bien le dire mais fait sa gloire encore aujourd'hui.

 

Salon, c'est la base de la patrouille de France ! 

 

Et encore en activité : deux savonneries, celles de Marius Fabre et Rampal-Latour.

 

Le château de la Barben fut la propriété de la famille Forbin pendant 500 ans

 Guillaume Forbin était pelletier lorsqu'il vint s'installer à Aix

Mais c'est un pelletier ? Une personne qui prépare, travaille et vend des peaux à fourrure. 

Ils vont devenir l'une des plus puissantes familles marchandes de Marseille en se lançant dans le commerce maritime.

Palamède de Forbin achète le château au Roi René et participe activement au rattachement de la Provence au royaume de France. 

Il est anoblit par Louis XI qui le nomme gouverneur de la province mais c'est Claude de Forbin qui est le plus connu : contraint de s'engager dans la marine pour échapper à la justice à la suite d'un duel, il se taille une belle réputation !

Aux Antilles contre les flibustiers, 

En Méditerranée contre les barbaresques

Au Siam, à Pondichéry et contre les anglais avec son ami Jean Bart : faits prisonniers, il s'évadent des des conditions rocambolesques.

Tout le détail de cette épopée dans mon livre mais ils réalisèrent l'exploit de faire 64 lieues sur une chétive embarcation dans la Manche en moins de 48h. Ils débarquent près de Saint-Malo où ils apprennent que leur mort avait été annoncée...

A peine remis de ses blessures, Claude reprend la chasse à l'Anglais. Après 40ans de service, il se retire au château Saint-Marcel à Marseille où il rédige ses mémoires.

6 navires de la marine nationale ont porté son nom. Le dernier est la frégate Robin, un vaisseau de défense anti-aérienne armé de missiles.

 

Saint-Cannat, victime le 11 juin 1909, d'un terrible tremblement de terre qui fera 10 victimes et détruira de beaux bâtiments et maisons du village dont le Château-Neuf, maison natale du Bailly de Suffren, un autre grand marin français.

 

Lambesc, Vernègues où le Repaire accueille les affamés, seule maison épargnée par le tremblement de terre.

 

Une autre perle de notre Provence : Saint-Rémy-de-Provence, la chérie des artistes et des touristes. Plein de petits bistrots qui servent l'escabèche, l'aïoli, la soupe au pistou... 

  • La rétro-gourmandise du Petit-Duc
  • Les fruits confits de chez Lilamand
  • L'alphabet en chocolat de Joël Durand
  • Les tapenades de l'épicerie du Calanquet
  • Les vins de Dominique Hauvette

 

C'est sur le plateau des Antiques que s'élevait la riche cité romaine de Glanum, détruite par les barbares à la fin du IIIème siècle. Il ne reste plus qu'n cénotaphe (monument funéraire) et un arc de triomphe.

 

Fontvieille, le moulin de Daudet

Maussane-les-Alpilles

Eygalières, l'un des villages les plus chics des Alpilles

Orgon

 

Et les Baux-de-Provence, perché sur son nid d'aigle, un merveilleux village fortifié.. mieux vaut le visiter au printemps ou à l'automne car les touristes y viennent en masse !

Les seigneurs des Baux étaient très turbulents et chaque année, au coeur d'un décor exceptionnel et naturel, vous pouvez revivre leur histoire.

 

Après tant d'émotions, allez donc vous reposer à la Baumanière, hôtel de luxe et cuisine triplement étoilée.

 

Tarascon, on pense à la Tarasque et à Tartarin mais il y a aussi le château du roi René, à la fois militaire et résidentiel et juste en face, la collégiale royale.

 

C'est aussi là que se trouve Souleiado, spécialiste des tissus provençaux.

 

Tartarin de Tarascon, personnage burlesque d'Alphonse Daudet et à l'Abbaye Saint-Michel-de-Frigolet, c'est l'élixir du révérend Père Gaucher qui inspira notre écrivain et auteur dramatique.

 

Entre deux Boulbon, une ancienne place forte vaut le détour.

 

Graveson, Maillane où Frédéric Mistral a habité de 1876 à 1914, des villages où on fête La Saint Eloi avec des charrettes richement décorées, le saint bien sûr, les tambourinaires et les habitants aux costumes provençaux.

 

Arles est le dernier port fluvial sur le Rhône avant son embouchure. Les grecs phocéens de Marseille y installent un comptoir commercial dès le 6ème siècle avant JC.

L'histoire d'Arles mérite qu'on s'y attarde et elle début page 124 de mon livre.

 

Van Gogh y arrive en 1888 et réalisera plus de 200 toiles malgré le fait que les arlésiens le trouvent un peu zinzin ce qu'il devait penser aussi de lui puisqu'il accepte d'être enfermé à l'asile Saint-Paul-de-Mausole après s'être mutilé l'oreille gauche.

 

Arles, c'est aussi les fêtes, celle des gardians, l'élection de la reine d'Arles, fin août la ville redevient romaine pour 5 jours, en septembre c'est la fête des prémices du riz, à Pâques la féria...

 

Question d'école :

D'où vient l'expression "Jouer l'Arlésienne" et que veut elle bien dire ?

 

A proximité d'Arles, l'abbaye de Montmajour fondée en 948

La Crau, une plaine de galets et graviers où paissent les moutons mérinos

 

Et nous voilà en Camargue

Dans le livre sur le Languedoc, nous avons traversé la petite Camargue, aujourd'hui, c'est la grande Camargue que nous visitons.

 

Flamants roses, crin blanc, taureaux et gardians... bon oui les moustiques aussi

 

Et son joyau : Les Saintes-Maries-de-la-Mer

Terre d'accueil des gitans, honneur aux Saintes arrivées dans une frêle embarcation après avoir été chassées de leur pays : Marie Jacobé, Marie Salomé, Marie Magdalena, toutes amies de Jésus avec leur servante Sarah, patronne des gitans.

 

Leur dévotion à Sainte Sarah est très grande. Le pèlerinage du mois de mai chaque année dégage une ferveur peu commune. 

Mais savez vous à qui la Camargue est devenue terre d'asile du peuple gitan ?

Savez vous à qui la Camargue doit le fait de préserver son site et sa faune ?

Un homme à la vie bien remplie, amoureux fou de ce coin de paradis, toujours en faveur des minorités opprimées

 

Savez vous qu'une autre Camargue existe ?

Que ce même homme accueillit sur les terres camarguaises les indiens d'Amérique ramenés par Buffalo Bill et la troupe du Wild West Show... une histoire qui m'a été rapportée et peu connu même des gens du cru.

 

Alors, non, je ne vais pas tout vous raconter ici, il vous faudra acheter mon livre.

 

Nous allons quitter cette partie importante qu'est la Provence pour nous retrouver au du Cognac et des charentaises !

 

A bientôt, 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

LA PROVENCE 2ème partie

30/10/2022

LA PROVENCE 2ème partie

Partons du nord de Brignoles

avec Barjols qui signifie les jolies collines et aussi ses... 30 fontaines !

C'est là aussi que depuis 1350, on fête les tripettes de la Saint Marcel et même le curé y va de son petit pas de danse.

 

A Varages, si vous aimez la faïence, vous n'aurez que l'embarras du choix.

Autres sites à visiter :

Le château de La Verdière, Montmeyan et sa foire à l'oignon

Tavernes, Aups et ses platanes plus que centenaires et son marché aux truffes.

Tourtour "le village dans le ciel", le chouchou des touristes.

Villecroze vaut le détour pour son caractère médiéval, les grottes troglodytiques et leur cascade

L'imposant château d'Entrecasteaux et le site impressionnant de Cotignac avec notre Dame des Grâces, haut lieu de la spiritualité chrétienne

 

A l'Ouest de Brignoles

Le massif de la Sainte Baume (barre rocheuse de 15km), presque le paradis surtout en montant vers le Saint Pilon et sur son versant nord, vous trouverez la grotte où Sainte Marie Madeleine s'est réfugiée.

Au pied de la Sainte Baume, le village de Saint Maximin, compagnon d'infortune de Marie Madeleine. Fuyant la Palestine, ils ont abordé aux Saintes-Maries-de-la-Mer.  Maximin est devenu le 1er évêque d'Aix-en-Provence.

Brignoles, apprécié des comtes de Provence dont le palais est devenu le musée du pays brignolais et vous comprendrez pourquoi en parcourant la vieille ville, un vrai labyrinthe de venelles étroites, son église Saint Sauveur de style gothique provençal... l'endroit idéal pour sa fête médiévale où Raimond Béranger, comte de Provence et de Barcelone fut le père de deux filles. L'une se marie avec le roi de France Saint Louis et l'autre l'un des frères cadets du roi, Charles 1er d'Anjou qui donne son blason à cette province en devenant comte de Provence.

 

Voilà pourquoi sur le blason de Brignoles, on voit aussi les deux blasons de Provence mais l'histoire ne s'arrête pas là.

le 30 juillet 1867, au cours d'un banquet à Avignon, la COUPO SANTO est offerte aux félibres (poètes) par les catalans en remerciement de l'accueil réservé à leur vénéré poète Victor Balaguer, exilé politique. 

La coupe est absolument magnifique qui inspire Frédéric Mistral, compositeur de la "Cansoun de la Coupo Santo" devenue l'hymne provençal !

A Brignoles, vous trouverez aussi la pistole :

prune séchée et aplatie comme une pièce d'or. Je vous en détaille la récolte dans le livre.

 

Si la marche vous plait, allez voir le dolmen des Adrets qui date du chalcolithique mais au fait, c'est quoi ? L'âge du cuivre entre 3000 et 4500ans avec J.C.

Continuons vers la montagne de Loube : le plus beau belvédère du Var.

 

Un village où la saucisse est à l'honneur : Le Val mais vous pouvez aussi faire une pause à l'Hostellerie de l'Abbaye Royale de la Celle, forcément, c'est plus classe !

 

Tourves, le pays des "gueules rouges" de par le plus important gisement de bauxite de France exploité jusqu'en 1980 et dont le château fût réaménagé, au XVIIIème siècle, par la famille de Valbelle... bon aujourd'hui, il demande de gros travaux mais la colonnade grecque semble en assez bon état mais que fait-elle là ?

 

A Carcès, ce sont les façades de certaines maisons en écailles de faïence qui attirent l'œil. Cela les protégeaient des vents d'est. Original et assez élégant et puis, il y a cette légende qui dit que par les nuits de  pleine lune, si vous voyez la Cabro d'Or... elle vous mènera au trésor enfoui dans le château... 

 

En tous cas, sur le marché, il y a bien les biquettes et leurs bergères qui font la traite et vous vendent du "bouen lach fresc" et des fromages frais. ;-)

 

Le très beau lac de Sainte Suzanne qui alimente Toulon et les communes de la côte... bon, cette année, il est plutôt à un niveau bas.

En parlant d'eau, les chutes du Caramy sont impressionnantes lorsqu'il n'y a pas la sécheresse et le vallon Sourn, haute vallée de l'Argens encaissée dans ses falaises.

 

[ Pour voir plus de détails et les très belles photos de ces villages et paysages, il faut acheter mon livre !]

 

Montfort-sur-Argens est une ancienne commanderie des Templiers et la bonne récolte des vendanges se fête en costumes d'époques. 

Dans toutes les fêtes provençales, vous verrez les tambourinaires et le corps de bravade qui tire des coups de fusil en l'aire sauf à Saint Tropez où les coups de fusils se tirent vers le sol.

Pourquoi ? Allez à la page 39 du livre

 

Correns, peut être ce nom ne vous est pas inconnu... Et si je vous dis domaine de Miraval ? Oui, c'est bien celui de Brad Pitt ! Il donne un bon petit rosé, bio... à 18.80€ la bouteille.

 

L'abbaye cistercienne du Thoronet comme celles de Sénanque et de Silvacane.

 

Cabasse, un village habité depuis bien longtemps comme le prouve ses 4 dolmens et 2 menhirs : 5 domaines y produisent des vins des différents cépages provençaux. Le plus ancien est celui de Gavoty.

 

Draguigan : le dragon qui l'habitait avait pour devise "Je nourris les autres, je dévore les miens", charmant ! En fait, ce surnom vient du propriétaire du lieu, un certain Draconius, pas trè commode apparemment.

Nous allons plutôt nous attarder sur la Tour de l'Horloge qui domine la ville de ses 24m de haut ! La première tour date de 1104, est détruite alors on reconstruit sur ses fondations une deuxième tour en 1235 qui tombe en ruines. Qu'à cela ne tienne, en 1413, une autre tour est érigée avec les pierres de la seconde pour abriter la 1ère horloge publique de la ville. 

C'est fini ? Non ! en 1659, elle est à nouveau détruite lors d'un conflit entre les Sabreurs royalistes et les Canivets, partisans du Parlement d'Aix.

Je vous raconte l'histoire dans le livre.

 

Revenons à la tour. En 1660, Louis XIV autorise les habitants de Draguignan à faire reconstruire la Tour... à leurs frais ! Quelle bonté d'âme... l'année d'après, le conseil communal passe un marché avec Guillaume Mouretti, maçon d'origine italienne. Coût de l'opération : 3 260 livres.

Vous pouvez la visiter.

 

Châteaudouble, Ampus, Comps-sur-Artuby (ancienne place forte des Templiers), Bargème à 1097m d'alt. (plus haut village du Var) et la chapelle Notre-Dame- des Sept-Douleurs qui date de 1607 dite "expiatoire" : punition donnée aux habitants de la construire pour avoir massacré le seigneur du lieu, le vicomte de Pontevès, pendant les guerres de religion.

 

Un très beau site : la montagne de Lachens (1712m)

 

Bargemon, Callas, Trans-en-Provence, la passerelle sur la Nartuby, les Ars-sur-Argens : une belle cité médiévale avec son château Sainte-Rosaline et son cru classé ! 

Pour les bons produits du terroir, je recommande le marché du dimanche matin à Le Muy.

Flayosc et ses 4 moulins à huile toujours en activité.

Lorgues, une autre cité médiévale où Bruno vous attend avec son menu à la truffe et autres plats truffés où rien que d'y penser, j'en salive.

A tel point que je vous donne la recette dans le livre d'un bon tournedos Rossini (compositeur d'opéras) vous connaissez quand même ? Non ? Oh !

Et je vous fais un petit cours sur les truffes...

 

Salernes connu pour la fabrication des fameuses tomettes exagonales "couleur terre" qui pavent le sol des maisons provençales.

 

Avant d'entrer au pays de Fayence

admirez la cascade de Sillans (42m de haut)

 

Fayence où le pain est à l'honneur,  les Tourrettes très apprécié des artistes, Bagnols-en-Forêt, à la Pierre-du-Coucou, on voit d'anciennes tailleries de meules, Seillans et ses 5 cours d'eau, Mons incontournable : habitats fortifiés préhistoriques, dolmens, aqueduc romain, 3 castrums, 2 églises, 8 chapelles, 6 châteaux, des aqueducs du XVIème siècle, 8 fontaines, 4 lavoirs, des sources, des ponts anciens dont un suspendu... des ouvrages en pierres sèches, des moulins à huile, à farine, des grottes... et j'en passe

Bref, à Mons, c'est une grosse halte à faire !

 

Caillan, Montauroux, le barrage du lac de Saint-Cassien (60 millions de mètres cubes d'eau !) qui rappelle la rupture tragique du barrage de Malpasset en 1959 (423 morts) dont les rescapés se souviennent comme si c'était hier.

 

On arrive au bord de la Méditerranée

Le massif de l'Estérel

Un décor spectaculaire avec ses grands rochers pourpres dénudés et ses versants couverts de pins.

Ajouté à cela le bleu de la Méditerranée... admirable !

Grimpez jusqu'au rochet de la Dent de l'Ours, la vue va loin et c'est juste... sublime.

La route de la Corniche, le petit port du Trayas... que des calanques, caps, criques et plages...

Dans mon livre, je m'en suis donné à cœur joie de vous faire rêver au rythme de mes photos.

Un véritable album !

 

Attardons nous à Saint Raphaël dans le golfe de Fréjus, sa voisine. Ce fut d'abord un port romain prospère dont il reste des vestiges puis une ville épiscopale au moyen âge : son blason avec sa croix blanche rappelle que ce fut l'un des points d'embarquement pour les croisades.

Sa chapelle de Saint François de Paule qui chassât la peste en 1482. Tous les ans, une bravade lui rend honneur tout comme Fréjus honore le passage de Napoléon qui y débarqua 2 fois : au retour de sa campagne d'Egypte et au retour de l'Ile D'Elbe.

Fréjus aime se souvenir aussi qu'elle servit de camp de transit pour les troupes coloniales.

 

Roquebrune-sur-Argens sert de frontière entre l'Estérel et le massif des Maures.

 

Le Golfe de Saint-Tropez !

Est-il vraiment besoin d'en parler ? Ses plages, ses couleurs, le bleu du ciel, de la mer... 

 

Sainte-Maxime sur la rive nord où la fête votive rend hommage à cette jeune fille qui renonça aux richesses de sa famille pour devenir religieuse.

Grimaud, village perché pimpant, fleuri, ensoleillé et Port-Grimaud, créé de toutes pièces au milieu des années 1960.

Cogolin a conservé son caractère médiéval et les marines de Cogolin avec 4 bassins, plage de sable

OUI, toute cette partie invite au rêve ! 

Tout comme Saint-Tropez, un joli petit village tranquille... enfin, quand il n'est pas envahi par les touristes avec une véritable icone qui habite La Madrague,

Vous voyez de qui je veux parler ?

A Saint-Tropez, elle tourne "Et Dieu créa la Femme" avec Jean-Louis Trintignant et Carl Jurgens.

Dans mon livre, je vous en dis un peu plus sur le "scandale Bardot".

 

Saint-Tropez est devenu une station balnéaire de renommée internationale tout comme... sa tarte ! Créée en 1950 par Alexandre Micka.

Je ne sais pas si les sandales tropéziennes de chez Rondini (depuis 1927) sont aussi réputées ?

Sable fin, mer bleue, cap, plage, la baie des Canebiers et les Voiles de Saint-Tropez qui clôturent la saison touristique.

 

La Presqu'ile de Ramatuelle, Gassin... et la plage paradisiaque de Pampelone où se déroule le film "l'Année des Méduses" (1984) avec Bernard Giraudeau et Valérie Kaprisky en jeune fille délurée, jalouse de sa mère Caroline Cellier 

C'est chaud !

 

Et encore des paysages sublimes à voir dans mon livre... Hé oui, le beau, çà se mérite ;-)

le château de Volterra, directrice de théâtre, où elle accueillit dans les années 20 Raimu, Colette, Joséphine Baker, Jean Cocteau...

 

Page 109, je vous raconte une anecdote sur une plage où mes parents m'emmenèrent faire du camping sauvage en 1950. Le bus nous dépose mais c'était curieux, il n'y avait personne... j'ai appris plus tard qu'elle n'était pas encore totalement déminée, peut être allez-vous trouver de laquelle je parle ?

 

Le domaine du Rayol : immense jardin paysager situé sur la corniche des Maures sur la commune du Rayol-Canadel-sur-Mer. L'un des plus beaux sites du littoral varois car il est le seul resté à l'état naturel. 

"Chez Maurin des Maures", un ancien bar tabac datant de 1920, Dédé vous accueille avec sa bouillabaisse du pêcheur... à commander 24h à l'avance.

 

Le Massif des Maures

Sous les poussées successives qui ont formé les Alpes, il s'est partagé entre 4 chaînes parallèles :

la 1ère immergée, ne laisse apparaître que les îles d'Hyères, 

la 2ème culmine aux Pradels à 528m,

la 3ème est la chaîne de la Verne

Et la 4ème, la chaîne de la Sauvette à 780m

 

Au 9ème siècle, les Sarrazins se maintiennent sur ce territoire d'où ils lançaient des raids sur tous les alentours.

 

Au centre du massif, sa capitale Collobrières. Un bourg pittoresque avec son vieux pont en dos d'âne... c'est là que 1000 hectares de châtaigneraie sont jalousement gardés pour tirer les marrons du bois. Interdiction de les ramasser même à terre !

La chartreuse de la Verne, très belle bâtisse fondée en 1170 et la chapelle Notre-Dame-Des-Anges, un sanctuaire perché à 768m.

 

Gonfaron spécialisé dans la fabrication des bouchons de liège et une autre spécialité fêtée tous les ans... l'âne volant !? 

Drôle d'histoire...

 

La Garde-Freinet, position stratégique comme le rappellent les ruines du fort Freinet.

 

Carnoules protègent les tortues de Provence, la seule espèce terrestre autochtone vieille d'un million d'années !

 

Et là, on arrive au Lavandou, les vacances de mon enfance... au bord de la plage de La Favière, ENCHANTEUR...  et quelle déception de voir ce que c'est devenu... un affreux port, une plage encadrée... l'horreur

 

Retournons vers la beauté à Bormes-les-Mimosas et les Iles d'Hyères : Le Levant, Port Cros et Porquerolles... pour moi, ce sont les plus belles.

 

A La Londe-les-Maures, vous avez un port de plaisance et un sentier sous-marin ! Mais la "carte postale" ce sont ses domaines viticoles noyés dans une enivrante végétation.

Marcel Ott y a acheté en 1930 le clos Mireille qui produit un rosé d'une couleur rose très pâle avec des reflets orangés... la classe ! A l'apéritif... avec des gens que vous appréciez tout particulièrement ;-) 27.90€ la bouteille.

 

Hyères ! le marché aux fleurs le plus important de France ! C'est la ville des palmiers que la ville protège des charançons avec l'endothérapie.

Beaucoup de choses à voir dans vieille ville puis les châteaux alentours, les parcs, l'hôtel des Ambassadeurs transformé en appartements de luxe, la villa Ker-André, la villa mauresques, Saint-Hubert construite par monsieur Godillot, celui qui a fourni en chaussures l'armée de Napoléon III et la villa Tholozan, toutes avec un cachet différent.

Les salins devenu un espace naturel pour les oiseaux migrateurs.

Pour les gourmands ? Indispensable d'aller au "Pique Bouffigue" !

Après, baladez vous sur le site archéologique d'Olbia (port créé par les grecs phocéens de Marseille)

 

Vous voulez embarquer pour Porquerolles ? C'est à la Tour Fondue

 

TOULON ! L'une des plus belles rades de la Méditerranée affectionnée par la marine.

Des célébrités comme Raimu dont il est natif ainsi que Gilbert Bécaud et Mireille Darc.

 

En -118, les romains y créent le port de Telo Martius. La ville est spécialisée dans teinturerie pour la pourpre, couleur rouge foncée tant prisée des riches romains.

C'est un colorant naturel de grande valeur obtenu comment ?

Ha ha, vous savez où trouver la réponse !

 

Allez, je suis sympa, je vous mets une très chouette vidéo qui n'est pas dans mon livre... et raconte l'histoire assez fascinante de cette couleur au fil des siècles :

 

La rade de Toulon commence à l'est par le cap de Carqueiranne. On distingue la grande rade et la petite rade séparée par la presqu'île du Mourillon... à son extrémité, l'ouvrage défensif de la Tour Royale.

Le port de Toulon est dans la partie est de la petite rade défendue, côté sud, par le fort Balaguier.

La construction de la darse vieille (bassin abrité) commence sous le règne de Henri IV, l'arsenal est créé par Richelieu et Vauban creuse la Darse Neuve.

 

La Seyne-sur-Mer est connue pour ses chantiers maritimes depuis 1856 mais la baisse d'activité entraine la fermeture définitive en 1989. C'est un lieu de mémoire avec son pont levant levé en permanence.

 

La corniche de Tamaris est une agréable petite station balnéaire, aménagée et embellie à partir de 2023 en l'honneur de son créateur Michel Pacha, natif de Sanary dans un milieu modeste.

A l'âge de 16ans, il s'engage comme mousse dans la marine nationale, devient vice-amiral sous Napoléon III, est chargé de l'acheminement du matériel et des troupes lors de la guerre de Crimée. C'est là qu'il fait la connaissance du sultan de l'Empire Ottoman qui le charge de construire 111 phares sur les côtes de son empire. Il reçoit le titre de "Pacha" en 1879 et un pourcentage sur toutes les marchandises provenant des bateaux touchant le port de Constantinople reçu comme concession.

Il accumule ainsi une fortune considérable.

Pour sa retraite, il se fait construire une villa sur la corniche de Tamaris pour sa tranquillité qui lui rappelle celles du Bosphore. 

 

Et là, je revient sur une aventure de ma jeunesse qui m'emmène à Istanbul où, après avoir voyagé "à fond de cale", la promo 1964 de l'Ecole Supérieure de Commerce de Dijon dont je fais partie est reçue par le consul de France dans sa villa sur le Bosphore.

La soirée est belle, le cadre... vous l'imaginez mais avec la fille du consul : c'est le coup de foudre !

Après des adieux déchirants... la suite page 151 et 152 du livre ♥♥♥

 

Le Mont Faron, Cap Sicié, le Petit Gaou et le Grand Gaou...

Le Brusc, petit port de pêcheurs d'où l'on peut s'embarquer pour l'Ile des Embiez : aménagée en 1958 par Paul Ricard en parc naturo-provençal

Six-Fours-les-Plages dont le nom vient des feux qui balisaient l'approche du cap Sicié... non, non, rien à voir avec le four du boulanger...

 

Et nous voilà dans le port de Sanary-sur-Mer, très rétro avec un air de fête.

Castellet, village médiéval, dont le nom est connu pour le circuit Paul Ricard et le 3 étoiles de Christophe Bacquié.

 

Cadière d'Azur, Bandol : un très chouette petit village et la villa "Ker-Mocotte", là où habita Raimu, recevant pour la plus grande joie des gens du coin, ses amis célèbres dont Fernandel.

La villa domine l'anse de Rènecros. 

Dans son jardin, un pin centenaire magnifique auquel Raimu s'attacha à tel point qu'à la mort du pin, il vendit la villa.

 

Les vins de Bandol ont un vrai tempérament avec une touche d'élégance et de raffinement. Je suis allée à la fête du Millésime : les tentes des vignerons sont alignées et chacun présente un tonneau de rouge, un de blanc et un de rosé... Y'a plus qu'à s'arrêter à chaque tente ! Et revenir pour être sûr d'avoir bien gouté ;-) 

 

C'est à Saint-Cyr-sur-Mer que nous quittons le Var, département digne des plus belles cartes postales ! Maintenant, on s'en va dans les "Boucheu du Rone" à prononcer avec l'accent s'il vous plait !

 

 

 

 

 

 

L A PROVENCE - 1ère partie

20/09/2022

L A PROVENCE - 1ère partie

La Provence fait partie de la région PACA (Provence Alpes Côte d'Azur) et dans cette première partie, nous allons parcourir le Vaucluse mais attention, le Vaucluse provençal et les Alpes de Haute Provence car vous allez probablement, comme l'auteur, découvrir que vous êtes provençal et non comtadin...

 

La Provence historique, ce sont les Bouches du Rhône, le Var, les Alpes de Haute Provence (à ne pas confondre avec les Hautes Alpes qui font partie du Dauphiné) et seulement l'est du Vaucluse (région d'Apt).

 

Toute la partie occidentale du Vaucluse constituait le Comtat Venaissin. Le Pape se l'était octroyé en 1274 en rémunération de sa participation décisive pour mettre fin à la croisade des Albigeois.

D'ailleurs, le drapeau de la région PACA représente les rayures jaunes et rouges de la Provence, l'aigle rouge de Nice et le dauphin bleu du Dauphiné... toute une histoire mais... manque le Comtat Venaissin qui, lui, représente les clés de Saint Pierre sur fond rouge.

 

                                             

 

Dans ce livre, je vous raconte une anecdote : savez vous pourquoi autrefois les Alpes de Haute Provence s'appelaient les Basses Alpes ?

La réponse est à la page 9 du livre... Question de fierté et de réputation

 

Autre particularité évoquée est le fait que nombre de villages sont vraiment à la frontière du Comtat Venaissin et de la Provence comme Mérindol, le village de l'auteur.

Voyez cette touriste qui se balade dans les gorges du Régalon :

 

Sait elle que sa main gauche est en Provence et sa main droite en Comtat Venaissin ? 

 

Au cœur de la Provence, vous avez le Luberon qui se prononce Lubeuron et non lubéron comme les touristes se plaisent à le dire... 

 

Au delà de Mérindol dont la production principale est l'huile d'olive*, vous avez le village de Mallemort et le domaine de Château Bas qui produit un petit vin bien agréable à l'apéritif... sur la gauche, le château de la Verrerie et leur rosé... sublime.

A droite, Les Alpilles que nous aurons l'occasion de visiter plus tard. 

 * l'huile d'olive de Mérindol est d'une qualité supérieure. Les olives sont ramassées à la main en décembre et je ne peux que vous recommander de vous arrêter chez Yves Boudoire au moulin à huile du village.

Mérindol comme bon nombre de villages en Provence fut le théâtre d'horribles massacres à cause des vaudois, d'irréductibles protestants.  

                                                     

 

Le Vaucluse provençal est une région de plateaux élevés propices à la culture de la lavande et de massifs montagneux de taille moyenne où se plaisent les oliviers.

 

Goult, un autre village frontalier du Comtat Venaissin avec son vieux village pittoresque, le moulin de Jérusalem et Notre Dame de Lumières, lieu de pèlerinage depuis 1664, après l'apparition de lumières miraculeuses. 

  Profitez en pour aller à la coopérative faire le plein de bons produits du cru.

 

Saignon, un village qui domine la vallée du Coulon. A l'auberge du Presbytère, menu surprise en fonction des produits disponibles... c'est dire que c'est du frais !

 

Une randonnée à faire, à pied ou en vélo, est le plateau des Claparèdes surtout au mois de juin où vous serez en plein champs de lavande !

 

Autre randonnée à faire : Le Mourre Nègre qui veut dire museau noir. C'est le point culminant du Luberon à 1125m d'altitude.

 

Avant de faire la montée, passez donc par l'épicerie de Saint Martin de Castillon : elle ne paie pas de mine mais vous aurez de quoi vous restaurer pour grimper !

 

Céreste est une ancienne cité romaine, étape sur la voie Domitienne.

La Tour d'Aigues avec son magnifique château de la Renaissance malheureusement incendié en 1792 par les révolutionnaires.

 

En période chaude, l'étang de la Bonde (ancienne réserve d'eau du château) offre un peu de fraicheur.

 

Grambois, certainement le village le plus authentique du Luberon.

Cucuron : son église, son beffroi et son vaste bassin ombragé par des platanes bicentenaires et un restaurant très accueillant "La petite maison"

Si vous êtes dans le coin le samedi suivant le 21 mai, c'est la coupe du piboulo

  en témoignage de reconnaissance à sainte Tulle qui avait sauvé le village de la terrible peste de 1720.

Je vous raconte l'histoire dans mon livre et vous pourrez faire nombre de randonnées le long du mur de la peste qui délimitait les zones infectés sur ses 27kms de long !

 

Vaugines... son église... entendez vous le papé et son complice ?

 

 

Lourmarin, un château très visité, un village aux ruelles atypiques. C'est un village où il y a toujours du monde et la queue à la maison du Gibassier où Stéphane Riquier inventa en 1996 le gibassier, un gâteau sec drôlement bon.

La queue ? Vous l'avez aussi chez Ravi pour y déguster leurs glaces à la figue, pêche blanche, melon, miel, amande et leur délicieux sorbet tomate/basilic.

 

Lauris avec son château perché sur la falaise où vous pourrez soigner les affections respiratoires au centre de Roquefraîche mais... après être passé au domaine de Fontenille (domaine viticole, hôtel et restaurant gastronomique)

A moins que le pain artisanal de l'ancienne petite gare et l'andouillette légère et parfumée aux herbes de Provence de monsieur Pourcin ne vous ravissent les papilles.

 

Cadenet domine la vallée de la Durance et sur une placette, vous croiserez le tambour d'Arcole, héros local André Estienne, jeune tambour dans l'armée d'Italie de Bonaparte qui, par son ingéniosité, fit croire aux autrichiens qu'ils étaient encerclés... les détails de cette bataille dans mon livre.

 

Sur la route de Pertuis, le château de Val-Joanis avec ses superbes jardins et ses vins spontanés particulièrement fins.

Ansouis, autre village perché du Luberon dont le château a fait l'objet d'une querelle familiale qui fit du bruit en 2009. Affaire à suivre page 46 et 47 ;-) 

 

Le château Turcan : 15 hectares de vignes, 14 pressoirs monumentaux de toutes les époques !

Pertuis est un gros bourg du vallée de la Durance dont les habitations sont à l'abri des crues fantastiques de la Durance (considéré comme l'un des fléaux de la Provence)

 

Mirabeau plus haut... Beaumont de Pertuis, encore plus haut...

 

Rive gauche de la Durance,

Jouques, un village provençal où ne manquent que les santons ! Atypique, c'est vraiment le village représenté dans les crèches des santons de Provence.

 

Peyrolles en Provence avec son beffroi surmonté d'un campanile en fer forgé quant au château du Roi René, il est devenu la mairie. A son pied, une grotte renferme d'étonnantes traces de palmiers fossilisés.

 

Meyrargues avec la vallée de la Durance et au fond le Luberon : traces d'un aqueduc romain qui alimentait en eau Aix en Provence.

 

Le Puy Sainte Réparade et sa "quille". C'est là que se trouve le château La Coste, un domaine qui allie richesse historique et tradition viticole depuis l'époque romaine. Prenez le temps de voir le centre d'art et d'architecture, ses vins bien sûr et la cuisine d'Hélène Darroze qui a l'art et la manière d'y travailler les légumes de façon très... inattendue. 

Si vous préférez voyager gustativement, vous avez aussi

"Au Tadao Ando" du nom de l'artiste japonais qui l'a concu, ''A la Terrasse" au rythme du jazz manouche et de la bossa nova, "Vanina" pour l'Italie et sa célèbre milanese et "l'argentine" le restaurant de Francis Mallman.

 

Rognes, réputé pour sa pierre exploitée depuis les romains, son marché de la truffe et sa biscuiterie.

 

L'Abbaye de Silvacane, la Roque d'Anthéron et son festival de piano

 

Remontons vers Apt, sous-préfecture du Vaucluse mais avant, découvrez notre "colorado provençal" comme Roussillon et le sentier des ocres : du rose saumonné à l'orange vif, le rouge brique ou le jaune doré, c'est une palette de couleurs à faire mourir d'envie le meilleur des peintres !

A Gargas, c'est la dernière carrière d'ocre d'Europe que vous pouvez visiter : apporter un lainage, il y fait 10°

Et le cœur du colorado : Rustrel

           

 

APT

Jules César donne l'ordre de fonder la Colonia Apta Julia avec son forum, son arc de triomphe, son capitole, ses temples, ses thermes et son théâtre dont malheureusement, il ne reste pas grand'chose.

La rue principale rappelle que la voie domitienne passait par là.

 

Mais au fait,  cette voie domitienne a été construite pour quelle raison ?

Ah ah vous n'aviez pas encore eu de question d'école !

Et bien voilà, c'est fait et la réponse... dans mon livre 

 

La spécialité d'Apt est le fruit confit et ce, depuis les romains... petite folie du Pape Clément tiens, tiens, un péché de gourmandise ?

Savez vous ce qu'est le galapian ? Vous pensez à un sale gosse... et bien vous vous trompez

la réponse dans mon livre... mais non, elle est ci-dessous !

 

Saint Saturnin les Apt, un petit village sur les anciens sentiers de transhumance...

 

Le Pays de Sault 

On pourrait dire le pays de la lavande ! D'ailleurs, au 15 août il y a la fête de la lavande chaque année qui attire beaucoup de monde... du monde entier !

 

De beaux villages à découvrir comme Sault, Saint Trinit (cèpes et morilles à l'automne), Saint Christol (avant 1996, les missiles étaient sur le plateau d'Albion)

De bien belles balades à faire dans les gorges de la Nesque : elles sont profondes donc pour les cyclistes... Dur dur les mollets !

Monieux et vue magnifique depuis le belvédère de Castellaras.

 

Les Alpes de Haute Provence

avec Manosque, ville fortifiée avec des portes qui valent le coup d'œil ! C'est la ville natale de Jean Giono, écrivain français qui a beaucoup écrit sur le monde paysan provençal...

 

Forcalquier dont ont dit que le ciel et l'air sont les plus purs de France.

Balade parmi les rochers des Mourres, très surprenant à voir absolument.

Banon, un joli village qui a donné son nom à un petit fromage enveloppé dans sa feuille de châtaignier.

Et puis, un instant de lecture, de poésie "au Bleuet", la plus grand librairie française indépendante en milieu rural surprenante avec plus d'un million de titre ouverte 365jours par an !

 

La montage de Lure, impressionnante arête qui domine les alentours avec de la neige en hiver (1827m)

Tout en haut, une vue sur 300km de paysage : le Vercors, les Cévennes, le Ventoux et parfois la côté méditerranéenne.

 

Le Val de Durance et LURS, site de rencontre pour les passionnés de l'écriture et de la typographie. 

Et puis, je vous reparle page 82 de l'AFFAIRE DOMINICI car c'est ici qu'elle se déroule et la ferme est toujours là, ordinaire mais à l'atmosphère assez lugubre...

 

Le monastère de Ganagobie, niché sur une hauteur qui domine la Durance tout comme Montfort d'où vous verrez les Rochers des Mées, étrange frontière qui barre l'horizon...

 

Château Arnoux, un village

Un Relais & Château

Une famille

Une recette excellente : pieds et paquets d'anthologie

 

Sisteron et son pont sur la Durance défendu par une redoutable forteresse lorsqu'il était le seul passage qui reliait l'Italie au Rhône puis à l'Espagne. 

Sur la rive droite, la citadelle et la ville

Sur la rive gauche, le spectaculaire rocher de la Baume 

Sisteron est réputé pour la qualité de son agneau et... pas seulement qu'à Pâques !

 

En route vers Digne par le Géoparc de Haute Provence

La chapelle Notre Dame de Dromon (2115m), Thoard, Champtercier, Gaudichart... tous ces villages pour arriver à Digne les Bains (station thermale)

 

C'est à Digne qu'un certain Jean Valjean, sorti du bagne de Toulon, est recueilli par l'évêque Mgr Myriel...

Avez vous reconnu les Misérables de Victor Hugo ? 

 

Une autre beauté de Dame nature : la grande cascade pétrifiante et une myriade de papillons...

 

Les Préalpes de Digne

Barrême, situé au confluent de 3 petites vallées

La clue de Chabrières

Le cours de l'Asse de Clumanc et mur d'ammonites

La clue de la Peine et sa réserve géologique

et remontons vers le nord en direction de Gap par la vallée du Bès... vous ne manquerez pas le site de l'Ichtyosaure, l'ancêtre du dauphin

Impressionnant, le vélodrome d'Esclangon et des empreintes de pas d'oiseaux fossilisées vieilles de 20 millions d'années

Non moins impressionnantes, les clues de Barles et pause au col du Fanget.

 

Après la montée ? La descente ! Vers Seyne, proche des Hautes Alpes et du lac de Serre-Ponçon. C'est le royaume du mulet. 

 

Ah on remonte... plus haut dans la vallée de l'Ubaye et sa nature intacte : paradis de la randonnée, du ski et des sports d'eaux vives.

Sa capitale est Barcelonnette 

 

Question d'école : 

Barcelonnette a-t-elle un lien avec Barcelone ?  OUI ! Mais pourquoi ?

Page 105 du livre

 

Et pourquoi a-t-elle un lien avec le Mexique ? 

Page 106 du livre

et c'est à Barcelonnette que vous entendrez les meilleurs des mariachis première quinzaine d'août !

 

A Barcelonnette, il y a le Riou Bourdoux qui aura demandé près de 50ans d'aménagement pour en maitriser ses crues dévastatrices.

 

Allez, on grimpe et deux heures plus haut, le col de la Pare. 800m de dénivelé.

 

Super Sauze est une station familiale et Pra-Loup, la station préférée des marseillais.

 

Le Lauzet-Ubaye et son lac, gîte au Martinet, Méolans... à l'ombre 4 mois par an du fait d'être du côté ubac de la vallée face à l'adret qui lui, est au soleil.

 

Faucon de Barcelonnette, Jausiers et sa villa mexicaine transformée en hôtel.

Le moulin d'Abriès, merveilleuse machinerie en bois mue par l'eau.

Le Fort de Tournoux

Le hameau de Grande Serenne

Le pont de Chatelet surplombe l'Ubaye de 108m

Tout proche de la frontière italienne, le hameau de Fouillouse, pays d'origine de la famille de l'abbé Pierre (Henri Grouès de son vrai nom), 5ème de la fratrie.

 

Et des cols : celui de Mary, Allos, là où le Verdon prend sa source, Thuiles, la Bonette et à 2841m d'alt., le lac des Neuf Couleurs

Si vous êtes bon marcheur : le Pas de la Cavale sera un régal à faire ! Après, une bière sauvage de l'Ubaye vous désaltèrera.

 

Tous ces paysages sont grandioses et l'extase est au mont Pelat.

 

A la frontière de la Savoie, Colmars les Alpes était une forteresse comme Entrevaux qui n'a pas changé depuis trois siècles. Vous y dégusterez la Secca : de la viande bovine séchée et salée coupée en fines tranches. 

 

Un village de caractère : Annot entouré d'énormes blocs de grès sculptés par l'érosion et vous laisserez votre imaginaire vagabonder à l'arche de Portettes 

Descente vers les Gorges du Verdon

gorges spectaculaires jalonnées de lacs turquoise jusqu'au plateau de Valensole couleur lavande et son parc Naturel Régional du Verdon aux paysages admirables et au charme de ses villages perchés.

 

Merveille de Dame Nature, la route de la Corniche Sublime, qui commence à Aiguines, épouse la rive gauche du Verdon dont les nombreux méandres sont dominés par des escarpements imposants.

 

Trigance, le balcon de la Mescla, le pont de l'Artuby pour les adeptes du saut à l'élastique, les tunnels de Fayet, la Falaise des Cavaliers, la falaise du Baucher, le sentier de l'Imbut : attention pour ceux qui ont le vertige... c'est vertigineux, le cirque de Vaumale, la Palud, base de départ des grimpeurs et randonneurs, le nid d'aigle de Rougon, point de départ en 1900 de l'exploration du canyon par Edouard Alfred et Isidore Blanc à qui on rendra justice en 2005 : je vous dis pourquoi dans mon livre

 

Le sentier Blanc-Martel, c'est 14kms de marche dans les profondeurs du canyon... des navettes vous ramènent à votre point de départ.

Le couloir Samson et ses énormes rochers, la Clue de Carejuan, Gréoux-les-Bains, station thermale et oasis de verdure du Verdon

Le plateau de Valensole bien connu pour ses champs de lavande.

Riez : un des plus anciens villages de Provence

Moustiers Sainte Marie, réputé pour sa faïence et visible de loin grâce à son étoile accrochée entre deux falaises. 

 

Question d'école :

Savez vous pourquoi Louis XIV est à l'origine de cette faïence reconnaissable entre toutes ?

 

Castellane, Bargème (le plus haut village du Var), Sigale ancienne place forte à la frontière du Comté de Nice, la clue de Saint Auban pour redescendre vers la Méditerranée...

 

Rendez-vous pour la deuxième partie !

L'ANJOU

29/06/2022

L'ANJOU

LE RATTACHEMENT A LA FRANCE

Comme toujours, ce n'est pas si simple que ça en a l'air...

Après les mérovingiens et les carolingiens, les capétiens deviennent rois de France, c’est en 987 mais Hugues Capet n'a pas l'autorité qu'il faudrait sur les ducs et les comtes de son royaume.

Foulque Nerra, comte d'Anjou, notamment va annexer par la force les provinces voisines du Maine et de la Touraine.

Puis Geoffroy Plantagenet se marie avec Mathilde l'Emperesse et devient comte d'Anjou, du Maine, de Touraine, duc de Normandie et roi d'Angleterre !! Rien que ça.

(Si vous êtes perdus, c'est que vous n'avez pas lu mes anciens articles... encore moins mes livres ;-) Il est temps de réparer cette erreur... parce que l'histoire de France, c'est compliqué et pas de tout repos. Il faut suivre !)

 

On continue avec les Plantagenet... Cette fois, c'est Henri qui se marie avec Aliénor d'Aquitaine, récupérant ainsi le Poitou, l'Aunis, la Saintonge, l'Angoumois, la Guyenne et la Gascogne plus des droits sur l'Auvergne !!

Leur fils ainé Geoffroy s'étant marié avec Constance de Bretagne récupère celle-ci et devient duc de Bretagne.

 

Il vaut mieux être bien vu par les Plantagenet car ils sont plus puissants que le roi de France !

 

Bon, il va se réveiller notre roi car il est coriace et malin aussi.

 

Rappelez vous l'histoire d'Aliénor, reine de France alors mariée à Louis VII dont elle avait obtenu le divorce, impensable à l'époque ! Avec lui, elle n'avait eu que des filles.

Avec Henri, elle a Geoffroy qui mourra prématurément, Richard Cœur de Lion et Jean sans Terre.

C'est Richard qui succède à son père et s'en va délivrer maman chérie emprisonnée pour avoir trop cassé les pieds à son mari. Na.

Nous sommes en croisade.

Philippe Auguste, successeur de Louis VII qui s'était remarié, part en croisade avec Richard avec la rancune de son père outragé par le divorce de.... la mère du roi d'Angleterre, Richard.

Vous pigez ? Les vieilles rancœurs risquent de refaire surface.

Dans mon livre, je vous détaille comment l'un va rentrer en France pour "raison de santé" et l'autre qui s'engueule avec le roi de Sicile et celui de Chypre... pour arriver enfin à Saint Jean d'Acre et tirer toute la gloire du siège de la ville orchestré par Philippe Auguste arrivé le premier sur les lieux.

 

Jean sans Terre, profitant de l'absence de son frère, s'empare du trône d'Angleterre et va faire copain copain avec Philippe Auguste qui récupère ainsi la Normandie.

Vous pensez bien que notre belliqueux Richard Cœur de Lion s'empresse de revenir en Angleterre mais il fait naufrage. C'est sous un déguisement de marchand qu'il essaie de rentrer par les terres seulement... le duc d'Autriche avec qui il s'était copieusement insulté (tiens, c'est étonnant ?) le reconnait. Il est jeté en prison, assigné à résidence au château de Dürnstein bon... d'accord... y'a pire comme situation mais la rançon demandée est colossale.

 

Question d'école :

C'est qui qu'il a secouru ?

C'est qui va le secourir ?

 

Si vous avez tout bien suivi, la réponse est évidente !

 

Il revient donc en Angleterre très très en colère et c'est à cette époque qu'un certain Robin des Bois va considérer le retour de son roi Richard comme une véritable aubaine car le peuple est en révolte contre Jean sans Terre.

Richard récupère son trône et ses terres. Ouf. Tout est bien qui finit bien.

 

Ah non ! (Ce serait trop simple ha ha ha)

Lors du siège d'un château fort du Limousin, il est blessé mortellement.

Jean sans Terre redevient roi d'Angleterre.

 

Mais il y en a un qui n'est pas content : c'est Philippe Auguste qui espérait qu'un autre candidat au trône remporte l'Angleterre. Il s'agissait de Arthur, duc de Bretagne fils de Geoffroy (le frère aîné). Il n'a que 9ans et sera fait prisonnier et exécuté sur ordre de Jean sans Peur.

 

Deux rois pas contents, ça donne quoi ? La guerre !

En plus, le comte de Flandre s'allie aux anglais contre le roi de France avec le soutien de l'empereur germanique.

 

C'est à Bouvines que le conflit va se régler.

La France est en mauvaise posture mais il y a le duc de Bourgogne, Eudes III, qui sauve la situation grâce à une charge énergique à la tête de ses chevaliers !

C'est la débandade et cette bataille mémorable est racontée en détail dans mon livre sur la Normandie.

 

Bon, l'Anjou semble être à nouveau Français mais... oui il y a toujours un mais...

En 1266, Le pape, en conflit avec l'empereur germanique, appelle le roi de France au secours. Il s'agit de Saint Louis, petit fils de Philippe Auguste.

Celui-ci envoie son jeune frère Charles, comte d'Anjou qui, au cours du voyage, se marie avec la fille du comte de Provence devenant ainsi comte d'Anjou et de Provence.

Il arrange les affaires du Pape mais "toute peine mérite salaire" : il conquiert le royaume de Naples et devient roi de Naples.

Pardon : roi de Naples, comte d'Anjou et de Provence !

Le petit fils de Saint Louis, Philippe IV le Bel, marie la fille du comte d'Anjou à son frère Charles qui prend du galon en devenant duc d'Anjou. Le blason de l'Anjou est le sien : fleurs de lys de la famille royale bordées de rouge.

 

Dans le livre, je vous explique pourquoi on disait de lui :

Fils de roi, frère de roi, père de roi

il ne sera jamais roi lui-même

Fils et frère OK mais père ?

Réponse page 20 et 21 du livre où là encore, il y a intrigue et meurtre, toujours est-il que René d'Anjou, cousin de la fille de Charles d'Anjou-Naples, devient duc d'Anjou, comte de Provence et roi de Naples, héritant en plus du duché de Bar.

Il se marie avec la fille du duc de Lorraine ajoutant à ses titres celui de duc de Lorraine. Il n'a que 15 ans !

 

Louis XI va rendre une visite "courtoise" à son "cher" cousin René d'Anjou au château d'Angers. Tout va très bien jusqu'à ce que... Louis demande les clés du château, ni plus ni moins. 

Les gardes royaux sont déjà aux portes du château... le gamin ne se sent pas la force de résister.

Le roi possède à nouveau l'Anjou et son château. Pour fêter ça, il dispense d'impôt tous les angevins mais non non, cela ne va pas durer.

 

Que devient notre jeune René ? Il se réfugie en Provence dans son château de Tarascon et se montre être un bon prince.

 Il vous est peut être arrivé de déguster les calissons du "Roy René" toujours aussi bons.

Le bon roi René, ainsi qu'on l'appelle, a sa statue à Aix-en-Provence.

Louis XI le laisse tranquille, étant son seul héritier... malgré le fils du roi René qui, bizarrement, meurt jeune ??

Ainsi, Louis récupère la Provence.

 

Ah ! Avez-vous remarqué que le blason de l'Anjou figure sur le drapeau de l'Espagne ? En plein centre !

La réponse est dans le livre et là encore, une guerre marquera l'histoire : la longue et coûteuse guerre de succession d'Espagne (1701-1713) ou Louis XIV finira par imposer sa volonté.

 

BON, allons maintenant rendre hommage à cette province  

Souvent traversée un peu trop vite pour aller d'un point aux plages vendéennes ou bretonnes. C''est bien dommage car vous ratez plein de petits restaurants qui mettent en valeur les produits du terroir sans oublier les vins d'Anjou !

 

LA VALLEE DE LA LOIRE

Saumur réputée pour son château, ses vins et les chevaux du cadre noir, le top de l'équitation en France.

D'illustres personnages l'ont fréquenté. Je vous en parle dans le livre.

Saumur a inspiré Balzac dans son roman d'Eugénie Grandet

Coco Chanel y est née en 1883

Fanny Ardant aussi en 1949

 

A Doué-la-Fontaine, il y a quelques 10/12 millions d'années, la mer occupait l'emplacement de la région.

L’éloignement des eaux vers l’ouest laissa place au falun, une épaisse couche de calcaire coquiller dans laquelle des maisons et restaurant) troglodytiques ont été creusées.

Doué est une terre de roses fêtées tous les ans !

 

Montreuil-Bellay est une belle cité féodale située à la frontière de l'Anjou et du Poitou.

L'abbaye de Fontevraud est un ensemble patrimonial exceptionnel, ultime demeure des Plantagenet où ils reposent sous la coupole de l'abbatiale aux voûtes aériennes.

Montsoreau, petite cité cossue aux maisons de tuffeau et son impressionnant château sur le bord de Loire qui a inspiré Alexandre Dumas pour son roman "La dame de Montsoreau".

En parlant de tuffeau, nous sommes en plein dedans : c'est une pierre blanche facile à tailler qui a servi à bâtir les châteaux de la Loire et bien d'autres bâtiments. Les kms de galeries formées par l'extraction de la pierre dans le sous-sol des côteaux du bord de la Loire servent de caves pour le vin effervescent, les champignonnières ou d'habitations.

La champignonnière du Saut aux Loups y cultive le champignon de Paris, le Pleurote et le Shiitaké japonais.

 

A Turquant, vous verrez un bel habitat troglodyte et avant d'arriver à ANGERS, faites escale au Rosier-sur-Loire.

 

ANGERS

C'est la cité d'origine des Plantagenet.

Dans le colossal château d'Angers, vous admirerez les 68 tableaux (sur 90) de l'Apocalypse qui, contrairement au sens négatif qu'on lui prête souvent, veut dire "révélation". 

Angers, une belle ville avec beaucoup d'espaces verts, sa maison d'Adam, maison d'un riche marchand et je vous détaille son histoire mettant à l'honneur le père Tricouillard qui depuis des siècles, bravant tous les temps, baisse son pantalon et montre ses attributs... dans l'indifférence générale.

 

A Trélazé était extraite l'ardoise avec une technique de fente que seuls maitrisaient les perreyeux.

j'aime comme le fendeur parle "d'écouter" l'ardoise...

 

En poursuivant notre descente de la Loire angevine, direction Nantes, c'est la Loire oubliée, celle de la douceur avec ses petits villages tranquilles serrés autour de leur église et l'occasion de flâner sur les rives sauvages du fleuve.

Le Noé, Rochefort-sur-Loire, le château d'Epinay à Saint-Georges-sur-Loire, le château de Serrant, la maison natale (en ruines) de Joachim du Bellay, poète français né à Liré.

A Savennières, il y a du bon vin mais pas que...

Il y a la boule de fort ! Un jeu de boule régional où les chaussons sont obligatoires...  

 

Un endroit bucolique ? C'est la Possonière d'où vous verrez le vieux moulin de la Roche qui date du XVIIème siècle.

L'Ile de Béhuard

Chalonnes-sur-Loire

Montjean-sur-Loire où vous saurez tout sur la batellerie de la Loire

Champtocé-sur-Loire et les ruines pittoresques de son château

Champtoceaux

 

On parle de douceur angevine, il n'empêche qu'à Ingrandes-le-Fresne-sur-Loire, les gabelous surveillent la contrebande de sel venu de Bretagne... les contrevenants sont punis à coups de fouet, envoyés aux galères ou marqués au fer rouge.

Saint-Florent-le-Vieil, paisible bourgade d'aujourd'hui fut jadis témoin de faits tragiques !

En 1793 eut lieu le soulèvement angevin contre la République plus connu sous le nom de guerre de Vendée : plus de 200 000 morts, des atrocités commises de part et d'autre. Une triste page de l'Histoire de France.

J'y consacre une quinzaine de pages dans mon livre.

 

Le plateau granitique des Mauges.

Chaudron-en-Mauges dont l'activité principale était la chaussure dont la marque la plus connue est... ERAM

Cholet : ville audacieuse, ambitieuse et attractive... du moins c'est ce que disent ses habitants !

C'est la capitale du mouchoir d'abord de couleur blanche avec des variantes : des bordures, des carreaux jusqu'à ce qu'un certain Théodore Botrel vienne chanter "le mouchoir rouge" qui devient alors l'emblème de Cholet.

en lien avec les mouchoirs blancs rougis par le sang des vendéens...

 

Question d'école :

Ce Théodore était un barde breton, quelle autre chanson a fait sa popularité ?

 

Vous ne pourrez passer à côté de l'imposant château de Brissac, toujours habité par le Duc et sa famille.

Savez vous qu'à l'intérieur se trouve un petit théâtre d'une centaine de places ?

 

Passons au nord maintenant, au pays de l'ardoise bleue et de la rouge des prés : le Segréen

Chenillé-Changé

La rouge des prés doit son existence au Vicomte de Rougé et c'est quoi ?

meuuuuuuh !

Oui, c'est une vache

La maison de Rougé remonte à Aymerie de Rougé, seigneur des Rues : nom du château qui existe toujours.

Quant à l'ardoise, on la trouve à la Mine Bleue à 126m sous terre et vous pouvez visiter.

 

Segré, ville de renom aux 2 rivières, 2 monts, 2 églises et 2 ponts...

Au lion-d'Angers se déroule le championnat d'équitation mondial

 

Et là aussi, vous avez une ribambelle de châteaux comme celui du Bois-Montbourcher, de Raguin,  de la Lorie qui possède son propre hippodrome et le très beau château du Plessis-Bourré de Jean Bourré, trésorier de Louis XI, celui-là même du film "Peau d'Ane" avec Catherine Deneuve et Jean Marais qui joue le rôle de son père.

 

Au nord-est d'Angers, le Beaugeois mais pourquoi donc les églises ont leur clocher vrillé ?

Aller voir l'église de Pontigné, celle de Fougeré, de Distré, de Chemiré-sur-Sarthe ou de Cheffes, elles ont toutes un clocher comme une spirale, il parait que certains disent que ce sont les fées qui ont créés cela et d'autres pensent au diable...

Qu'en pensez-vous ?

 

Nous finirons cette ballade angevine avec le château de Baugé, aménagé en relais de chasse par René d'Anjou qui va faire de la croix d'Anjou l'emblème de la Lorraine dont il est devenu duc par mariage.

Cette croix, rapportée des croisades au XIIIème siècle est confiée à l'abbaye de la Boissière où une chapelle est édifiée pour servir de reliquaire. Le duc la fait parer de joyaux.

 

Le duc en a fait l'emblème de la Lorraine, elle devient le symbole de la France Libre grâce au Général de Gaulle

 

LES SPÉCIALITÉS 

Mes livres vous racontent l'histoire de nos provinces mais vous servent aussi de guides touristiques. Dans chacun d'eux, je détaille les spécialités sur leurs spécificités, leurs histoires etc. 

 

LES VINS

Le Saumur Champigny

A visiter les caves Gratin et Meyer (quelques kms de galeries creusées dans le tuffeau)

Arrêtez vous chez Nicolas Joly au château de la Roche aux Moines (Noé)

Plus loin à Rochefort-sur-Loire, dégustez son quarts-de-chaume, un vin blanc parfumé, opulent et suave.

A Angers, une jolie sélection de vins au verre "Autour d'un Cep"

A Beaucouzé, à la maison du Vin de l'Anjou vous trouverez les 32 appellations de la région

 

Saint-Barthélémy-d'Anjou : arrêt obligatoire !

Il s'agit de déguster le COINTREAU : c'est en 1849 qu'Edouard Cointreau crée cette liqueur à base d'écorces d'oranges douces et amères.

Dans le livre, je vous donne la recette de "l'orange roughy en crumble de pistaches et son coulis au chutney de mangue avec du cointreau" Alors, les gourmets ? Recette sucrée ou salée ?

 

A Avrillé, l'Espace Menthe-Pastille Giffard (liqueur de menthe blanche)

A Savennières, Sophie Beauclair produit un bon vin blanc issu du cépage chenin

 

Au sud d'Angers, les côteaux du Layon

    Le Domaine Sauveroy à Saint-Lambert-du-Lattay

    Des cuvées prestigieuses à découvrir comme l'anjou blanc Clos des Sables ou le cru anjou-villages Cuvée Andécaves

 

LES RESTAURANTS

A Saumur :

l'Alchimiste

Le Bistrot de la Place

L'Escargot

Les Ménestrels

Le Gambetta

A Doué la Fontaine :

l'auberge Bienvenue

A Fontevraud, au coeur de l'abbaye

Au prieuré Saint-Lazare avec comme "apôtre" Thibaut Ruggeri

A Montsoreau

La péniche Aigue Marine

Le Ververt

La Gourmandise à portée de main, c'est un food truck

         Je m'arrête sur ces trois endroits où vous pouvez déguster une friture, une fricassée ou la fouée pour moins de 10€ !!

         Quant à la fouée, c'est délicieusement bon 

         

 

Question d'école 

Connaissez-vous le troglo ? Spécialité unique en France !

Réponse page 50 du livre

 

A Angers

Nombre de restaurants et de guinguettes !

C'est là qu'est né le prince des gastronomes... j'ai nommé Maurice Edmond Sailland plus connu sous le nom de Curnonsky. Il est le fondateur de l'Académie des Gastronomes.

D'ailleurs, dans le livre, je fais une parenthèse en vous emmenant dans une brasserie mythique de Paris où l'on décerne le prix Goncourt depuis 1914 : chez Drouant

Histoire de vous faire saliver, voici le menu du déjeuner annuel des Gastronomes de 1928 :

Comme vous le voyez, notre prince des Gastronomes est... bien enveloppé et si je vous dis que son ami s'appelait André Michelin et le surnommait "Bibendum"... Cela vous met-il la puce à l'oreille ? 

Le dessinateur O'Galop est à l'origine du dessin de Bibendum mais avec des pneus... Michelin bien sûr. 

 

Allez, on continue de saliver :

Lait Thym Sel, une étoile au Michelin

Le bistrot Gribiche

Aux Jeunes Pousses

Chez Rémi

Une cuisine bistrotière "Le Pois Gourmand"

Le restaurant Sens

Au château, le Monument Café

Et le Temps s'est Art et Thé (j'adore les jeux de mots !)

Restaurant La Ferme

Le Crémet d'Anjou (dans le livre, je vous donne la recette)

Le restaurant Mets et Vins Plaisirs 

Le Petit Comptoir, tout de rouge vêtu...

Le Relais

La  brasserie "Le Théâtre"

Provence Caffé (non, y'a pas de faute)

La Guinguette Ma Campagne

En face du château, le Favre d'Anne

 

A Briollay

Le château de Noirieux

L'arrêt Public (je vous dis, j'adore les jeux de mots !)

Aux Ponts-de-Cé

Les 3 Lieux

A Saint-Jean-de-Lignères

L'auberge de la Roche

A Rives-du-Loir-en-Anjou

Les Tonnelles

A Cantenay-Epinard

La Cabane du Chat qui Pêche

A Beaucouzé

L'Hoirie où vous acheter les tables faites sur mesure par la menuiserie Brossard

A Brissac

La Maison Jouis et ses rillauds : leur confrérie se porte bien ;-)

A Cholet

L'Ourdissoir

La Grange

La Patte Noire

A Gesté

Le 1825

A Maulévrier

Cuisine "grand siècle" au Château Colbert "Le Stofflet"

A Saint-Lambert-du-Lattay

Le K'rion où la boulangère est la championne du monde du pâté aux prunes !

A Champsaur-sur-Layon

La Bergerie, au milieu des vignes du domaine familial du chef étoilé David Guitton

A Grez-Neuville

L'Ecluse

A Pouancé

L'auberge de la Chaise Rouge (élevage de chevaux, cultures potagères et florales, cuisine du terroir et soirées théâtrales !)

Au Tremblay

La ferme auberge La Touche

A Vern d'Anjou

Le Pigeon Blanc

La Table du Meunier

A Loiré

L'auberge de la Diligence

 

Ce n'est pas du vin, ce n'est pas un restaurant mais c'est drôlement bon !

Les Quernons d'Ardoise que vous trouvez à Angers, 22 rue des Lices.

en hommage à l'ardoise extraite dans la région

 

Le mois prochain, nous visiterons la Provence !

A bientôt, 

 

 

 

 

 

LA PICARDIE

04/06/2022

LA PICARDIE

Nous sommes en pleine guerre de cent ans. 

Je vous rappelle les détails dans mon livre mais retenez que la situation du royaume de France n'est pas brillante : la Bourgogne est alors la grande puissance de l'Europe occidentale avec les terres acquises principalement par mariage avec, au départ, celui de Philippe le Hardi et la comtesse de Flandre.

Les flamands ont toujours donné du fil à retordre aux rois de France et les faits sont exposés dans le livre mais rappelez vous, pour ceux qui me suivent, du peuple qui crie "Ferrand te voilà ferré !" Cela ne sera pas la dernière révolte de la Flandre. Oh que non !

Il faut dire que cette province est très riche avec le port de Bruges où débarque la laine anglaise et favorise ainsi l'industrie drapière flamande.

Meilleurs tissus d'Europe, ils sont vendus dans les foires de Champagne où les marchands ont de bons avantages grâce au comte de Champagne

 

Avant d'aller lire la solution dans le livre,

Question d'école :

Quels seraient ces avantages ?

 

Pour mater la rébellion des tisserands, le roi de France envoie son ost.

Seulement, il aurait fallu étudier le sol avant de s'y engager : les terres de Flandre sont boueuses et les lourdes armures + les chevaux carapaçonnés s'enlisent !

 

Un vrai massacre ! Les éperons d'or des chevaliers sont récupérés et placés en trophées dans l'église de Courtrai le 11 juillet 1302.

 

Bon, comme bien souvent, pour arranger les choses, un mariage est consenti :

celui de la comtesse de Flandre Marguerite et le cousin du roi de France, le duc de Bourgogne Philippe de Rouvres qui... malheureusement meurt de la peste sans descendance. 

 

Il y a urgence à ne pas laisser la veuve se marier avec un étranger (nous sommes en pleine guerre de cent ans), c'est Philippe le Hardi, frère cadet de Charles V, qui est pressenti pour reprendre le duché de Bourgogne en épousant la comtesse.

Selon les règles en vigueur, le duché revient de droit au roi de France ainsi la Bourgogne et la Flandre appartenaient au royaume de France.

 

C'est fini ? Non !

Nouvelle révolte car les flamands aiment bien les anglais qui leur vendent l'or blanc... 

 

Mais c'est quoi cet or blanc ? 

Réponse page 12 du livre 

 

le roi de France (13ans) accompagné de son tonton le duc de Bourgogne vont leur filer une bonne raclée. C'est sur le chemin du retour, passant par Courtrai, qu'il apprend que les éperons d'or sont conservés dans l'église... Furieux, il fait incendier la ville ! Non, mais...

 

Seul, le Jacquemart (sonneur de cloche) sera sauvé ! 

Dans mon livre sur la Bourgogne, je vous raconte cette histoire mais je ne vous ai pas tout dit car au cours de mes recherches, voilà que j'apprends que notre Jacquemart, c'est 269 ans de célibat !!! Et pourtant, il a femme et enfants mais c'est une toute autre histoire, pas très claire d'ailleurs.

Certaines dates se contredisent et comment peut-on avoir une famille en étant puceau ?

 

Vous savez où trouver les réponses ;-)

 

Et les éperons d'or ? Ben, ils ont disparu... peut être pas pour tout le monde ou alors, fondu dans l'incendie ? Encore un mystère de plus.

Avez vous des renseignements là-dessus ? Je prends.

 

Bon, revenons à notre Picardie :

Les mariages arrangés c'est bien mais cela a aussi quelques inconvénients comme les crises de démence de plus en plus fréquentes du roi Charles VI.

Le royaume est gouverné par ses oncles : le duc d'Orléans et le duc de Bourgogne qui ne s'entendent pas d'où une guerre nommée "guerre des Armagnac et des Bourguignons" où tous deux y laisseront leur peau.

 

La situation devient catastrophique pour la France avec Philippe le Bon qui s'allie aux anglais. Paris est pris, Jeanne d'Arc blessée... Charles VII se réfugie à Bourges... la Bourgogne est toujours là avec sa puissante armée. 

Jeanne d'Arc va tenter de faire barrage aux bourguignons mais les choses tournent mal, elle s'enfuit pour se réfugier dans la ville de Compiègne mais le pont-levis est relevé avant qu'elle n'ait le temps de s'y engouffrer. Elle est faite prisonnière, livrée au anglais et on connait la fin de l'histoire.

 

Qu'advint il de ceux qui relevèrent le pont-levis trop tôt ? L'histoire n'en dit mot mais Compiègne fête toujours Jeanne d'Arc... un acte de contrition ? Allez savoir !

 

Charles VII décide qu'il est temps de faire la paix avec son cousin, le duc de Bourgogne.

Il doit s'agenouiller et demander pardon pour le meurtre de son père dont il porte toujours le deuil !

Bon, un accord est convenu : le roi de France cède les villes de la Somme moyennant quand même une somme rondelette qui lui permettra de se payer une armée professionnelle et pour cette histoire, il faut vous reporter au livre sur l'Ile de France ce qui permet de battre les anglais à Castillon-la-Bataille et ainsi, mettre un terme à une guerre qui dura cent ans !!

 

Bel arrangement pour le duc de Bourgogne qui possède déjà tout le nord de la France !

 

Seulement, il y a une clause au contrat : le roi de France peut racheter les villes de la Somme s'il en a les moyens... et les descendants des "tontons" vont le faire : Louis XI et Charles le Téméraire. 

Le premier est économe, rusé et tenace, surnommé "l'universelle aragne". Il gouverne seul avec ses proches conseillers, des gens du peuple. 

l'autre est tout le contraire : suffisant, sûr de lui, il aime le grand luxe. Il crée la Ligue du Bien Public qui veut chasser le roi de France.

Bien sûr, ils ne s'entendent pas et bien sûr, une bataille sanglante a lieu près de Paris. 

Ouf ! Louis XI gagne et propose de racheter les villes de la Somme. 

Tout se passerait bien SI Charles n'apprenait que sa bonne ville de Liège s'est révoltée : une révolte financée par... Louis XI !

Plus question d'accord. Le roi est fait prisonnier et ne sera libéré qu'après avoir signé un acte s'engageant à respecter tous les droits du duc qu'il s'empressera de ne pas respecter une fois libéré !

La raison ? 

"-  Les rois ne s’engagent que sur les traités signés avec d’autres rois, les autres ne valent rien"

Et toc !

Du coup, la guerre entre ces deux-là continue. 

Charles marche avec son armée sur Paris mais échoue lors du siège de Beauvais... ravage par dépit toute la Normandie

Quant à Louis XI, ils demandent aux habitants de Beauvais de fêter leur succès ce qu'ils continuent de faire chaque année !

 

La guerre continue entre ces deux-là :

Charles doit passer par la Lorraine pour aller de la Bourgogne jusqu'à ses terres de Flandre. 

Ce qui serait bien, ce serait de marier sa fille au fils du duc de Lorraine et comme ça, tout est réglé !

Mais Louis XI ne semble pas d'accord : le fils du duc meurt subitement... bizarre, bizarre... et c'est un copain de Louis XI, très hostile au duc de Bourgogne, qui prend la place... encore plus bizarre. 

 

Forcément, Charles n'est pas content : il va assiéger Nancy mais la colère est mauvaise conseillère n'est ce pas ? Il va être tué.

Belle aubaine pour son ennemi d'autant que le duc n'a qu'une fille, Marie, bien trop jeune pour lui succéder. 

Louis XI rafle tout. 

Bon, ce n'est pas aussi simple que cela comme je vous l'explique dans le livre.

En tous cas, c'est comme cela que les villes de la Somme deviennent la Picardie... en lien avec les bandes picardes (les écorcheurs) à l'origine du premier régiment officiel de l'armée française.

 

Question d'école :

d'où vient le nom de Picardie ?

Et pourquoi trois petits lions rouges sur le blason de la Picardie ?

 

Encore des histoires de mariages arrangés... et d'accord signé pour obtenir libération et non tenu !

C'est pourquoi les guerres ne s'arrêtent jamais au royaume de France. 

 

Tout cela est dans le livre avec deux photos intéressantes sur la Picardie historique (en arc de cercle) et la Picardie moderne (forme rectangulaire). 

                                     

 

Bon, quittons l'histoire pour traverser la Picardie d'est en ouest :

Devinette : commune qui a le nom le plus court de France ? 

91 habitants, se trouve dans le Santerre...

c'est Y bien sûr !

 

La Thiérache, région frontalière donc souvent envahie, les églises sont fortifiées comme celle de Plomion, Morgny-en-Thiérache, Dohis, Parfondeval, Archon, Montcornet, Chaourse, Burelles, Prisces, Gronard...

 

Au sud de Vervins, un village du temps des francs a été reconstitué à Marle

Vervins se caractérise par ses rues pavés, ses maisons à toit aigu et cheminées de brique.

Au nord, on se rapproche de la frontière belge et on retrouve des églises fortifiées comme La Bouteille, Wimy, Marly-Gomont, Englancourt, Beaurain...

Hirson est le point de départ de la forêt Saint Michel et ses étangs où vivent des cigognes noires.

A La Capelle, l'hippodrome a un anneau de vitesse de 1609m de long.

   C'est à 3km au nord de cette ville que le clairon Sellier sonna le "cessez-le-feu" le 7 novembre 1918.

Guise est une petite ville agréable, verdoyante, baignée par l'Oise où vous verrez le château des puissants ducs de Guise à la tête de la Ligue Catholique.

 

Le Vermandois où la Somme prend sa source. Saint Quentin en est la capitale : sur la Grand'Place qui donne une idée de l'importance que put avoir la ville, il y a la statue en couleur du portraitiste officiel de Louis XV, Quentin de La Tour.

Non moins grandiose, la basilique qui abrite les reliques de Saint Quentin, évangélisateur et martyr.

Le campanile de l'hôtel de ville abrite un carillon de 37 cloches qui sonne chaque heure mais joue aussi de la musique classique mais "pas que"... Johnny Halliday aussi !

  Très intéressant

 

A la pentecôte, c'est la fête du bouffon avec ses géants... tiens, c'est amusant car j'écris ce synopsis aujourd'hui 5 juin 2022, week-end de pentecôte !

 

Une curiosité à voir : le souterrain de Riqueval de 5 670m de long permettant de franchir le plateau du bassin de la Somme à celui de l'Escaut, creusé sous Napoléon où, jusqu'en 1863, le halage se faisait par la force de 7/8 hommes et sa traversé durait de 12 à 14 heures ! Un travail de titan.

les hommes furent remplacés par les chevaux puis par un toueur à vapeur. 

Aujourd'hui, c'est un toueur électrique tracté à l'aide d'un treuil qui fait le boulot.

 

Le Santerre, capitale Péronne, frontière des possessions des ducs de Bourgogne qui passèrent aux Habsbourg d'Autriche puis à l'Espagne...

On parle beaucoup de Verdun mais la bataille de la Somme en 1916 fut plus meurtrière ! C'est aussi là que Marie Fouré organisa en 1536 la résistance face à Charles Quint.

 

La basilique ND de Brébières, complètement détruite lors de la bataille de la Somme fut rebâtie en 1929 : un obus, tombé sur le dôme, fit tomber la statue de la vierge qui resta suspendue pendant plusieurs années. On disait que la guerre serait finie lorsqu'elle tomberait. Cela arriva le 16 avril 1918 mais la guerre continua jusqu'en novembre... 

Un circuit du souvenir permet de se recueillir sur les champs de bataille où 420 000 britanniques, 200 000 français et 450 000 allemands tombèrent.

 

Ham, ancienne place forte et son hôtel de ville où fut emprisonné le futur Napoléon III qui s'évada en 1846.

Le troisième week-end d'avril, c'est la sortie de T'chou Jacques

 

Question d'école :

Où est né Parmentier, le propagateur de la pomme de terre en France ?

 

La réponse dans... hé bien non... je vous le dis, ha ha : c'est à Montdidier !

 

L'Amiénois... fait penser à Amiens bien sûr.

C'est une belle ville avec sa cathédrale certainement la mieux proportionnée de France dont Auguste Rodin disait : " - C'est l'empire absolu de l'élégance suprême"

Mais prenez le temps de flâner place du Don, quai Bélu puis partez à Naours pour visiter la cité souterraine creusée dans la craie et aménagée en souterrains-refuges redécouverte par l'abbé Danicourt en 1887.

Doullens et le beffroi de la citadelle construite par François 1er pour défendre la frontière puis renforcée par Louis XIV... pour finir par servir de prison...

Est-ce que le géant Florimond Long Minton y a séjourné ? On dit qu'il est revenu en 2007...

 

Le Ponthieu, capitale Abbeville "la résistante" des invasions. Voir la place Max Lejeune, la collégiale Saint Vulcran.

Dans le livre, je vous parle de deux personnages importants :

Josse Van Robais, un drapier hollandais grâce à qui nait la manufacture des Rames

Jacques Boucher de Perthes, directeur des douanes, passionné de préhistoire...

 

Connaissez vous la tourbe de la vallée de la Somme ?

Noire et épaisse, elle provient de la décomposition des végétaux des marais.

C'était le charbon du pauvre.

 

Tailly-l'Arbre-à-Mouche dont le château appartenait à Philippe de Hauteclocque qui n'est autre que le maréchal Leclerc ! D'ailleurs, son char de commandement porte le nom de Tailly.

 

Un autre château : celui de Rambures. C'est un château fort d'architecture militaire en briques du 15ème siècle qui appartient à la même famille depuis 600 ans ! Rien comparé à celui de Regnières-Ecluse, magnifique et élégant, habité et géré depuis 10 siècles par la même famille !!

 

Saint-Riquier, ancienne cité de Centule s'est développée autour de son abbaye, fondée par Saint Riquier, un propriétaire terrien converti au christianisme.

Crécy-en-Ponthieu, lieu de la bataille de Crécy, première défaite de l'armée française pendant la guerre de cent ans ! Encore elle ? Oui, cent ans... c'est long ;-)

 

L'abbaye de Valloires et ses jardins dessinés par Gilles Clément en 1980 à visiter sans oublier d'admirer le site d'une beauté particulière, entre bois et prairies du val d'Authie.

 

Le Marquenterre, au nord de la baie de Somme et son parc ornithologique et le Vimeu, au sud, entre la Somme et la Bresle, fleuve frontalier avec la Normandie.

Fort Mahon Plage, ancien petit hameau de pêcheurs, prend ce nom en 1756 en l'honneur de la victoire française de Port Mahon sur les anglais à Minorque, île des Baléares.

 

C'est à l'occasion de cette victoire que fut créée... QUOI ??? Qui saura me le dire ?

Aller voir page 99

 

Le beffroi de Rue est un joyau de l'architecture picarde.

Saint-Valéry-sur-Somme, ville commerçante, populaire, balnéaire et cité médiévale.

A la pointe du Hourdel, vous n'avez pas la berlue si vous voyez un phoque... c'est là que se trouve la plus importante colonie en France.

Pas très confortable mais bleus sont les galets de la place de Cayeux-sur-Mer.

Ault et d'impressionnantes falaises de craie.

 

Dans le boulonnais, région côtière du Pas-de-Calais, belle vue sur la mer depuis le mont Saint Frieux. Vous y rencontrerez certainement "le colosse en marbre blanc"

  Oui, c'est lui ! Magnifique et costaud.

 

L'hôtel de ville, le beffroi à Calais et la statue des bourgeois de Calais réalisée par Auguste Rodin. Le carillon électronique sonne les heures sur l'air de la Dame Blanche du compositeur François Adrien Boieldieu.

 

Bien sûr, Calais c'est la DENTELLE ! Lingerie de luxe, robes de grands couturiers comme Dior, Givenchy, Chanel... on la retrouve sur les costumes et les masques du carnaval de Venise !

 

En continuant vers le sud, Blériot Plage, là où partit Louis Blériot en 1909 pour la première traversée de la Manche en avion !

Le cap Blanc-Nez et sa falaise de 134m de haut d'où on aperçoit, en face, les falaises de Douvres.

La plage de Wissant, là où vous trouverez le flobart, un bateau d'échouage qui peut accoster sans aller au port grâce à son fond plat.

Il y aussi le cap Gris-Nez d'où l'on voit Wissant, Blanc-Nez, la côte anglaise et celle d'Opale.

Le fort d'Ambleteuse vers Boulogne-sur-Mer.

Boulogne-sur-Mer, le plus grand port de pêche de France.

Au Châtillon, vous rencontrerez dès 5 heures les marins-pêcheurs. Si vous voulez de la fraîcheur, c'est le bon endroit !

 

Bon, je pense que tout le monde a au moins entendu parler du plus grand aquarium d'Europe !

Chez Nausicaa...

 

Boulogne est rattaché à la France grâce à la guerre que se voue Louis XI et le duc de Bourgogne :

Une chapelle érigée en l'honneur de la vierge, arrivée en 636 sur un vaisseau sans voilure ni équipage, sur le rivage, devient un lieu de pèlerinage où viennent tous les rois de France.

Louis XI s'empare du comté qui appartient à... son ennemi préféré... se proclamant "vassal de la Madone"... la chapelle devient une basilique.

 

Nous allons vers les quartiers de plus en plus chic comme Hardelot-Plage, Le Touquet-Paris-Plage

et pour le char à voile : Berck-sur-Mer

Montreuil-sur-Mer, c'est une redoutable forteresse dont vous avez entendu parler si vous avez lu ou vu "Les Misérables" de Victor Hugo

Le charme d'une ville à la campagne, c'est Hesdin

 

Spécialités du Terroir

De Thiérache : 

  • le maroilles, fromage à l'odeur puissante, l'aspect d'un pavé orangé tradition depuis le 7ème siècle !
  • la tarte au maroilles 
  • le cidre qu'on retrouve dans beaucoup de plats cuisinés
  • la confiture de lait de Picardie (une bêtise d'un chef cuisinier de l'armée napoléonienne)

Du Vermandois :

  • l'andouille
  • le confit d'oignons
  • la tarte aux pommes de terre
  • le croustillon picard
  • le cugnot

Du Santerre :

  • la blanche de Péronne (c'est de la bière)
  • la flamiche aux poireaux
  • la tarte à l'badré (aux pommes ou aux pruneaux)
  • la soupe des hortillons
  • la ficelle picarde
  • la rabote picarde

Dans le Ponthieu

  • le bisteu picard
  • le gâteau battu d'Abbeville (mais pourquoi est il battu ?)

Dans le Marquenterre

  • on s'approche de la mer, donc tous les fruits de mer
  • la pomme de terre vitelotte (peau noire et chair violette)

Dans le Vimeu

  • les moutons de pré salé
  • la juliette des sables (une autre pomme de terre)
  • le rollot (fromage couleur orangée mais rond)

Dans le Boulonnais

  • la fraise de Samer (cultivée pleine terre)
  • la tarte au papin

 

Les Bonnes Adresses

Le T'chiot Zinc à Amiens

L'auberge du double six de Gamaches

Le relais de la Chouette à Parfondeval

Le clos de la Fontaine Hugo à Rozoy-sur-Serre 

Au domaine des P'tits Bouchons à Péronne

La P'tite Cave à Montidier pour ses bières artisanales

La Fournée Picarde à Abbeville

L'auberge de la Marine à Crotoy

Au bistro des Pilotes à Saint-Valéry-sur-Somme

Chez Mémère Harlé à Wirwignes pour sa tarte au papin

Café du Minck à Calais et l'histoire des bourgeois de Calais, vous connaissez ? 

Vraiment bien ? A quelles conditions le roi d'Angleterre accepte de laisser la vie sauve aux calaisiens... et qui intervient pour sauver nos 6 bourgeois ?

Chez Pérard au Touquet pour sa soupe de poissons

Le restaurant des Arts toujours au Touquet

 

Autre traditions picardes

  • le ballon au poing
  • la chasse au hutteau
  • "Chés Cabotans" à Amiens

 

Comme cela, vous découvrez en même temps le patois picard

 

Prochaine étape : l'ANJOU 

 

A bientôt !